Dyspraxie et sport...







Ma belle fillette est encore toute jeune, mais depuis l'été dernier, elle joue au soccer! Oui, oui ! Vous avez bien lu. Elle fait partie d'une équipe régulière et c'était sa première pratique cette semaine. Elle avait très hâte et était bien fière de mettre son nouvel équipement choisi avec soin par papa. Elle est dans l'équipe des dauphins.

L'année dernière, alors âgée de 3 ans 1/2, elle ne comprenait pas encore vraiment le sens du jeu et juste de faire le réchauffement, c'était toute une aventure! Imaginez, on vous demande d'écraser du bout du pied le gazon en faisant des rotations de la cheville alors que votre propre cheville ne vous écoute pas! De toucher vos orteils alors que vous ne les sentez pas. De frapper le ballon du pied alors que vous tomber avant même d'atteindre ballon.


Mais comme plusieurs enfants regardaient les papillons passer plutôt que le ballon, que la plupart n'avait jamais joué au soccer, que certains pleuraient à la moindre bousculade ou quittaient le jeu pour aller faire "caca", ma fillette ne se démarquait pas vraiment.


Cette année, ce sera un nouveau défi. Elle a un entraîneur très sympathique, calme et qui ne crie pas. Quand j'ai voulu lui parler de la "réalité" de Camille, il a préféré donner sa chance à ma cocotte comme à tous les autres membres de l'équipe, sans lui mettre un étiquette avant même son arrivée sur le terrain. Une belle leçon de confiance pour maman! Alors, à toutes les semaines, nous irons aux pratiques avec beaucoup d'entrain pour encourager fillette et son équipe en faisant des retours constructifs sur sa participation et ses progrès.


Et l'année prochaine, on verra bien. Il existe des équipes de soccer pour enfants ayant des handicaps, alors dyspraxie ou pas, tant que mademoiselle le souhaitera, nous serons ses plus grands supporteurs...
Let's go les dauphins, let's go!!!

Commentaires

  1. Mais qu'elle est belle cette puce!!

    RépondreSupprimer
  2. Comme quoi faut pas lâcher!
    Bravo Pompom!

    RépondreSupprimer
  3. Je le sais... et ce sont souvent ces personnes différentes qui nous servent toute une leçon de vie.... en sport, mon frère a eu sa ceinture noire en aikido malgré sa paralysie cérébrale... :)

    RépondreSupprimer
  4. Quelle bonne nouvelle!
    Un beau modèle. On devrait en parler plus, plus souvent...

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Ça me fait toujours plaisir de vous lire, ne vous gênez pas!
Merci. :-)

Posts les plus consultés de ce blog

TDAH: 20 signes qui ne trompent pas chez l'adulte!

Commencer l'année du bon pied avec des enfants ayant des besoinsparticuliers #outil #gratuit

Et où elles vont, les mamans, quand elles ont de la peine? #devinette