Démence


Ce mot me fait peur. Il est laid, trop proche de démon, et plusieurs images affreuses me viennent en tête quand je le lis. Il me fait penser à tout ce que j'essaie d'éloigner le plus possible de mon fragile équilibre: folie, déséquilibre, excès, pulsion, etc...

Plus jeune, je préférais de loin utiliser le mot zinzin! Je ne sais plus d'où il me vient, mais quand ma grand-maman paternelle a commencé à avoir de drôles de comportements, des oublies et certains manques (inhibition, jugement, etc..) je disais tout simplement qu'elle était un peu zinzin...

Une autre façon de détourner la réalité avec un peu d'humour et de légèreté. Mais aujourd'hui, je n'ai pas le goût de rire. Je suis plutôt fâchée et triste à la fois. Mon coeur et ma raison s'emballent, comme si un des deux pouvait gagner à la loto des sentiments alors que je suis en pleine tempête intérieure.

J'ai le goût de crier, de pleurer, de sacrer... Mais rien ne sort. Je me suis permise un calvaire en gros caractère et c'est tout. Il faut dire que je n'ai pas eu beaucoup le temps de penser, de relativer et de faire le point. Pourtant, je me doutais bien que quelque chose n'allait pas.

Suite à une visite à la clinique de la mémoire, mon papa a consulté un neurologue et fait quelques tests dont un IRM et un EEG et aujourd'hui, le diagnostic est tombé: démence vasculaire.

Pas de traitement, pas de pilule miracle, pas de pronostic, pas de plan de match. Niet. Nada. Noting. Rien. Sauf de la rééducation en centre de réadaptation avec une orthophoniste et une ergothérapeute et un suivi régulier pour voir l'évolution de la maladie.

Orthophoniste? Ergothérapeute? Centre de réadaptation? Non mais, c'est quoi le problème? Pourquoi en plus de mon fils et de ma fille, mon papa aussi!!! Pourquoi nous encore? Qu'est-ce que je dois comprendre? Au delà de mes sentiments de culpabilité et d'impuissance face à mes propres enfants et leurs extras, là, je me sens dépassée par ce qui arrive à mon papa et j'ai peur. Peur de ce qui s'en vient, peur de ne pas être à la hauteur, peur de ne pas être capable de concilier tout ça. Peur de ne pas être capable de vivre tout ça.

À force de fréquenter les orthophonistes, les ergothérapeutes
et les centres de réadaptation, c'est moi qui va virer zinzin...

Commentaires

  1. Je t'envoie un gros câlin. Je sais que ce n'est pas grand chose, je sais que ça ne réglera pas ce qui se passe en toi et dans ta tête. J'aimerais t'enlever le fardeau que tu portes sur tes épaules, j'aimerais t'aider à voir des solutions, à voir sous un autre angle ce qui t'arrive, mais malheureusement, je n'ai aucune ressources à t'offrir. Simplement des yeux qui t'ont lus et qui ont vus les larmes montées. Un coeur qui a vécu l'empathie et des bras qui voudraient te prendre pour te soulager momentanément.

    RépondreSupprimer
  2. Dit, si tu sens que tu vas virer zinzin, tu vas m'appeler et on ira passer du temps ensemble. Promis!
    Gros câlin ma belle xxx

    RépondreSupprimer
  3. Ouf... encore de la pression sur tes épaules déjà bien endolories de tout ce que tu portes, hein ?

    Est-ce qu'il existe des ressources pour t'aider à passer au travers ? Est-ce qu'il y a des choses que tu peux déléguer à d'autres ? Je connais deux mamans qui ont décider d'investir dans... une femme de ménage ! Dans un cas, c'est sa nièce (qui en fait son métier). Ça leur donne une meilleure qualité de vie.

    Ta colère est justifiée, quand c'est trop, on a le droit d'être fâchée ! Crie, défoule, c'est plus sain que de tenter de tout réprimer !

    Je pense à toi... xx

    RépondreSupprimer
  4. Tu as tellement le droit d'être en colère. Surtout, laisse-là sortir. La peur, non seulement de la maladie, mais de ta force à passer au travers est tellement compréhensible. Mais n'oublie pas que lorsqu'on pense avoir épuisé toutes nos forces, on en trouve d'autres. Je crois que vivre au jour le jour est la meilleure des solutions, même si pas évidente parfois...on ne se connait que virtuellement mais si tu as besoin de quelque chose, ne serais-ce que parler, fais-moi signe! Tente de prendre soin de toi, c'est là que tu en as le plus de besoin xxx

    RépondreSupprimer
  5. Je te fais un câlin aussi! J'aimerais tellement pouvoir t'alléger un peu! xxx

    RépondreSupprimer
  6. Courage, prend les une étape à la fois.
    Je t'envoie des ondes positives.
    Et n'oublie pas de te garder tu temps pour toi avant de devenir zinzin comme tu dis. ;)

    RépondreSupprimer
  7. On peut toujours penser que c'est injuste, on peut même culpabiliser... mais moi je pense juste que tu es formidablement courageuse et que nous pensons tous à toi avec le plus de tendresse possible.
    Rien de mieux à proposer...
    séb h.

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Ça me fait toujours plaisir de vous lire, ne vous gênez pas!
Merci. :-)

Posts les plus consultés de ce blog

TDAH: 20 signes qui ne trompent pas chez l'adulte!

Commencer l'année du bon pied avec des enfants ayant des besoinsparticuliers #outil #gratuit

Et où elles vont, les mamans, quand elles ont de la peine? #devinette