Articles

Affichage des articles du février, 2011

J'ai mal à ma mère

J'ai mal à ma mère. J'ai mal à la mère que je suis. Ou que je ne suis pas. Le titre est venu tout seul, mais en cherchant sur le net, j'ai découvert que je n'en suis pas l'auteure, pourtant, cette expression m'habite à 100%. Toutes les fibres de mon corps crient.
C'est un mélange de peine, de tristesse et de colère qui m'étouffent. Me serrent à la gorge. Je n'ai pas eu beaucoup de temps pour comprendre, pour réfléchir, mais ce soir, j'ai mal. J'ai le réflexe de chercher ce que j'ai fait, ou pas fait, pour en être là. L'incompréhension et la culpabilité sont les premiers sentiments qui me viennent. C'est fort, laid et puissant, tout aussi fort, puissant et beau que l'amour que je porte pour mes enfants.
Ce soir, je ne sais pas vraiment quoi faire, quoi dire, quoi écrire... Je serais probablement mieux de prendre un bain bien chaud avec un livre pour tout oublier, laisser la fatigue m'envahir et me coucher tôt. …

Merci vendredi :: Enfin on relâche!

Merci vendredi, mais Mamanbooh! On est dimanche soir!?! Ben oui, mais je n'ai pas eu le temps ni jeudi (je suis parfois en avance!), ni vendredi, ni samedi et pas plus aujourd'hui... C'est que je suis tellement occupée à prendre soin de ma fatigue entre ma nouvelle maison, ma gang et nos projets que les seules petites minutes que j'ai eues, je me suis couchée pour siester (je sais, ça n'existe pas comme mot, mais pas besoin de définition, je suis certaine que vous comprenez!).
::
Bon, une chose extraordinaire avec mon retour au travail, c'est que je peux vraiment dire que je suis en vacances moi aussi! Oui! Oui! Quand on est à la maison et/ou en congé de maladie, la semaine de relâche ne signifie pas grand chose... Alors que cette semaine, croyez-moi, j'étais vraiment contente vendredi à 15h00 de quitter le travail (oui, je finis tôt, mais j'y étais quand même depuis 7h00 am !). Qu'est-ce que j'ai fait? J'ai fini ma soirée de façon…

Boîtes à surprises

Image
Depuis notre arrivée dans notre maison, on cherche, on ouvre, on vide, on classe, on range et parfois, on fait de belles découvertes! Comme cette boîte pleine de Playmobil acheté il y a un an sur e-bay.
Les enfants se sont installés à mes côtés et je ne sais pas qui était la personne la plus excitée des trois (voulez parier?), On a trouvé des choses pour plaire à Fillette, d'autres pour séduire Fiston alors que Mamanbooh a eu beaucoup du plaisir à assembler et distribuer le tout!
Des fois, j'aime ce classique Allemand alors que d'autres fois, je rage contre toutes ces petites pièces qui ont le don de se détacher et de se cacher un peu partout dans la maisonnée. Lors du déménagement, la maison victorienne s'est écrasée par terre quand le déménageur l'a prise par le toit... Elle repose en paix dans deux boîtes et je ne sais pas quand elle reprendra forme.
Pour le moment, les plans de rénovations sont pour le sous-sol, pas pour la belle jaune! Alors, en atte…

Dimanche créatif

Image
Pendant que les copines partaient pour un week-end créatif (et de réflexion, disons les vraies choses!) avec Manon , moi, dans ma nouvelle maison, j'essayais de m'organiser un nouveau babillard pour y afficher mon calendrier familial et toutes les autres choses indispensables à notre survie quotidienne...
À la base, mon support (un vrai vieux babillard de liège) n'étant pas très joli, j'ai eu l'idée de le transformer. Lors du déménagement, j'ai profité de mon beau-père pour le fixer au mur et depuis, il me narguait! Côté "tissu-fils-couture" je suis aucunement douée, voir même peu intéressée, mais quand je vois tout le pouvoir créatif et les beaux tissus, ça me donne le goût d'essayer des trucs, un peu comme ma guirlande de Noël.
Alors, j'ai commencé à jouer avec les tissus et rapidement, maman est devenue LE centre d'intérêt. Nous avons donc fait quelques essais. Ce n'est qu'un début, rien n'est encore définitif. Mes enf…

Vive le vent! Vive le vent! Vive le vent d'hiver!

Image
Mes vieux rideaux ont eu l'honneur d'être les premiers à essayer la nouvelle corde à linge...
La photo n'est pas super, l'arrière-plan non plus, le sujet pourrait être plus coloré, voir ludique (j'imagine des beaux bas colorés et rayés), mais si vous saviez comme j'étais contente d'enfin pouvoir mettre quelque chose sur ma première corde à linge.
J'aime beaucoup l'odeur et la texture du tissu séché à l'extérieur. À notre ancienne maison, nous ne pouvions avoir de corde. J'avais bien un séchoir et plusieurs chaises de patio qui servaient pour étendre certains morceaux, mais rien de bien pratique ni d'organisé.
Ici, elle est du nombre de mes petits riens qui me font du bien. Elle est longue, bien placée, accessible et depuis notre arrivé, je souhaitais l'utiliser. Mais, il a fait bien froid, puis, il a plu et refait froid. Et surtout, il a venté. Je ne savais pas que le vent pouvait souffler aussi fort sans apporter le toit! Il…

Merci vendredi - merci parents solidaires

Cette semaine, nous avons eu une très grosse semaine avec en seulement quelques jours, un changement de maison, d'ordi et de véhicule (les deux derniers n'étant pas inscrits au programme pourtant!). On a eu plus d'impévus qu'un buffet à volonté peut en offrir! Vous voyez l'image? Et comme au resto, il y avait des coups de coeur, des classiques et d'autres choses auxquelles on ne touche jamais. Le prix (lire le temps et l'énergie) était pourtant pas plus élévé que d'habitude!
Deux soirs de suite, je suis allées chercher Fiston à son CPE et j'ai eu droit à un accueil très désagréable: monsieur voulait aller à la maison, "toudesuite-Eee!" pour retrouver sa nouvelle chambre, ses jouets et surtout sa wii. Mais, nous devions aller chercher sa soeur ou faire une course alors les deux fois, je me suis retrouvée avec un hurleur-crieur qui envoyait des coups de bottes un peu partout (particulièrement sur sa maman) et essayait avec ses doigts …

Nous voici, nous voilà!

Image
Voici la vue de ma nouvelle fenêtre de cuisine, en ce lundi de tempête...
Et celle de de la porte donnant sur la cour arrière...
::
Après de longues journées, de belles découvertes et beaucoup de plaisir (parce que la vie continue, pas vrai?), nous sommes enfin chez nous, dans notre nouvelle maison-bonheur!
Même si je classe, donne, jette, recycle et que je fais des boîtes depuis octobre, nous avons finalement eu besoin d'un deuxième camion pour tout déménager. J'ai même eu droit à cette question: "vous gardez des enfants madame?". Heu... Non! Mais, ne le dites surtout pas à mon chum que je lui ai répondu de mon plus beau sourire!
Je peux aussi vous confier que les sacs compostables le sont vraiment! J'ai déballé une boîte pleine de paillettes de plastique alors que je pensais y trouver des sacs (et de la vaisselle bien emballée!) préparée il y a 4 mois...
Les enfants font bien ça, ils sont très heureux d'avoir enfin leur place à eux et ils se visitent d'…

Mes arbres, mes amours...

Image
Voici mes dernières images de cette cour aimée. Moi qui disait que la neige arriverait après mon déménagement. Depuis deux semaines, il neige presque à tous les jours!
Ce midi, de grosses guimauves tombaient doucement, dans tous les sens... C'était tout simplement magique!





Le pommier de la chambre des enfants, hôte de multiples oiseaux, des orioles de Baltimore aux geais bleues.

L'arbre reçu pour souligner la naissance de Fillette, un lilas japonais aussi beau en hiver qu'au printemps.
C'est aussi ce que je vois de ma fenêtre...

Nostalgie de mon premier...

Image
Depuis quelques semaines, ma vie est très mouvementée, mais à chaque matin, quand je prépare le café ou le petit déjeuner, je m'arrête devant mon lavabo de cuisine et surtout la fenêtre qui le surplombe et là, le temps s'arrête...
Devant moi, un tableau s'anime, peu importe la saison, l'immense haie de cèdres offre un écran vert devant lequel oiseaux (de toutes les couleurs), écureuils, lapins (et oui, ils mangent même la base de mes clématites et le dessus de mes bleuetiers), marmottes (les coquines!), ratons-laveurs (toute une famille!), chats et parfois même les chiens de mes voisins s'amusent, font leurs toilettes, se font dorer la couenne ou le plein de graines.
À chaque saison, les couleurs, les lumières et les formes changent. En fait, c'est toujours un paysage différent qui s'offre à moi, j'y entre et le temps s'arrête. J'en oublie de mettre de l'eau dans ma cafetière, c'est peu dire! J'aime le désordre organisé qui y règn…

Merci vendredi - merci les enfants!

Ce soir, avec Papabooh!, nous sommes allés reconduire les enfants pour un camp d'hiver avec l'organisme Gymn-Eau qui offre des loisirs adaptés au jeunes qui ont des troubles d'apprentissages.
Le timing était parfait! Déménageant vendredi prochain, cela nous offrait un week-end qui aurait pû être l'occasion de célébrer notre amour et la St-Valentin, mais qui va plutôt servir à faire des boîtes et avancer dans nos préparatifs...
Fillette y avait été l'année dernière et c'était a première fois pour Fiston. Ce dernier exprimait à sa façon ses craintes et ses angoisses les dernières semaines et à chaque fois, nous étions là pour le rassurer. Il est comme ça mon jeune homme, au début, il ne veut jamais participer et après quelques minutes, il a un immense sourire qui lui traverse le visage de bord en bord! Fillette est, pour sa part, toujours partante pour essayer une nouvelle activité...
Donc, nous sommes arrivés juste à temps avec nos bagages (après une journée …

3 ans et 9 dodos

Image
Il y a trois ans, j'étais tellement malheureuse, épuisée et découragée. C'est que voyez-vous, ma vie n'est pas simple et que pour passer au travers ses épreuves, ça prend beaucoup d'énergie, de force et de confiance. J'avoir perdu espoir...
Aujourd'hui, ma vie n'est peut-être pas plus facile, mais moi, je vais mieux. Tellement mieux.
Ce soir, je suis très fatiguée, j'ai les jambes lourdes, mes mots se mêlent et je suis écrasée sur le divan, entourée de coussin, avec une doudou et depuis 8h00, je zappe autant sur le net que sur la télé. J'ai le cerveau à "off" et j'apprécie énormément ce moment. Pas de boîtes pour ce soir.
Dans 9 dodos, nous déménageons dans notre nouvelle maison. Mon retour au travail se passe bien, j'apprécie retrouver le contact avec les jeunes, voir leurs yeux briller quand ils ont enfin compris. Je ne trouve pas ça facile, je suis arrivée tôt, je suis partie trop tard, je n'ai pas pris de pause sauf …