Arrêtez de dire BRAVO!

Bien oui, je vous en demande beaucoup ce soir, n'est-ce pas?

Et pourquoi donc?

Parce que nous l'utilisons pour un peu n'importe quoi...
Notre enfant brosse ses dents (finalement) comme nous lui avons demandé et hop! Un premier BRAVO! Il mange son gruau, met son plat dans le lavabo, boit son lait et encore trois autres BRAVOS! Il finit une activité commencée, il termine dans les délais de ramasser ses crayons et son cahier, il se lave les mains, etc...
Il arrive à l'école ou même sur le marché du travail et il a un grand sentiment de compétence, son ÉGO est gros comme ça, mais si on lui demande dans quoi il est bon, compétant et doué, il ne sait PAS quoi répondre et il manque de confiance en lui. La vie semble plus difficile pour lui, alors qu'on lui a tout donné et qu'il reçu tant d'amour, tant de BRAVOS! Bon, j'avoue ici, que je caricature un peu...
Alors, dès maintenant, je vous propose une alternative! Plutôt que de dire et redire mille Bravos, pourquoi ne pas QUALIFIER nos enfants!?!
Tu as brossé tes dents, tu es RESPONSABLE! Tu as mis ton assiette et celle de ton frère dans le lavabo, tu es SERVIABLE! Tu as terminé ton activité même si c'était un peu difficile, tu es PERSÉVÉRANT!
Utiliser des qualités et/ou des adjectifs comme PONCTUEL, AIMABLE, GENTIL, GÉNÉREUX, PATIENT, RESPECTUEUX, CRÉATIF, POLI, ATTENTIF, DRÔLE, SPONTANÉ, ETC... Dans nos interventions et de un, on aura moins l'impression de répéter toujours les mêmes choses et de deux, nous allons construire l'estime de soi de nos petits en les outillant pour le reste de leur vie, même quand nous ne serons plus là à leur dire: BRAVO mon grand!

Commentaires

  1. oh oui, car notre enfant peut prendre une méchante débarque si on le couvre de bravos à la maison pour un type d'activité et qu'à l'école, ça soit dans la norme et très banal ?

    Depuis septembre, j'ai donc ajouté à mon arsenal des phrases comme : tu fais du progrès, tu as été très patiente, tu as pris ton temps, j'ai vu que tu avais travaillé très fort.

    RépondreSupprimer
  2. Oui super bonne idée...mais ici ça reste bravo, car c'est la seule chose qu'il comprend avec ''ouiiiiiiiiii!''. Celles qui peuvent go! Je vous encourage! :-)

    RépondreSupprimer
  3. C'est tellement vrai!!! On n'y pense pas toujours, mais effectivement, les enfants ont besoin de cela. Très inspirant ton texte!

    RépondreSupprimer
  4. Merci Isabelle! Je ne savais pas si mon billet faisait du sens...

    Mais je constate que nous sommes (encore!) à travailler les mêmes aspects reliés aux différences de nos enfants.

    So, so, so, solidarité!

    RépondreSupprimer
  5. bien sûr qu'il fait du sens ton billet, puisque ça fait partie de la mentalité "éduquer sans punir", je n'ai jamais lu les livres à ce sujet, mais en bref, il faut responsabiliser l'enfant et justement le surplus de "super, bravos etc.." est mentionné.

    RépondreSupprimer
  6. mon Dieu que tu as raison - je suis 100% pour cette nouvelle façon de dire les choses ma belle.
    merci

    RépondreSupprimer
  7. C'est très sensé, je trouve. Et c'est vrai que ça permet de se construire une image de soi positive et précise... On peut aussi dire l'effet que cela nous fait quand notre enfant agit bien... Genre : je suis heureuse quand tu... Ça me fait du bien quand tu... Question que notre enfant sache que l'on apprécie, mais en précisant notre sentiment.
    A+

    RépondreSupprimer
  8. Tu as bien raison... c'est vrai que nos mousses (je l'expérimentent parce que les miens, (les deux grands en tout cas) son plus vieux. Ils ne savent pas vraiment dire leurs qualités... et pourtant, on est toujours en train de les encourager ! En effet, le bravo est souvent utilisé...

    Bonne réflexion. Mais quel boulot ! Ouf ! Une vieille habitude ancrée de puis longtemps !

    RépondreSupprimer
  9. Excellent billet, il fait beaucoup de sens et il simplifie ce qui est de plus en plus véhiculé en psychologie.

    Interessant comme toujours ton billet.

    RépondreSupprimer
  10. Tu sais quoi, ton texte m'a fait réaliser ce matin que je disais souvent: bravoooo à mes fils!! "Ah tu as pensé à brosser tes dents, bravo" "Ah oui, wow, bravo pour ta dictée..."
    Je vais devoir réfléchir, je réalise que donner du positivisme "réel" (qualités/adjectifs) ne se fait pas naturellement! Merci pour la réflexion!

    RépondreSupprimer
  11. Voici un commentaire d'une amie reçu, hier sur mon adresse personnelle que je trouve pertinenet d'ajouter ici:

    J'ai lu votre dernier post d'hier. Très intéressant et tellement juste! J'ai des adolescents et je les vois tellement se questionner sur leurs compétences, ce qu'ils veulent faire ou ils veulent aller. On le leur demande si souvent à cet âge (choix de cours, de CEGEP, etc) qu'ils sont parfois très confus. Les aider tout jeune à mieux se :connaître, à identifier leurs forces (et du même coup les choses à travailler) et leur donner des outils pour prendre des décisions, finalement, est une très bonne idée. J'aime beaucoup cette idée d'aller plus loin que le simple Bravo. Merci!

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Ça me fait toujours plaisir de vous lire, ne vous gênez pas!
Merci. :-)

Posts les plus consultés de ce blog

TDAH: 20 signes qui ne trompent pas chez l'adulte!

Commencer l'année du bon pied avec des enfants ayant des besoinsparticuliers #outil #gratuit

Et où elles vont, les mamans, quand elles ont de la peine? #devinette