Merci Ricardo!


Ha! Ha!


Je viens de vous avoir... Vous pensez à notre Ricardo qu'on aimerait bien avoir comme ami et qui cuisine si bien? Ben non!!!


Ricardo (je sauve son anonymat) est mon Homme et aujourd'hui, même s'il en avait vraiment pas le goût et certainement une vingtaine de choses plus intéressantes à faire, il m'a accompagnée à une très longue journée, de 8h30 à 18h00, pour mieux comprendre et aider notre fillette qui fait de la dyspraxie.


Il est venu en bougonnant un peu, il a même critiqué mon super lunch assez gros pour nourrir toute la famille et... Tranquillement, je l'ai senti de plus en plus à l'aise et je me suis rappelée pourquoi j'étais tombée en amour! Son humour fin, ses commentaires intelligents et bien placés et surtout ses sourires.


Pendant quelques heures, nous étions coéquipiers, complices et surtout ensemble. Je ne me rappelle pas à quand remonte une aussi longue période passée ensemble, au même endroit, pour la même raison. Ça m'a fait beaucoup de bien...


Au retour, la vie a repris vite son cours. Au moment de brosser ses dents, notre fillette nous réservait une belle crise qui nous a opposée, la tension est revenue et tous les deux nous étions blessés. Mais maintenant, après quelques heures, je retiens que j'ai beaucoup apprécié sa présence aujourd'hui, que ces moments me manquent et que je l'aime. Je t'aime mon Homme!

Commentaires

  1. Oui, tu as bien raison de souligner votre belle complicité. Élever des enfants et surtout passer autant de temps à les outiller, ça demande un sacré travail d'équipe.

    RépondreSupprimer
  2. Que c'est beau à lire...
    J'espère trouver une façon de nous outiller comme couple face entre autres, au handicap invisible de mon fils. Un fils qui n'est pas celui de mon chum, mais qui le voit comme un père... Comme cet handicap est encore méconnu, je cherche encore. Mais je comprends ta joie de faire équipe avec ton amoureux. Votre fille est chanceuse de vous avoir.

    RépondreSupprimer
  3. @ Isabelle: Merci...

    Je ne parle pas souvent de mon conjoint et je pense que c'est mieux ainsi en général, mais hier, j'en avais besoin...

    Besoin de reconnaître qu'effectivement, nous sommes une équipe, un couple, avec les mêmes défis.

    RépondreSupprimer
  4. @ Milou: Merci à toi aussi.

    Tu sais, ce n'est pas toujours beau ni facile et cela sépare plusieurs familles. Environ 80% des couples qui ont un enfant malade ou handicapé se séparent...

    Un handicap invisible, un nouveau conjoint et la vie qui nous réserve pleins de surprises, je te souhaite à toi de doux moments.

    Courage, jx

    RépondreSupprimer
  5. Super, ton commentaire... C'est vrai qu'avec le quotidien, on en vient souvent à oublier pourquoi on aime l'autre, ce que l'on apprécie chez lui... Des projets communs, des journées qui sortent de l'ordinaire, ça en prendrait davantage... :)
    Anik

    RépondreSupprimer
  6. Merci Anik! :-))
    On devrait peut-être instaurer une journée par mois pour notre propre équipe, du genre MERCI MON CHUM! ...

    RépondreSupprimer
  7. C'est une bonne idée! Un concept à travailler. Je note... Genre une journée par mois pour apprécier vraiment l'autre, ce qu'il fait, ce qu'il est ? Tu voyais ça comme un billet ou comme une journée à passer en couple axée sur l'appréciation de l'autre ?
    Anik

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Ça me fait toujours plaisir de vous lire, ne vous gênez pas!
Merci. :-)

Posts les plus consultés de ce blog

TDAH: 20 signes qui ne trompent pas chez l'adulte!

Commencer l'année du bon pied avec des enfants ayant des besoinsparticuliers #outil #gratuit

Et où elles vont, les mamans, quand elles ont de la peine? #devinette