Nostalgie du temps des fêtes


Hier, avec un peu , beaucoup , pas mal de retard, j'ai commencé à penser aux cartes de Noël (mais j'ai le droit!)... En cherchant une photo des deux cocos, j'ai retrouvée celle-ci alors que Fiston avait 5 mois et Fillette en avait 26! Cette séance de photographie était un cadeau de naissance de mes amies pour mon petit homme et elle avait été assez exigeante pour toutes les personnes présentes. Je n'étais pas supposée être dessus non plus, ni maquillée, ni habillée, mais comme des fois, les mamans doivent faire preuve d'improvisation et que je ne voulais pas revivre cette épreuve, je me suis retrouvée à les prendre tous les deux dans mes bras, une tuque sur la tête à dire: "1, 2, 3, spaghetti!".

Même après tout ce temps, quand je regarde mes amours tout de rouge vêtus, je suis toute émue et je ne regrette pas d'avoir incluse la pose sur le CD. Je m'étais finalement faite un beau cadeau de Noël que j'apprécie encore trois ans plus tard!

Je suis aussi nostalgique de l'innocence et de l'énergie qui m'habitaient alors. Confiante en l'avenir. Convaincue que le pire était derrière moi. J'ai de la peine en pensant à notre histoire et j'ose espérer (encore) que tout ira pour le mieux, de mieux en mieux.

Commentaires

  1. Ça reste important de garder confiance en l'avenir.

    La vie est parsemée d'épreuves on en a des plus faciles... celle où on pense être presque sortir du maudit tunnel sans fond, et oupssss on va de reculons et la lumière s'éloigne un peu (ou beaucoup ça dépend des moments).

    Moi je retiens une chose, c'est que la lumière reste toujours là.... des fois un peu plus loin mais au lieu de regarder le tunnel sombre je me concentre sur la petite lueur d'espoir. Celle qui fait vivre tous les humains de cette terre !

    La vie c'est l'espoir.. c'est se concentrer sur nos petits soleils, nos bonheurs quotidiens et être fiers de traverser les épreuves. Oui il va y avoir des jours meilleurs et d'autres non... l'important c'est de savourer chaque instant de répit au maximum

    RépondreSupprimer
  2. Y'a des moments où la réalité est trop intense.

    Quand je pense à la perception qu'ont mes enfants de leur propre vie, je les vois si heureux, je me concentre sur cela.

    RépondreSupprimer
  3. Mystère, Isabelle, merci...

    Vos mots me font du bien, me donnent de l'espoir!

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Ça me fait toujours plaisir de vous lire, ne vous gênez pas!
Merci. :-)

Posts les plus consultés de ce blog

TDAH: 20 signes qui ne trompent pas chez l'adulte!

Commencer l'année du bon pied avec des enfants ayant des besoinsparticuliers #outil #gratuit

Et où elles vont, les mamans, quand elles ont de la peine? #devinette