Dyspraxies et amitiés...





Aujourd'hui, c'était le grand jour! Première visite de l'école où ira fillette l'année prochaine. Le directeur nous a accueilli en serrant la main de mademoiselle (et de madame) et nous nous sommes assises au milieu de la salle, gênées et intimidée, mais ensemble... Rapidement, j'ai remarqué qu'il y a avait deux autres petites filles (les garçons sont majoritaires) et je me suis mise à rêver d'amitiés et de doux moments roses-bonbons pour ma cocotte. Et pour moi, je voyais plein d'autres parents qui vivaient probablement les mêmes choses que moi...




Puis, la visite de l'école et des classes de langages a commencé et ma fillette qui est habituellement dans mes culottes (ce n'est pas juste une image!) a été se placer devant, à côté de l'orthophoniste, et elle visitait son école, pleine d'assurance et d'entrain. Comme elle était belle...




De retour à la salle de classe, une période de questions à suivie et je m'en suis permise deux ou trois pointues, ayant besoin d'entendre les réponses tout en sachant que j'étais déjà en train de m'identifier comme une "maman fatigante", connaissant les problématiques de mon enfant, les services publiques de réadaptation et surtout, le système scolaire aux mille coupures...




Mais, j'ai eu la chance d'échanger rapidement avec une maman d'une ravissante blondinette, aux mêmes diagnostiques que fillette et qui sera dans le même groupe. Wow! Sur le chemin du retour, nos fillettes marchaient côte à côte devant nous, pendant que j'avais l'impression de rencontrer nos âmes soeurs (mêmes longues démarches, thérapies hebdomadaires, deuils de l'enfant dit "normal", isolement dans notre souffrance, etc...) toute excitée et pleine d'espoir pour l'avenir, plus jamais seule...




Nos cocottes étaient si mignonnes, elles se sont même données la main et elles étaient prêtes pour découvrir le merveilleux monde du préscolaire et vivre une belle amitié. Et moi, j'étais toute heureuse de son bonheur et de ma belle rencontre.




Vive la dyspraxie! Vive l'amitié!




*Je pensais jamais vivre, penser et écrire ça un jour....


Commentaires

  1. Très heureuse pour toi, fréquentée des gens qui relèvent les mêmes défis c'est briser son isolement.

    RépondreSupprimer
  2. C'est bon si la première rencontre s'est bien déroulée. Ça commence pour vrai le 31 août !!

    RépondreSupprimer
  3. Wow! c,est touchant ce que tu as écrit et en même temps heureuse pour toi et Camille.
    Bisous xx
    mamie Marthe

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Ça me fait toujours plaisir de vous lire, ne vous gênez pas!
Merci. :-)

Posts les plus consultés de ce blog

TDAH: 20 signes qui ne trompent pas chez l'adulte!

Commencer l'année du bon pied avec des enfants ayant des besoinsparticuliers #outil #gratuit

Et où elles vont, les mamans, quand elles ont de la peine? #devinette