Articles

Affichage des articles du août, 2009

Noël en août...

Ben non, ce n'est pas le Noël des campeurs, ni celui des écoliers, mais bien une réflexion amorcée il y a quelques semaines pour une "amie bloggueuse" qui prépare un artcicle pour une revue. J'avais le goût de vous la partager... "Qu'est-ce que je veux vraiment pour Noël?" Pour Noël, ce que je veux vraiment se confond en un souhait aux multiples facettes qui mélange désirs, besoins et réalité:
J'ai besoin de : lâcher prise, arrêter de culpabiliser, retrouver le plaisir et la joie de vivre, renouer aver la simplicité et l'authenticité
J'ai le désir de: ne plus vivre de situations stressantes( LOL), retrouver la santé pour moi et toute ma petite famille et être de plus en plus heureuse au quotidien avec les défis que la vie m'envoie avec générosité
Ma réalité est d': accepter ma situation actuelle, soit celle d'une maman en congé de maladie qui a deux jeunes enfants, dont un a retard de langage et une autre qui fait des crises d'é…

Ô merci...

Merci à mon chum de m'avoir encouragée à partir... Il a trouvé ça long et moi, ça me fait tellement plaisir de l'apprendre! Nous avons eu de belles retrouvailles, c'est excellent pour le couple.

Merci à mes beaux-parents, mes parents et mon autre beau-père de nous avoir donné un coup de main pendant mon absence... Ça en prend du monde pour me remplacer!!!

Merci à mes amies qui m'accompagnaient dans cette semaine de rêve, à me reposer, à me baigner et me faire gâter... Partir avec des filles, c'est extraordinaire! Il y en a toujours une pour nous apporter un breuvage, nous réserver une serviette, nous passer du gloss, nous accompagner pour une marche, nous prêter un livre, nous écouter si on a le cafard et nous encourager à notre retour!

Merci à mes enfants pour cet accueil si chaleureux, joyeux et authentique... Wow! C'est beau l'amour!

Et merci à moi, M-O-I .... Je me suis permise de partir et c'était la meilleure idée, la meilleure chose que je p…

Culpabilité: travaux pratiques!

Alors, j'ai une grande annonce à vous faire... Je vais mettre en pratique mes belles théories:
Je pars une semaine en vacances, sans homme ni enfant!!!

Je m'en vais à la mer, dans une formule tout compris pour 7 dodos... Pas de corvée ménagère, pas de thérapie, pas de repas, de r.v., d'handicap, de maladie, de formulaire, de pipi au lit, de crise de bacon, etc...

Personne à satisfaire, à appeler, à amuser, à rencontrer, etc... Juste mes petits besoins de base: manger, D-O-R-M-I-R, me reposer, R-E-L-A-X-E-R, me baigner et prendre une pause, un temps d'arrêt et revenir une meilleure mamam...

Les mamis et les papis vont aider mon homme et c'est avec SA BÉNÉDICTION que je pars... Je n'en reviens pas, moi qui ne suis pas partie depuis l'an 2000 et qui n'a jamais eu plus d'un dodo de répit depuis 2004, je m'en vais avec une gang de filles dans le sud.

ALORS, BONNE SEMAINE!!!

Culpabilité 101

La culpabilité, j'ai souvent l'impression d'être née avec... Je me rappelle à l'école primaire d'avoir mimée ce sentiment lors d'un match d'improvisation, je cousais un vêtement et il n'était pas beau et je me sentais pas bonne, pas capable... Je trouvais mon interprétation bonne, mais mes autres camarades ne comprenaient pas le sentiment que j'essayais d'exprimer. Tout le long de de mon parcours scolaire (et j'ai arrêté d'étudier seulement à 30 ans!), j'ai toujours très bien réussi tout en me sentant pas bonne, pas belle, pas à la hauteur et coupable d'après peu près tout. J'avais peur de l'autorité, peur du jugement et peur du ridicule... Je ne réalisais pas à quel point je pouvais être exigeante avec moi-même, mais la culpabilité me serrait la gorge, me nouait le ventre et pour éviter ces sentiments, je donnais mon 150% dans presque tout. La peur de la critique était si forte que je me suis mise à exceller dans mon domain…

Dsypraxie: truc no 5

Image
Le trampoline!



Selon notre superergo, au retour de l'école, il n'y a rien de mieux pour nos enfants, dont nos dyspraxiques, de sauter quelques minutes pour laisser aller le trop plein, se détendre et surtout se "grunder" (s'ancrer)...



Alors devinez ce qu'on on va demander pour les 5 ans de Fillette?



Pause musicale

Samedi dernier, nous avons été en famille à Ste-Pie-de-Guire. Depuis 5 ans, notre bon ami J-P y organise une fête où plusieurs groupes musicaux peuvent se produire et où on a beaucoup de plaisir : pic-nique, feu, camping pour certains, spectacles en plein air ou dans la grange au milieu de champs de maïs à perte de vue...

www.myspace.com/trivialxjazz

Cette année, Fiston a eu beaucoup de plaisir à danser devant la scène pendant presque 2 heures avec d'autres amis de son âge (le power 3! et) et découvrir les différents bâtiments de la ferme. Fillette est aussi immortalisée dans le vidéo que vous pouvez visionner à l'adresse plus haut. Mais dès qu'elle se rend compte qu'on la filme, elle se sauve!

Vous allez voir, l'extrait musical est des plus agréables!!! Vive l'été et ses festivités!!! Vive les vacances...

La marelle: un jeu d'enfant?

Image
Sauter. Sauter sur un pied. Sauter sur deux pieds. Ouvrir les jambes. Fermer les jambes... Pour la plupart des enfants, c'est tout simple! Pour un enfant dyspraxique, c'est très difficile. Trop de consignes en même temps: - Ouvre, ferme, ouvre... - Un pied, deux pieds, un pied... Et on n'utilise pas encore de petits cailloux. Je n'ose pas imaginer la scène: lance le caillou, ouvre ou ferme les jambes, saute sur un ou deux pieds, penche-toi pour reprendre le caillou et... Boum!!! Bobo maman!!! Aujourd'hui, pendant la séance d'ergothérapie de Fillette qui travaillait si fort, j'ai eu cette petite réflexion. La marelle est un jeu traditionnel assez simple, voir les difficultés rencontrées m'a faite réaliser encore plus ce qu'est la dyspraxie. Est-ce plus simple pour vous aussi maintenant?

Tu es contente d'être seule quand...

Tu viens de foncer dans l'auto avant qui a aussi fait la même chose...
Après l'impact, ce fut ma première pensée, ma seule préoccupation: une chance que j'étais seule, t-o-u-t-e s-e-u-l-e. Je n'ai pas été blessée, mais ce soir, j'ai mal partout. J'ai reçu, au dos, le banc d'appoint (qui n'était ancré) de fillette et mes lunettes ont valsé avant de s'écraser sur le tableau de bord. Je viens d'avertir mes assurances et je pars dès demain matin à la recherche de 2 nouveaux sièges d'auto pour mes cocos (après un impact, c'est important de les changer$$$). J'ai manqué un r.v. important et je ne suis pas allée au soccer, j'étais trop ébranlée. J'ai expliqué mon aventure à mes enfants et quand mon homme est arrivé, ils lui ont raconté le tout d'une façon très drôle, cela m'a fait du bien. J'ai un blanc, je ne me rapelle pas de l'impact, est-ce que c'est de ma faute ou plutôt celle du premier véhicule. Est-ce que…

Dyspraxie: truc no 4

Image
Bien s'asseoir!

Bon, j'avoue que cela semble vraiment simpliste, surtout pour ceux qui ne vivent pas au quotidien avec des enfants dyspraxiques, mais c'est essentiel! Quand on n'est pas bien assis:
On tombe.... On échappe...tout plus facilement: verre, crayons, ciseaux, fourchette, cuillère, etc... On bouge continuellement parce qu'on n'est pas confortable, cherchant "la position" On ne reste pas longtemps assis!
Sans parler des dégâts (plusieurs par repas), des blessures, du dérangement que cela occasionne avec notre famille, nos amis, à la maison, au CPE ou à l'école. Alors voici mes petits trucs pour bien s'asseoir, glaner ici et là et/ou inspirés par mon quotidien.

Si on s'assoit par terre, utiliser la position d'écoute, c'est-à-dire s'asseoir en "indien" et garder ses bras sur soi... Si on s'assoit à une petite table, s'assurer que les fesses sont bien au fond de la chaise et utiliser un petit banc au besoin pou…

Dyspraxie: truc no 3

Image
Ne pas rester seul et appartenir à une association!
Au Québec, il y a l'AQED. Personnellement, j'ai de la difficulté à participer aux activités qui sont proposées et qui se déroulent la plupart du temps sur la Rive-Sud ou proche de Sherbrooke, mais comme membre, je suis informée de ce qui se passe par ici, des nouveautés, des recherches, d'activités et de formations pour les enfants ou/et les parents.

Le 12 septembre prochain, il y a une journée de formation pour les parents et les intervenants qui m'intéresse beaucoup et je souhaite y participer:

En a.m., il y une formation sur le Brain Gym qui porte une approche sensée faciliter l'acquisition des compétences de base (ou transversales) telles que le repérage, l'équilibre psychomoteur, , le raisonnement, l'organisation, etc.. et en p.m., c'est une conférence interactive avec une adulte dyspraxique et des solutions simples quand l'intention ne suffit pas... La journée coûte 55 $, elle est animée par Nan…

Tu rêves de "Purel" quand...

Image
...Ta fillette de 4 ans découvre pour la première fois les toilettes chimiques lors d'un festival et qu'elle flatte de ses deux mains l'urinoir déjà bien baptisé en disant: "beau maman, quoi?"

Beurk!

Les enfants ont retenu un nouveau mot: d-é-g-u-e-u-l-a-s-s-e! Étrange comme ils ont la facilité de se rappeler un mot compliqué (et plein de sens) plutôt qu'un mot plus simple comme p-o-m-m-e.

Et moi, j'ai très hâte que Fiston prenne un pouce ou deux pour être assez grand pour uriner debout dans les endroits publics... Je ne suis pas une "freak de la propreté", mais j'essaye de limiter les dégâts. Je suis pour les vitamines "Scouts", mais je crains plus ce que je ne vois pas, qui vient des lieux publics que ce qu'on rencontre en pleine nature... Et vous?

99

99 messages...



Depuis que je blogue, je me permets d'écrire ce qui me passe par la tête, de mettre des mots sur mes montées de lait, de partager mes bons coups et surtout de briser mon isolement... Quand on a des enfants, notre vie est toute chamboulée, pour le meilleur et pour le pire!
Parfois, le pire prend un peu trop de place... Hôpitaux, CLSC, Centre de réadaption, ambulances, examens médicaux, évaluations, etc... La valse des diagnostiques nous fait faire des cauchemards: cancer du cerveau, herpes célébral, maladie tropicale, maladie génétique, encéphalite virale et finalement é-p-i-l-e-p-s-i-e. Puis une deuxième vague: dyspraxie, défenses sensorielles, angoisse de séparation, retard de développement, hyposensibilité et dyphasie qui se résume en un mot h-a-n-d-i-c-a-p.
Quand ton enfant a un trouble de langage sévère dit "docteur" avant "ami", c'est vous dire à quoi pouvait ressembler son quotidien... Et le notre!C'est avec ces 99 messages, billets, cr…

Dyspraxie: truc no 2

S'entourer des bonnes personnes...

S'entourer d'une équipe de professionnelles dévoués qui connaissent la dyspraxie et qui sont aptes à offrir des services de qualité, qui peuvent nous orienter et nous guider face aux défis que représente le parcours scolaire que ce soit pas des conseils ou même des rencontres à l'école (ou au CPE), qui peuvent faire des rapports d'évaluations qui nous permettront d'arriver à un diagnostic avec le support du pédiatre et ainsi d'aller chercher de l'aide financière, du répit et du support moral...

Du côté du public, il y a les CLSC qui sont supposés être de la première ligne, c'est à partit d'eux que nous sommes parfois orientés vers des cliniques de développement, vers des centres de réadaptation ou autre.

De notre côté, cela a commencé avec l'hôpital Ste-Justine ou notre Fillette fut hospitalisée. Pendant plus d'un an, elle y a reçu des services d'orthophonie et d'ergothérapie chapeautés par le serv…

Tu sais que tu es vraiment en vacances quand...

...Ton petit garçon de 3 ans te dit qu'il veut faire pipi et que pendant la fraction de seconde que ça te prend pour te retourner vers ton enfant, il a déjà baissé culotte et short et s'apprête à uriner sur le coin d'allée (celle du café) de l'épicerie, à côté de son petit panier! Oh! Lala... Nous avons remonté les vêtements, laissé les deux paniers en plan et deux commis qui trouvaient la situation assez cocasse merci nous ont indiqué les toilettes. Le dégât a été évité, l'honneur sauvé et je suis quitte pour une bonne réflexion avec mon homme, mes hommes! Le pipi, c'est à la toilette, point. Déjà que Fillette essaye d'uriner debout, s'il faut que Fiston se mette à faire ça un peu partout, moi je mets des couches à tout le monde!

Mi-figue mi-raisin

Image
Souris, souriras pas!?! Quand on prend des photos, c'est difficile d'avoir les deux, en même temps, qui sourient. Une chose est certaine, grimaces, yeux doux, sourires, on a beaucoup de plaisir! J'essaye d'immortaliser parfois des beaux moments, mais j'abandonne aussi souvent. Ou je persiste en gardant les portraits trop compromettants pour la galerie familiale... Les enfants vont bien, mon homme est en congé et nous sommes donc tous en vacances: pas de garderie, pas de bureau et à peine quelques r.v. . Notre semaine a commencé avec la plus belle journée de l'été que nous avons passé à un petit camp au bord de l'eau à Randow. La pluie a accompagné notre retour, mais lundi, nous sommes allés chez des amis nous baigner dans une eau chaude et salée, j'en ai encore le goût aux lèvres. Beaucoup de plaisir, de sauts et d'éclaboussures pour cette grande première pour Fiston, qui ne s'était jamais baigné autant. Fillette ne voulait pas sortir de l'ea…

Des fleurs (sans le pot!)

Image
Elles sont belles, abondantes, colorées, variées, fortes et fragiles à la fois, différentes ... Elles demandent des soins, du soleil, de l'eau, de l'amour et un peu plus... Pouseront, pousseront pas, nous ne connaissons pas toujours le résultat. On ne contrôle pas tout, on doit lâcher prise plus souvent qu'autrement. Comme nos vies, quoi!

Aide-toi et le ciel t'aidera!

(...)

Vrai ou faux?

Je suis vraiment en pleine réflexion et je me sens un brin provocatrice... Je vous reviens bientôt avec mes propres réflexions et mon cours "Culpabilité 101"que j'essaye de mettre un peu en application avant de vous livrer les grandes lignes!

Une journée à l'école pour Danny

Voici un texte que j'ai découvert sur le blog de "Dyspra...quoi?", il vient du Centre de Réadaptation de l'Estrie et il raconte une journée à l'école pour un petit garçon dyspraxique. C'est un récit à partager à nos amis, notre famille, aux spécialistes, aux enseignants et à toutes les autres personnes qui passent dans nos vies... DÉFINITION DE LA DYSPRAXIE:
TROUBLE DE L'ACQUISITION DES GESTES COMPLEXES QUI ENTRAÎNE DES DIFFICULTÉS PLUS OU MOINS SÉVÈRES À CONCEVOIR, PLANIFIER ET EXÉCUTER UNE SÉQUENCE DE MOUVEMENTS ORIENTÉS DANS UN BUT PRÉCIS.
Une journée à l'école pour Danny
La cloche sonne. Les élèves entrent dans l'école, se déshabillent à leur casier et vont s'asseoir à leur place en classe, prêts à travailler. Mais où est Danny? Il finit par arriver avec 10 minutes de retard parce qu'il avait de la difficulté avec son manteau. Il est déjà contrarié parce qu'on n'a pas voulu de lui au jeu de "tag". Il a été rabroué devant…