Belle en XXL

Moi, janvier 2012, -22 degrés,
portant fièrement mon nouveau manteau en ce froid polaire.


Bon, le sujet me trotte dans la tête depuis quelques jours, mais je ne sais pas trop de quel angle l'aborder...

J'ai toujours été assez ronde, bien avant mes grossesses. Potelée, enrobée, dodue ou encore grosse, obèse, pleine de graisse... C'est selon les interprétations, selon les humeurs du jour, selon les chartes des uns ou des autres.

J'ai toujours été assez active, plein air (j'ai même été guide de rafting une saison), natation (professeur et sauveteur pendant toutes mes études), cours de toutes sortes, selon mes passions du moments (amours et amitiés), mes occupations, etc...

J'ai toujours été assez coquette, une bracelet par ici, une barrette par là, un rappelle de couleur avec un accessoire, un petit quelque chose que je suis parfois la seule à remarquer. Quoique depuis que je suis maman, c'est parfois mes enfants qui bénéficient de cette attention.

J'ai toujours été assez carrée, ayant une grosse ossature (hum, hum). Je ne suis pas très grande et jusqu'à ce qu'il y a quelques temps, j'étais plutôt musclée. Bref, pas pire solide la madame! Délicatesse, aérienne et légèreté ne sont pas des adjectifs pour me décrire.

J'ai toujours été assez drôle, ayant un certain sens de la répartie et des jeux de mots, spontanée et surtout souriante. Je suis née avec un sourire dans la face et il me quitte pas souvent. J'arrive même à sourire en pleurant, il faut le faire!

J'ai toujours été assez brillante, gagnant des concours d'histoire, une bourse d'études au cegep, une autre à l'université. Ayant une révélation en entendant les paroles d'une chanson de Jean Leloup disant: "je ne suis peut-être pas belle, mais je suis intelligente". C'était pour être mon mantra.

J'ai toujours été assez inconfortable avec le regard des autres, sensible aux jugements, ayant peur de déranger, m'excusant même de m'excuser, ne sachant quelle place prendre et où était justement, ma place.

J'ai toujours été ma pire ennemie, trouvant moi-même les paroles qui pourraient me blesser, manquant cruellement de confiance en moi, me trouvant "moche, poche, torche". Me dévalorisant pour ne pas être blessée par les autres.

Puis, j'ai changé.

Un peu, doucement ou à coup de gros bouleversements, mais j'ai changé. Je suis tombée quelques fois. Je me suis relevée autant de fois, mais j'ai aussi eu besoin parfois d'aide extérieure, de médication (que je prends encore), de thérapie (que je poursuis comme on entretient si bien nos automobiles), de changements dans ma vie, de faire des deuils, de cheminer, d'être accompagnée, etc...

Et j'ai encore changé.

J'ai changé dans mon corps, j'ai changé dans ma tête.

Alors que je payais mes achats dans une boutique spécialisée pour les tailles fortes dont je suis, une vendeuse que j'apprécie pour son style, son look et ses bons conseils m'a dit: "vous savez, c'est facile de vous servir, vous êtes toujours de bonne humeur, vous êtes bien dans votre peau comparée à la plupart de nos clientes, c'est agréable, vous êtes belle madame."

J'ai failli protester, refuser ces bons mots et puis, j'ai pris ma monnaie, mon sac et je suis repartie, un sourire aux lèvres après avoir dit un merci bien senti...


n.b. Je pourrais vous parler de mes démarches, de mon travail pour m'accepter, du fait que je trouve ça génial de voir toutes les boutiques spécialisées, que je suis de mieux en mieux dans ma peau, même si je n'ai jamais été aussi ronde, que des fois, j'aimerais envoyer valser la médication, etc... Mais, je sais aussi que je suis vivante, que je ne peux pas tout faire en même temps et que mes premiers objectifs ne se mesurent pas en livres ou en pouces, mais plutôt en indice de santé.



Commentaires

  1. Chose certaine, vous vous connaissez remarquablement bien pour vous décrire avec autant de justesse et d'humour. Ce n'est pas donné à tout le monde, il faut s'être observée et analysée pas mal. C'est une force.

    RépondreSupprimer
  2. Merci Une femme libre...

    Vos commentaires me font toujours plaisir, me font toujours réfléchir et vos propres démarches me motivent.

    Santé!

    RépondreSupprimer
  3. Quel magnifique témoignage!
    Il faut être sincère avec soi pour oser se décrire si bien aux autres.

    RépondreSupprimer
  4. Quel beau billet, qui me fait d'ailleurs beaucoup réfléchir...

    Et quel beau compliment de la part de cette charmante vendeuse! De si beaux mots provenant de parfaits inconnus arrivent trop rarement pour ne pas en profiter! Profites-en!!!

    RépondreSupprimer
  5. Chère Mamanbooh, il y a certainement quelque chose de vrai dans ce qu'on raconte lorsqu'on dit que la beauté est en grande partie dans l'attitude de la personne...Être bien dans sa peau y est pour beaucoup je crois (sans négliger tout de même de prendre soin un minimum de soi, bien sûr!)
    Continue de sourire et garde ta bonne humeur et tes yeux pétillants. Tu es toute belle!

    RépondreSupprimer
  6. Quel beau texte ma belle Julie. Cest vrai que tu es resplandissante et bien mieux dans ta tete que certaines minces. Ton humeur et ton sourire m'ont toujours plu chez toi.
    Pour moi tu es zero complexe et je t'aime comme tu es. ce que tu projettes et bien plus important que ce que l'on peut voir. Si tout le monde pouvait avoir ta philosophie :)
    Bon dimanche belle Julie !

    XXX

    karo

    RépondreSupprimer
  7. Comme je me reconnais dans tes écrits!! Disons dans toute la première partie. Car pour moi, mon cheminement d'acceptation est à peine enclenché, je change tranquillement. je me rends compte doucement que j'ai le droit d'être moi-même, d'être différente, d'être belle à ma façon et de m'aimer. Tu es tellement agréable à lire et rafraîchissante! :)

    RépondreSupprimer
  8. Genre de commentaire qui fait ta journée...ou même ta semaine!

    Moi, je trouve que tu dégages aussi dans tes billets beaucoup de bonheur, de bien-être, de transparence et d'authenticité. La beauté, c'est ça aussi.

    RépondreSupprimer
  9. Oh que je me reconnais là ! Sauf que je n'ai pas encore atteint ta sérénité... alors bravo ma belle, mille bravos pour ce cheminement ! Je suis choyée de te compter parmi mes amies, tu m'influences positivement ! Merci !

    RépondreSupprimer
  10. Sage Julie, tu es juste dans tes propos et tu as dû passer par beaucoup d'étapes pour être capable d'écrire un billet comme celui-là. Je comprends pourquoi tu es une source de motivation et d'inspiration et ton sourire fait ta beauté, c'est ce que l'on remarque quand on te voit. Bravo pour ce beau texte xx

    RépondreSupprimer
  11. Ah je t'envies!! Moi j'étais au contraire une maigrichonne toute mon enfance, svelte jusqu'à mes grossesses. Mon corps n'a jamais voulu se débarrasser du surplus. Y a pas si longtemps encore je me considérait comme ronde "avec une excuse". Je n'admettais pas en faire partie... c'était comme une erreur, un accident de parcours que j'allais réglé. Mais bon, malgré mes efforts et mon alimentation saine (quoique gourmande) ça ne fonctionne pas.
    Et je me suis dit... tant que mon chum et mes enfants m'aiment, pourquoi chercher à retrouver une ligne caduque et me priver des petits plaisirs de la vie et de la table.
    Il y a de beaux vêtements pour les rondes maintenant. J'ai même photographié des rondes avec un style personnel incroyable lors d'une séance... Alors pourquoi pas moi?

    RépondreSupprimer
  12. Je me retrouve tout à fait dans ton texte. L'important c'est d'être bien dans la tête, après le reste suivra. Quand on est bien dans sa peau, on rayonne! Encore une fois, tu m'inspires beaucoup! Je ne suis pas encore totalement capable d'avoir toujours le sourire comme toi. Ces temps-ci plus particulièrement...
    Beau texte, merci de partager cette facette de ta vie, ça m'a touchée. Marie-Claude xox

    RépondreSupprimer
  13. J'adore lire vos textes où votre grandeur d'âme se retrouve! Bon dimanche!

    RépondreSupprimer
  14. Ça m'a fait un bien fou de te lire aujourd'hui.

    RépondreSupprimer
  15. Quel billet génial... tu es vraiment quelqu'un d'exceptionnel.

    RépondreSupprimer
  16. Quel magnifique billet, merci Mamanbooh! J'aime ta photo, rayonnante!

    RépondreSupprimer
  17. Beau texte sensible et inspirant. Être capable de reconnaître ses forces, pas seulement ses «faiblesses», voilà un bon moyen pour réussir à s'accepter tel qu'on est, bravo!

    RépondreSupprimer
  18. Chaque fois que je te vois, je te trouve pétillante! Tu nous donnes pas d'autres choix que de sourire à notre tour!

    xxx

    RépondreSupprimer
  19. Wow, je suis impressionnée par ton parcours, ta féminité, et ce sourire magnifique. Tu es magnifique ! Quant à moi, les mots que j'emploierais pour décrire comment je me perçois font mal alors chut Marie...

    RépondreSupprimer
  20. Un très beau billet qui me rejoint beaucoup! Et les compliments il faut toujours les accepter!

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Ça me fait toujours plaisir de vous lire, ne vous gênez pas!
Merci. :-)

Posts les plus consultés de ce blog

TDAH: 20 signes qui ne trompent pas chez l'adulte!

Commencer l'année du bon pied avec des enfants ayant des besoinsparticuliers #outil #gratuit

La toute première Tournée Imagine Nation LEGO® s’arrête à Montréal, qui veut y aller? #concours