À toutes les "Soccer Mon", je vous lève...


... Mon verre de Sangria!

La saison de soccer vient de commencer et je pense à vous toutes. Comme nous sommes extraordinaires de courir ainsi d'une pratique à l'autre, d'enfiler les maususses de longs bas, de laver tout cet équipement, de prévoir des repas rapides, des gourdes, de la crème solaire, du chasse-moustique, des jouets pour le plus jeune, des vestes, des imperméables, des chaises, des chapeaux, des collations pour les petits joueurs, de ne rien oublier avant, pendant, après, de se taper des enfants fatigués, sales et grognons, mais tellement fiers et heureux à la fois!

D'entendre des parents qui crient après leurs enfants, nos enfants (ha! Non!), le coach et la météo ou qui parlent sans arrêt des prouesses de leurs petits génis, de leurs nouveaux bateaux, de leurs spas ou je ne sais quoi encore (bon, j'exagère un brin!)... Des places de stationnement que l'on se dispute, du devoir qu'on a oublié, du bain qu'on sautera peut-être et surtout, du merveilleux moment où l'on pourra faire ouf!

Oui! Je vous le dis et redis, je nous trouve extraordinaire! Wikipédia a même une définition pour cette appellation qui nous identifie: Soccer Mon. Il faut croire que nous sommes nombreuses. Du moins, plus nombreuses que nombreux (allez les papas, manifestez-vous!). Et avec chaque enfant, le casse-tête se multiplie! Un enfant représente en moyenne une à deux pratiques par semaine plus une partie, alors quand vous avez plus d'enfants, ça se complique. Le papa de mon amie la trouve "un peu cinglée" de se promener ainsi, mais peut-on refuser à un de nos enfants son activité au profit d'un autre!?! Pas moi...

Alors, vaut mieux s'encourager et s'offrir une belle récompense à notre retour. Voici donc ma petite recette qui me fait saliver depuis samedi dernier et que je compte bien refaire tout au long de l'été: une sangria au vin blanc qu'on peut préparer en avance et garder bien au frais au frigo ou même la mettre dans une tasse isolante et l'apporter avec nous! Je ne dirais pas non à un petit café glacée au Bailey's une fois de temps en temps. Pour les plus grosses journées ou les grandes chaleurs, on peut évidemment faire des versions non-alcoolisées ou trouver d'autres boissons rafraîchissantes sur le site de Vivre délicieusement !

Alors, chères "Soccer Mon", je vous lève mon verre
et je vous souhaite une des plus belles saisons!
Cheers!!!


* Je suis une agente de liaison de Vivre Délicieusement et je reçois une compensation pour mon affiliation à ce groupe. Naturellement, comme toujours, les opinions de ce blogue sont les miennes!

Commentaires

  1. Hum, ici ça commence juste dans 3 semaines et je ne sais plus si j'ai hâte à son/mon initiation!!! ;-)

    Par contre, j'embarque pour la sangria hein! :-)

    (et je te dois une fière chandelle Mamanbooh, car l'autre jour en passant devant le magasin de sport avec les enfants j'ai eu un flash de toi l'an dernier prise à acheter des souliers le jour de la première pratique... Alors je suis presque prête (il me reste les bas à acheter, ce jour-là je ne savais pas quelle couleur son équipe voulait alors j'ai décidé d'y retourner pour éviter de devoir les échanger et de passer tout droit...), trois semaines d'avance, et c'est entièrement grâce à toi! Vive les blogues! :-)

    RépondreSupprimer
  2. en passant.. c'est soccer moM ! ;)

    et cet été, je serai une "baseball mom" et une "équitation mom" !!
    mon chapeau que je mettrai 2-3 fois par semaine!!!

    RépondreSupprimer
  3. Allez Mesdames, ça nous tient en forme de nous activer ainsi!

    Pour ma part, je laisse les autres parents discuter entre eux des prouesses de leur(s) génie(s), de leur bateau, réno, chalet...
    Moi, je vais là pour relaxer en regardant mon fiston jouer au soccer...
    En sandales et jamais (ou presque) sans mon cappuccino glacé...
    La compétition dans les gradins m'intéresse si peu..:))

    Je me joins à toi Mamanbooh, etlève mon verre de cappuccino glacé bien haut en l'honneur de la belle saison de soccer qui nous attend toutes! Enjoy!

    RépondreSupprimer
  4. Ayoye ! Tu es en train de me faire espérer que lorsque Xavier sera en âge de pratiquer un sport, qu'il choisire les quilles, la pétanque ou le lancer du marteau... moins d'équipement, de préparatifs et sûrement moins de cours de pratique !

    RépondreSupprimer
  5. Moi, je suis mère indigne...je vais faire mon jogging avec mon plus jeune pendant que mon plus vieux est au soccer!...Je reste pour ses matchs, mais pour les pratiques, je suis un peu allergique au social redondant de parents...

    Mais je prends mon verre de vin rouge pareil pour me féliciter!!!! ;)

    RépondreSupprimer
  6. Je n'ai jamais eu le courage. Pas de soccer, pas de natation. Juste un peu de danse et je trouvais ça difficile en titi !!! Bravo pour toutes celles qui se sacrifient !

    RépondreSupprimer
  7. On a commencé le soccer avec ma plus vieille cette année. Et non seulement je dois courir deux soirs par semaine, mais faut aussi que je trimballe (et j'occupe!) le reste de la marmaille, parce que Chéri travaille le soir. Quand il fait beau ca ne me dérange pas du tout, mais quand il pleut, avec les deux autres poulettes c'est un peu moins plaisant!

    RépondreSupprimer
  8. Je suis une soccer mom, une football mom, une kung-fu mom! Et je le fais avec un réel plaisir.

    Je ne peux avoir de meilleur récompense que mon ado qui me regarde les étoiles plein les yeux et qui me dit : "maman, tu n'as jamais manqué un seul de mes matchs".
    Ça fait oublier qu'il est presque minuit, que j'ai eu froid toute la sapristi de soirée assise sur un banc à Mont-Laurier et que j'ai fait presque 6 heures de route pour assister à ce foutu match de football.

    Je comprend que ce ne sont pas tous les parents qui peuvent prendre une journée pour assister à un match à l'extérieur... Même lors d'un long congé. Mais je trouve ça triste quand sur 40 jeunes, ce sont toujours les mêmes 10 ou 15 parents qui assistent aux matchs... Même ceux à la maison. Les ados aussi ont besoin de savoir qu'ils comptent assez pour nous pour prendre du temps à les encourager. Peut-être même plus que plus jeunes.

    Caroline

    RépondreSupprimer
  9. je suis d'accord avec Caroline
    les ados ont besoin de nous, encore !
    je suis mes 3 fils au soccer depuis qu'ils sont petits, ils ont maintenant 12-14 et 16 ans et ils sont fiers de dire que jamais ils n'ont été seul à un match !!! il faut dire que papa participe aussi, évidemment
    Si on leur demande, ils diront tous les 3 que leurs parents sont toujours là...et qu'ils ne voudraient pas ça autrement !!
    C'est beau de les voir heureux !!!
    Je suis une soccer mom et j'aime ça, bon...parce qu'ils aiment ça eux aussi
    Maryse

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Ça me fait toujours plaisir de vous lire, ne vous gênez pas!
Merci. :-)

Posts les plus consultés de ce blog

TDAH: 20 signes qui ne trompent pas chez l'adulte!

Commencer l'année du bon pied avec des enfants ayant des besoinsparticuliers #outil #gratuit

La toute première Tournée Imagine Nation LEGO® s’arrête à Montréal, qui veut y aller? #concours