Prix de consolation

Quand tu as un (ou des !!!) enfant malade et/ou handicapé, tu trouves souvent que la vie est injuste... Un stationnement à l'hôpital par ici, une journée de congé par là, plusieurs r.v. ajoutés à l'horaire de chaque nouvelle semaine déjà bien pleine, une alimentation particulière, l'achat de médicaments (80% de remboursé, le 20 % restant peut quand même se chiffrer en plusieurs vingtaines de $ supplémentaires à chaque moi), des thérapies de réadaptation qui ne sont pas toutes remboursée (comme l'ergo pour nous: à 90$ de l'heure, ça monte vite), du matériel adapté, un agenda de présidente de compagnie à gérer avec des suivis d'appel, des formulaires, des demandes et des rapport à signer, etc...
Sans compter le coté humain que cela implique: stress, fatigue, tensions au boulot, dans le couple, avec la famille élargie parfois, avec les amis qu'y ne comprennent pas, deuils faits et à refaire, détresse émotive, hospitalisation, nuits passées à veiller au cas où, accommodements raisonnables avec toutes les personnes qui fréquentent notre enfant (même avec la madame du service de garde pcq Fillette n'est pas capable d'aller chercher son sac, sa boîte à lunch, ses bottes et son linge en même temps...), etc...
Mais, il y a un petit prix de consolation qui parfois vaut cher. Je ne parle pas là du chemin que nous faisons comme individu, ni les belles montagnes que nous déplaçons, ni les cieux que nous auront, mais bien d'un service après-vente bien spécial.
Si votre enfant arrive avec des petits problèmes de fabrication ou qu'il rencontre des pépins dans sa jeune vie, vous aurez la possibilité (ici, je n'utilise pas le mot CHANCE) d'avoir un suivi en pédiatrie. Ceci implique aussi la possibilité d'avoir accès à un pédiatre, en clinique d'urgence, à tous les jours de semaine, la journée même. De rencontrer un spécialiste qui a les dossiers médicaux bien dodus de vos enfants, qui est ouvert aux différences et qui est spécialisé pour ces soins. C'est ce que j'appelle mon prix de consolation!
Hier matin, après une nuit (ou plutôt plusieurs heures réveillées alors qu'il faisait noir) où les deux enfants étaient malades avec des symptômes différents, mon Homme s'est présenté à la clinique pédiatrique à 8h00 pour avoir un r.v. pour nos cocos. À 11h30, nous étions de retour à la maison avec prescriptions, test de culture de gorge déposé à l'hôpital, des enfants épuisés et du Mac Do pour faire passer le tout. Fillette a peut-être une pneumonie (!?!), Fiston une grosses otite-pharyngite et nous, une petite écoeurantite...
Imaginez la même situation sans notre prix de consolation, on serait encore en train d'attendre à l'urgence en essayant de contenir nos enfants qui ne veulent pas porter leurs masques, jugés par d'autres parents qui ne comprennent pas! Alors hier, pour une rare fois, je me suis trouvée bien chanceuse de ce prix de consolation!

Commentaires

  1. Ah c'est certain que c'est bin pratique un pédiatre quand il ne te dit pas d'aller à l'urgence hi hi hi... Sur ce bon courage pour les prochains jours et une guérison rapide ma belle pour tes ti-loups. Moi Emile tousse à cuse de son ashme mais bon il est quand même de bonne humeur, son vaccin doit faire effet ces jours cis vu le 10 jours. On croise les doigts pour qu'on reste en santé pour l'hiver.
    xx

    RépondreSupprimer
  2. C'est vrai que c'est au moins ça... C'est bien de voir le positif de chaque chose!
    Anik

    RépondreSupprimer
  3. Je vous souhaite une combinaison de guérison et d'heures de sommeil !!

    RépondreSupprimer
  4. Ouais... Après une trop longue journée, je ne suis plus tellement dans le positif!

    Merci à toutes pour vos encouragements. Fiston va mieux, Fillette vient de vomir en raison de ses sécrétions, il y en a partout: beurk!

    La nuit commence et j'ai peur qu'elle soit aussi longue, mais... Heu! Bien... Mon homme vient de me rappeler qu'on a déjà connu bien pire!

    De toute façon, quand ça va mal, ça va toujours mieux après. Non?

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Ça me fait toujours plaisir de vous lire, ne vous gênez pas!
Merci. :-)

Posts les plus consultés de ce blog

TDAH: 20 signes qui ne trompent pas chez l'adulte!

Commencer l'année du bon pied avec des enfants ayant des besoinsparticuliers #outil #gratuit

Et où elles vont, les mamans, quand elles ont de la peine? #devinette