Épilepsie, quand on t'oublie..


... Et que tu reviens, ça fait mal! Depuis quelques mois, tu étais toujours là, matin et soir, Fillette prenait sa médication à ta santé dans une bouchée de yogourt ou de compote, mais on avait réussi à t'oublier.
Pourtant, la nuit dernière, tu es revenue et depuis, j'ai la larme à l'oeil, la gorge nouée et le ventre qui proteste. C'est que tu m'as fait vivre un nouvel épisode dès plus stressant. Je ne dormais pas, j'étais fébrile sans en connaître la raison et vers 3 h00 a.m., Fillette est venue me rejoindre pcqu'elle avait fait un mauvais rêve. On a discuté un peu, on s'est collée et finalement endormie. À 4h44, je me suis réveillée en sursaut alors qu'à mes côté, ma cocotte était en pleine crise de couvulsions... Je lui parlais, lui flattais les cheveux, le dos, lui expliquant ce qui se passait, comptant les minutes. Une minute. Deux minutes. Trois minutes. 4 minutes...
À 5 minutes, j'ai commencé à paniquer, c'est le temps à ne pas dépasser, celui qui entraîne souvent une visite à l'hôpital en ambulance. À 6 minutes, tout était terminé. Elle a laissé échapper un long soupir, ses muscles se sont relâchés et elle s'est endormie lourdement. À 7 minutes, je me suis effondrée en larmes, à tes côtés. À 20 minutes, c'est ton frère qui s'est réveillé en pleurant, me rappelant à l'ordre, me sortant de ma torpeur. Je suis allée le voir et il est finalement venu prendre place avec nous dans le grand lit (papa étant à l'extérieur). Tous les trois réunis, collés, sous les doudous. J'avais le coeur encore en miettes, mais d'être avec les deux me rassurait, me réconfortait,m'aidait à calmer ma respiration.
Finalement, après un long sommeil réparateur, tu es redevenue ma Camille que j'aime, allumée, curieuse, coquine et surtout très déçue d'être retard, pressée de mettre "un bô rob" (une belle robe) et de partir pour l'école!
À 8 heures de la crise, tu es à l'école, ton frère au CPE et moi, après avoir fonctionnée toute la matinée sur mes réserves et l'adrénaline, mon stress qui me tenait debout m'abandonne et je n'ai que deux désirs: me confier et ensuite aller me choucher. En attendant la prochaine crise... La suite des événements.
Snif! Snif! Snif!

Commentaires

  1. dur rappel de la réalité, comme tu dis. Je te souhaite une soirée en douceur après la nuit orageuse.

    RépondreSupprimer
  2. ah crime bine je te comprends d'être toute à l'envers...je t'envois une pluie d'énergie.

    RépondreSupprimer
  3. Je t'envoie une pensée toute spéciale juste pour toi et te souhaite une belle belle soirée avec tes petits amours xx

    RépondreSupprimer
  4. faut prendre la vie à petite dose pour se recoller le coeur à chaque fois avec les touts petits bonheurs.

    câlins virtuels! xx

    RépondreSupprimer
  5. Mes deux désirs de début d'après-midi comblés (écrire & dormir), je découvre deux heures plus tard vos messages et ça me fait beaucoup de bien.

    Je me sens toujours ZinZin, mais moins seules...
    Je réalise en voyant ma cocotte pleine d'énergie que présentement, c'est moi qui suis toute à l'envers 12h00 plus tard, pas elle!

    J'anticipe les prochains jours qui sont parfois ponctuées de d'autres crises et d'une visite chez le neuro ainsi qu'un possible changement de médication.

    Ouin!!! J'en gros à confier, encore...

    RépondreSupprimer
  6. Ah tu m'as presque fait pleuré. J'ai tellement de peine à te lire et ça doit être si difficile à vivre, se sentir si impuissant.

    Ça me fait penser que j'ai une connaissance adulte (20 quelques années) qui était en pause "crise" depuis au moins 1 ou 2 ans je pense et s'est tappé une crise en plein cours, avec le transport à l'hopital inclus.

    J'espère que tu as pleuré toutes les larmes de ton corps si c'est ce qui peut faire du bien et éviter de trop garder en dedans.

    RépondreSupprimer
  7. Merci Mystère... Je n'ai pas pleuré encore assez, je n'ai pas eu le temps!?! Mais quand mon conjoint à l'extérieur m'a appelée pour me dire que son vol était annulé, j'ai craqué.

    J'avais décidé de ne pas lui en parler, mais de l'entendre dire qu'il était très déçu pour son retour alors que moi, j'avais beosin de lui m'a rendue très triste et c'est le moment où les enfants étaient très turbulants en même temps: j'ai craqué dans mon frigo...

    Maintenant, mes deux cocos sont dans mon lit. Pour une fois, j'aime ma petite maison, je les entends respirer du salon et ça me rassure.

    Je vais me donner quelques jours pour me remettre et arrêter de trop penser. Je sympathise avec ta connaissance...

    RépondreSupprimer
  8. Oh ça me touche beaucoup... Ça ne doit tellement pas être évident de voir sa petite fille comme ça... Prends le temps pour te remettre, permets-toi de "craquer" comme tu dis, je pense à toi et je t'envoie plein de câlins virtuels... (et bien sûr à ta belle cocotte aussi!)

    RépondreSupprimer
  9. Maudine que c'est jamais facile - t'as un break pis bang ça te ramène à la réalité. C'est pareil pour les &*?%?&%*% d'Alelrgies alimentaires de fiston - une petite distraction pis BANG une réaction. Lâche pas ma belle ta fille est splendide et elle a une attitude du tonnere. La maman ets pas hot itou.
    xx

    RépondreSupprimer
  10. En ce mercredi matin, j'en suis tellement peiné...faché... frustré...
    Je trouve si injuste qu une si parfait petite fille est a vivre c'est chose...
    Non mais on peu avoir un break plus long svp... de décrocher de la petite différence...
    C est vraiment pas facile pas facile du tout mais ... tu es forte, elle est forte!!!

    OUF!!! mais j'te dis on n'appelle ça...
    mixte feelings...

    Je suis avec toi en pensé...

    RépondreSupprimer
  11. oups je viens de me relire 24 h plus tard - je voulais dire que la maman est mal hot itou - pas le contraire. hi hi

    je vous souhaiet un très long breakkkkkkk de ces fameux épisodes.

    x

    RépondreSupprimer
  12. MÀJ: Toujours pas de nouvelles crises depuis lundi (nous sommes mercredi soir), c'est une excellente nouvelle... Parce que sinon, nous allons devoir changer de médication!

    En fait, elle est dangereusement en forme...

    Merci à toutes pour votre support, vos bons mots, cela m'aide et mne fait du bien! :-)

    RépondreSupprimer
  13. Je viens de lire cet épisode... Pas jojo... J'ai de la peine pour toi, mais en même temps, je te sais forte... Mais ça fait du bien de laisser aller les larmes aussi... Prends soin de toi. Et je te souhaite que le prochain épisode soit loin, loin...
    Passe une belle journée!

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Ça me fait toujours plaisir de vous lire, ne vous gênez pas!
Merci. :-)

Posts les plus consultés de ce blog

TDAH: 20 signes qui ne trompent pas chez l'adulte!

Et où elles vont, les mamans, quand elles ont de la peine? #devinette

TDAH: 5 objets indispensables!