Mon inspiration : Pierre Lavoie


Il y a plusieurs années, à l'émission "Quand passe la cigogne", j'avais découvert l'histoire de ce père de famille et la terrible maladie qui lui avait enlevée deux enfants: l'acidose lactique.


En 2006, alors moi-même enceinte d'une trentaine de semaines, fillette avait été hospitalisée à Ste-Justine et pendant de trop longues heures, le diagnostique de cette maladie génétique mortelle avait été invoqué...



Je me retrouvais soudainement dans un drame trop gros pour mon petit coeur de maman, fillette condamnée et fiston en gestation ayant une chance sur quatre de ne pas se rendre à ses 5 ans. C'était trop, beaucoup trop gros pour moi. Enfanter et perdre mes 2 enfants en moins de 6 ans...


Impuissants, mon homme est moi étions dévastés, en attente de réponses et si inquiets pour notre cocotte qui perdait peu à peu ses facultés, comme si elle nous quittait déjà. Après tous les tests et examens inimaginables, entre des crises de convulsions incontrôlables et mon désir de lui donner un bain (!?!) alors qu'elle avait des tubes partout, j'ai vraiment capoté. Puis, après 10 jours d'enfer, elle a recommencé à prendre un peu de force et à revenir doucement à la vie.


Les maladies génétiques ont finalement été écartées (comme toute une autre panoplie d'hypothèses) et la vie a emprunté un nouveau chemin (qui alimente ce blog). Fiston est arrivé quelques semaines plus tard et fillette a retrouvé sa joie de vivre. Tout ça pour vous dire que je n'ai jamais oublié le nom de cette maladie ni celui de ce papa extraordinaire qui a dû vivre l'innommable, deux fois plutôt qu'une.


Courageux comme il est, il relève des défis toujours plus grands comme ces 40 heures de vélo pour encourager les jeunes (surtout) et la population québécoise (en général) à adopter de meilleures habitudes de vie et recueillir des fonds contre les maladies orphelines.


Je suis pleine d'admiration et de respect, moi qui n'en suit pas encore revenue d'avoir eu si peur de perdre mes deux enfants... Une belle source d'inspiration et de motivation pour continuer à avancer et faire face aux défis que la vie m'envoie comme si j'avais gagné non pas 1 000$ par semaine à vie, mais plutôt, comment dire, une bonne frousse par semaine!. À bien y penser, je devrais peut-être commencer à jouer à la loterie. Si la Roue de fortune se pointe chez moi, viendrez-vous m'encourager?

*J'aime beaucoup cette photo pleine de soleil, de vie et de santé. En fait, elle est là mon inspiration... Ce sont mes 2 amours!

Commentaires

  1. Elle est bien belle cette photo!
    Ils ont un regard complice!!! :)
    Bonne journée

    RépondreSupprimer
  2. Quel beau témoignange! Quel bel exemple de résilience! On peut dire la même chose de toi!

    Dans un autre ordre d'idées, j'ai pensé à toi et à "comment faire des hyperliens". J'ai trouvé des tutoriels en anglais, mais je ne sais pas si tu es bilingue... alors peut-être qu'une image vaut mille mots?

    Voir: http://photos1.blogger.com/blogger/5611/753/1600/link.jpg

    RépondreSupprimer
  3. qui peut se remettre de la peur de perdre ses enfants ? qui peut se remettre d'avoir vécu des moments aussi douloureux et angoissants ? Je te trouve d'une force inouïe et d'une vitalité extra !
    Cette photo est magnifique, très mignons cet échange de regards fripons !
    bizzz

    RépondreSupprimer
  4. Quelle belle photo!!
    Ils sont beaux ces amours!

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Ça me fait toujours plaisir de vous lire, ne vous gênez pas!
Merci. :-)

Posts les plus consultés de ce blog

TDAH: 20 signes qui ne trompent pas chez l'adulte!

Commencer l'année du bon pied avec des enfants ayant des besoinsparticuliers #outil #gratuit

Et où elles vont, les mamans, quand elles ont de la peine? #devinette