Articles

Conférence "démystifier la dyspraxie" au Salon de la Neurodiversité

Image
N'oubliez pas de me suivre sur FacebookTwitter, Instagram ou Pinterest!


Le 30 avril, je serai au Salon de la Neurodiversité, organisé par La neurodiversité - L'autisme et les autres formes d'intelligence, qui aura lieu à Montréal, au Pavillon SH UQAM.


Je suis invitée pour présenter ma conférence, "Démystifier la dyspraxie", à 15h00. Pour lire la description de la conférence et surtout, vous inscrire, cliquez ici!

Le sujet vous intéresse? Lisez mon billet sur l'autonomie et la dyspraxie ici.

C'est un événement qui offre toute une journée de conférence, à des prix très accessibles, avec une liste d'invités très intéressante. Si vous vouliez voir ma conférence sur la dyspraxie, c'est vraiment une belle occasion, sans parler de la richesse de la programmation.




Pour découvrir l'horaire, cliquez ici.

Toutes les informations sont ici, sur le site de LA NEURODIVERSITÉ.  Vous pouvez aussi les contacter par courriel à neurodiversite@outlook.com ou encore au…

COMPORTEMENT: je dois, je peux

Image
Comment ça se passe chez vous, quand vous demandez quelque chose à vos enfants, en général? Moi? Avant, c'était vraiment l'enfer! Depuis que j'ai découvert le truc du "Je dois, je peux", c'est beaucoup plus facile.



Je dois, je peux
C'est mon amie Michelle qui m'en a parlé la première fois (mille mercis). J'étais un peu découragée parce qu'avec mon garçon, c'était assez difficile et complexe du moment qu'on lui demandait...quelque chose. Bref, presque tout le temps! C'est alors qu'elle a pris le temps de me partager un truc qu'elle utilisait chez elle, avec son grand: "Je dois, je peux !"

Le principe est simple C'est assez simple en plus, autant à comprendre pour les enfants que les autres adultes avec qui vous faites équipe, que les enfants, même les plus jeunes.

Dans un premier temps, je dois faire telles choses et quand c'est fait, je peux maintenant faire une activité que j'aime. Voici un exemple, l…

Mères-courage, vous êtes si nombreuses! (pdf gratuit)

Image
Il y a un an, il s'est passé quelque chose de magique, une photo d'une amie, prise d'une page de mon livreLes réseaux sociaux m'ont sauvée est devenue très populaire.

Et le phénomène vient de se produire à nouveau, il y a plus de 2 500 partages publics de la fameuse photo, vous pouvez la voir ici. Du coup, je reçois beaucoup de demandes parce que les gens ne savent pas où trouver mon livre. 
Où trouver mon livre au Québec?
Au Québec, vous pouvez l'acheter partout dans les librairies et le faire venir s'il n'est pas sur les tablettes, ce qui est fort possible puisqu'après 3 mois, souvent les livres font la place aux nouveautés. Il est aussi disponible sur le site Les libraires, format papier et e-pub, à 22.95$.  Pour une dédicace personnalisée, écrivez-moi à juliephilippon2013@gmail.com.

Où trouver mon livre ailleurs?
Je peux aussi vous vendre une copie dédicacée selon vos souhaits et la poster partout dans le monde, du moins, partout il y a un service …

Salon du livre de Trois-Rivières: j'y serai!

Image
Pour la 2e année, je serai au Salon du livre de Trois-Rivières, avec mon livre Laisse-moi t'expliquer la dyspraxie, et je vous invite à venir me rencontrer!



J'y serai pour faire des dédicaces personnalisées, mais aussi vous rencontrer, répondre à vos questions et vous donner la chance de participer à un concours!
Heure de dédicaces
Quand: 25 mars 2017Où: stand #78, avec Les Éditions Midi TrenteHeures: 10 h à 12 h00 et 13 h à 15h00
Pour plus d'informations, cliquez sur ce lien!

On se voit là-bas?

10 conditions gagnantes pour éviter l’épuisement parental

Image
Voici des conditions gagnantes qui peuvent faire une différence dans un parcours de parent, particulièrement lorsqu’il a un ou des enfants ayant des besoinsparticuliers, elles sont inspirées de mes douze dernières années comme maman, mais aussi comme proche aidante.
10 conditions gagnantes pour éviter l’épuisementSavoir que mon enfant reçoit une aide adéquate dans les structures existantesApprendre davantage comment aider mon enfant, ex. participer activement aux programmes, aux rencontres, mettre en place les trucs, etc.Pouvoir parler avec l’autre parent (ou conjoint) de mes sentiments et préoccupations personnels et travailler sur ma relation avec ce dernierEssayer de maintenir la stabilité de ma famille, sans oublier les autres membresDévelopper ma personnalité, mes intérêts, mes passionsMe convaincre qu’il existe des choses gratifiantes pour moi, les nommerPartager des activités avec mes enfants, passer de beaux moments avec euxCroire que mon enfant fera des progrès, avoir la foi (…

TDAH: PLUS QU'UNE ÉTIQUETTE fête ses 7 000 membres!

Image

Jouons avec les chiffres!

Image
Ce fut tellement un gros succès, que les garçons (3 ans) se sont joints à nous! C'était le temps de la collation, alors chacun leur tour, ils lançaient le dé et tous gagnaient le nombre indiqué sur le dé en jujubes (en pâte de fruit). Miam! 




Nous avons eu beaucoup de plaisir! Les variantes sont aussi nombreuses que la créativité des enfants est grande, ou encore, celle des mamans). On peut aussi augmenter la difficulté en ajoutant un dé ou deux. Mais pour nous, un c'était bien assez. 



Et vous, avez-vous des idées d'activités avec les chiffres rugueux? 
Pts! Vous pouvez faire votre propre chiffres rugueux ou encore les commander chez FDMT, en ligne. C'est de là que viennent les miens. J'ai aussi trouvé, sur le site de Maman pour la vie, des bonnes idées pour développer la motricité fine.

N'oubliez pas de me suivre sur FacebookTwitter, Instagram ou Pinterest!

IPAD: QUEL ÉTUI CHOISIR POUR LES ENFANTS ET POURQUOI ?

Image
Note : je parle ici des meilleurs étuis d’iPad pour les protéger. Pas besoin d’avoir une problématique pour savoir qu’avec un enfant, vaut mieux prévenir que guérir, mes trouvailles sont bonnes pour tout le monde, même les grands !

Depuis les dernières années, je collectionne plusieurs informations quant à l’utilisation du iPad en situation d’handicap ou de maladie et j’ai pensé vous les partager ici, réunies dans un seul billet.


Mon premier contact avec la tablette comme outil de communication pour palier à la voix a été avec mon père, qui a perdu l’usage de la parole lors de sa maladie, la SLA(sclérose latérale amyotrophique). C’est à cette époque que j’ai acheté le premier étui, avec une courroie, suite aux conseils de Mme Barette, son orthophoniste au centre de réadaptation.

L’iPAD COMME OUTIL DE COMMUNICATION

Le iPad est de plus en plus populaire, avec certaines applications de communication comme AVAZ français, ça devient un réel outil de communication pour augmenter la participatio…