Les hommes que j'aime...

Souper improvisé à notre maison-bonheur, inspiration de ce billet.

Il y a mon papa qui m'a murmurée mes premiers mots alors qu'il cherche les siens présentement (...), qui aime parler d'hockey, d'impôts et qui rêve de gagner à la loto pour déménager dans le bois, loin de la civilisation avec un berger allemand alors qu'il demeure en copropriété avec deux chats! Qui a été si aidant pendant nos années de rendez-vous hebdomadaires à Ste-Justine avec Fillette, jouant le rôle de chauffeur et toujours disponible lors des urgences et hospitalisations. Nous sommes en train de vivre une période spéciale de notre histoire, mais comme il le dit si bien: "on va voir, on va voir..."

Il y a mon petit frère, ancien joueur de foot (Rouge et or, vous connaissez?), aventurier à ses heures et fier papa de mes deux neveux, un homme fort, intègre et sensible, qui aime aider son prochain au point d'en faire son métier. Sa première année de vie, nous avons partagé la même chambre et à toutes les nuits, je tenais sa petite main dans la mienne. Pendant plusieurs années, j'ai été à la fois sa soeur et sa maman alors que nous vivions avec notre mère et que celle-ci travaillait de soir... Encore maintenant, je me sens très proche de lui malgré les 12 heures de route qui nous séparent. Je sais que je pourrai toujours compter sur lui et vice-versa!

Il y a Papabooh! Mon chum, rencontré lors d'un B.B.Q chez des amis dont le sourire m'a séduite et pour qui j'ai déposé mon sac à dos et mes mille projets pour en vivre un encore plus important, celui qui m'accompagne depuis une dizaine d'années, avec qui j'ai découvert la vie de jeune couple, la vie de famille, la vie de parent, la vie de propriétaire, etc... Mon fort, mon antre, si calme et différent de moi, toujours à mes côtés malgré les maladies, les épreuves et les handicaps. Nous sommes à une belle étape de notre relation après un chemin sinueux. Notre vie de parents n'est pas plus facile, mais nous avançons ensemble...

Il y a PapiGuy, conjoint de ma maman depuis mon bal des finissants du secondaire, avec qui j'ai eu une relation houleuse au début (nous avions toujours raison en même temps!), mais que j'apprécie de plus en plus en vieillissant. Toujours présent, prêt à aider et qui vole la vedette auprès de mes enfants qui l'adorent! Il se révèle être un excellent grand-papa et c'est touchant de le voir ainsi. Il est prêt à se rouler dans le sable pour eux!

Alors, à tous les hommes que j'aime,
je vous lève mon verre et vous remercie d'être dans ma vie!

* Il y a aussi Fiston (trop jeune pour boire du vin!) et PapiGilles (absent lors de cette rencontre)

Commentaires

  1. «...qui m'a murmurée mes premiers mots alors qu'il cherche les siens présentement»

    Cette phrase possède une belle poésie lourde de sens mais c'est teeeellement bien dit.

    Ton billet d'aujourd'hui est venu me chercher dans mon coeur de fillette, de soeur, de femme...

    Bonne journée!

    RépondreSupprimer
  2. Tres beau billet ! Ca me donne envie de telephoner a mon papa...Que je ne vois plus beaucoup...Ca fera 7 ans cette annee...

    XXX

    Karo

    RépondreSupprimer
  3. Très touchant... merci de ce billet.

    RépondreSupprimer
  4. Tu es bien entouré ma belle!
    C'est beau de te lire et ça me fait réaliser la chance que j'ai d'avoir mes hommes autour de moi :-)

    RépondreSupprimer
  5. Merci...

    À moi aussi, mon message me fait du bien, c'est fou, hein!?!

    RépondreSupprimer
  6. Je te gage qu'il n'y en a pas un maudit qui a lu ton texte et t'a remercié?

    Maudits hommes...

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Ça me fait toujours plaisir de vous lire, ne vous gênez pas!
Merci. :-)

Posts les plus consultés de ce blog

TDAH: 20 signes qui ne trompent pas chez l'adulte!

Commencer l'année du bon pied avec des enfants ayant des besoinsparticuliers #outil #gratuit

La toute première Tournée Imagine Nation LEGO® s’arrête à Montréal, qui veut y aller? #concours