Compter pour ne pas pleurer.

J'ai déjà écrit un billet sur le fait de sourire pour ne pas pleurer. Dernièrement, j'ai changé de technique, je souris toujours autant (ou presque), mais en plus, je compte!

Quand je compte, mon cerveau se met à "off ", il ne s'emballe pas (trop). J'arrive même à me tromper... Mais, c'est pas grave, ça veut juste dire que j'ai vraiment décroché!

Je compte quand je nage (et oui, je suis à ma 2e semaine!), tout au long de la longueur, je répète son rang, pendant 25 mètres, je répète 1, 1, 1, 1, 1, 1, 1, 1, 1, etc. Puis, quand je touche le mur, je poursuis avec 2, 2, 2, 2, 2, 2, 2, etc... Et ainsi de suite. Je n'ai pas encore été plus loin que 30, mais il y a de l'espoir!

Je compte aussi mes doigts. Chut! Chut! Je ne suis pas folle (quoique), c'est juste que je mets en pratique un truc enseigné à mon fils pour qu'il se calme avec sa respiration. Il souffle sur chacun de ses doigts comme s'ils étaient des chandelles, un à la fois, et ma foi, j'avoue que ça me fait du bien, je me calme.

Je ne compte pas mes sous, ni mon temps, ni mes amis, ni tellement plein de choses, mais mes deux derniers trucs m'aident vraiment à me calmer, me centrer et me rappeler que même si autour de moi, tout prend le champ, moi, je vais relativement bien.

Et vous, quels sont vos trucs pour calmer votre anxiété?

Commentaires

  1. tu fais bien de ne pas compter tes sous.. c'est tout sauf reposant!!!

    RépondreSupprimer
  2. La technique des doigts chandelles : quelle excellente idée!!! On devrait l'enseigner à tous les enfants, différents ou pas. Je vais la faire avec ma gang en fin de semaine.

    Pour moi, il y a une nuance entre stress et anxiété, Le stress, c'est quand on a trop de chose à faire, qu'on parle vite, mange vite, qu'on passe notre temps à faire des listes (et même des listes de listes). Normalement, une journée de congé en famille à glander dans des cafés remet tout en perceptive. L'anxiété par contre, c'est quand ça fait mal physiquement. À la poitrine. C'est comme si le syndrome général d'adaptation ne fonctionne plus. Brisé. Capoute. Il y a eu deux périodes dans ma vie où j'ai senti cela et j'ai haïs ça. Probablement justement parce que rien n'arrivait à calmer cet état. En fait, oui, une seule chose, une toute petite chose qui s'appelle changer de vie. Et elle n'est effective qu'au long terme.

    (désolée pour le long commentaire verbeux, tu m'as inspirée!)

    RépondreSupprimer
  3. C'est une très bonne idée de souffler sur ses doigts pour se calmer, je suis certaine que ça prendrait avec mon fils, merci!

    RépondreSupprimer
  4. Je devrais peut-être essayer de souffler sur mes doigts pour me calmer... je n'ai aucun truc pour contrôler mon anxiété, je n'y arrive pas du tout... de là pourquoi ma médication.

    Je te trouve tes bonnes, bravo à toi d'avoir trouver ce qui était bon pour toi. Bravo aussi pour la piscine :-)

    Chantal

    RépondreSupprimer
  5. Mettre une musique que j'aime, chanter à tue-tête et danser en même temps. Ça me calme à tout coup!

    RépondreSupprimer
  6. Quand je cours ou même que je marche, je me surprends parfois à compter mes pas ! :0)

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Ça me fait toujours plaisir de vous lire, ne vous gênez pas!
Merci. :-)

Posts les plus consultés de ce blog

TDAH: 20 signes qui ne trompent pas chez l'adulte!

Commencer l'année du bon pied avec des enfants ayant des besoinsparticuliers #outil #gratuit

La toute première Tournée Imagine Nation LEGO® s’arrête à Montréal, qui veut y aller? #concours