Un enfant différent, c'est quoi?

A quoi reconnaît-on qu'on a un enfant différent ?
Texte trouvé sur un blog, que j'aurais pu écrire moi-même...


On sait qu'on a un enfant différent quand :

- on compare les hôpitaux et pas les supermarchés

- on voit les jouets comme des moyens thérapeutiques

- on montre à son enfant comment SORTIR les objets des armoires

- les vêtements de l'année dernière lui vont encore

- tout est un apprentissage, rien n'est un jeu

- on se réjouit quand l'enfant fait des bulles en buvant (orthophonie)

- on se réjouit quand il met du ketchup sur la table (ergothérapie)

- on a l'impression d'avoir oublié quelque chose les jours où il n'y a pas de rendez-vous thérapeutique

- on connait des mots comme EEG, EMG, hippothérapie, hémiparésie, etc.

- on est tout fier d'annoncer que son enfant de 6 ans est enfin propre

- on téléphone à tous ses amis quand son enfant s'assoit à 2 ans ou marche à 4

- on en veut un peu aux amis qui se plaignent d'UNE mauvaise nuit à cause d'un enfant qui pleure

- c'est nous qui suggérons au neurologue les examens qu'il pourrait faire

- on décompte toujours au moins un an quand on nous demande son âge

- on se réjouit quand on comprend le mot qu'il a bredouillé alors qu'il devrait parler depuis plus de 3 ans

- la moindre remarque (même innocente ou involontaire) le concernant nous fait monter les larmes aux yeux

- on est capable de tenir des conversations passionnées avec de parfaits inconnus, eux-mêmes parents d'enfants différents

- on pleure en cachette de voir un copain prendre la main de son enfant dans la cour de récréation...


Extrait de
http://tisoleil.canalblog.com/

Commentaires

  1. Oh... merci de faire circuler ce texte. Je me reconnais aussi dans certains énoncés.

    RépondreSupprimer
  2. Comme c'est vrai,on se reconnaît un peu dans chacune de ces phrases,moi dans mon cas je n'ai pas pu attendre d'être en cachette pour pleurer, je me suis a peine rendu a l'auto!!Je viens de découvrir votre blog et ce que vous écrivez me touche énormément étant moi aussi maman d'un enfant différent.

    RépondreSupprimer
  3. Oufff ce texte est tellement vrai... Tellement bien écrit, dans les petits détails qui rendent ça tellement concret... Merci de l'avoir partagé!

    RépondreSupprimer
  4. ah quel beau texte! merci dele partager avec nous. Moi aussi je me reconnais dans certains énoncés - c'est pas toujours facile mais on récoltes de beaux résultats à la longue faut surtout pas lâcher.

    RépondreSupprimer
  5. On se reconnait pas mal dans ce texte en effet !

    mes préférés et pas mal dans ma réalité :

    - on voit les jouets comme des moyens thérapeutiques


    - tout est un apprentissage, rien n'est un jeu

    RépondreSupprimer
  6. Je suis contente que ce texte vous touche, il résume bien plein de côtés de notre réalité.

    Ça serait bien que d'autres personnes, les speudo-normales, puissent aussi le lire, non?

    Je l'ai trouvé sur une site français, mais il vient lui-même d'une maman d'ici.

    Bienvenue à toi Geneviève! Ne te gêne pas pour écrire des commentaires, partager tes expériences, ça nous fait tous du bien de voir comment les autres mamans comme nous voient et vivent leur réalité.

    Solidairement, à toutes mères-courage et mères-tout-court, je vous souhaite un beau milieu de semaine!!!

    RépondreSupprimer
  7. Merci de ce billet amie bloggeuse... Pour vivre depuis 2 semaines des moments très durs avec fiston, ton texte tombe à point. Puis qui peut comprendre vraiment tant qu'il ne le vit pas... En faisant circuler ce texte, tu dépeins notre réalité parfois si cruelle...

    RépondreSupprimer
  8. Merci Karo et Yan... Tu peux peut-être, toi aussi, le faire circuler et y ajouter certains volets personnels.

    C'est pas vrai que la vie est toujours belle, que c'est pcqu'on ne fait pas assez d'effort, qu'on est négatif, etc... Des fois, c'Est juste cruel, comme tu le dis.

    Puis, dans le tourbillon de la vie, quelques temps plus tard, on se rend compte qu'il y a des choses un peu plus faciles, qu'on est meilleure face à telle situation. Courage!

    RépondreSupprimer
  9. En tant que "pseudo-normale", lire ce texte me donne un moton dans la gorge. Ça me fait réaliser la chance que nous avons avec notre fils et ça relativise beaucoup les moments que je trouve difficile...

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Ça me fait toujours plaisir de vous lire, ne vous gênez pas!
Merci. :-)

Posts les plus consultés de ce blog

TDAH: 20 signes qui ne trompent pas chez l'adulte!

Commencer l'année du bon pied avec des enfants ayant des besoinsparticuliers #outil #gratuit

Et où elles vont, les mamans, quand elles ont de la peine? #devinette