Escapade:: partir pour mieux revenir. Ou revenir, en mieux.

Le week-end dernier, je suis partie en escapade. Avec mes crayons, mes carnets, mon pyjama, ma brosse à dent et j'ai pris la poudre de l'escampette! Sans homme ni enfant. Juste moi, moi et MOI.


Bon, il y avait bien d'autres personnes, mais j'avais ma chambre et même ma propre douche. Nous étions dans un petit coin de paradis tout blanc, sur le bord d'un lac isolé, le soleil était au rendez-vous, la lumière était belle et moi, j'étais bien. Juste bien. Au bon endroit. Au bon moment.

Légère, consciente de la chance d'être là, de pouvoir réfléchir, écrire et créer en étant guidée et bien entourée par un groupe de femmes toutes plus intéressantes les unes des autres. Partager notre matériel, échanger sur nos motivations, rêver à haute voix, rire et parfois même, pleurer...

Je reviens ressourcée, forte de mes nouveaux outils, riche d'amitiés et de confidences. J'ai plus de recul face à ma propre histoire. Mes idées sont plus claires. J'ai besoin d'aide pour mon père. Mes enfants ont besoin de moi. J'aime ma maison-bonheur et ma nouvelle vie à la campagne.

J'ai le goût de chérir les miens, mais aussi de prendre soin de moi, de mon corps, de ma tête et de mon coeur. Je sens une certaine urgence. La culpabilité fait de plus en plus de place à la confiance. La peur à la création. Je tends vers l'équilibre, tout doucement...

Partir pour mieux revenir. Ou revenir, en mieux.

Commentaires

  1. Très heureuse de te lire ma belle! Égoïstement , j'ai très hâtes de lire ce que tu as de nouveaux dans ton coffre à outils...
    Bonne semaine!
    Michelle x x

    RépondreSupprimer
  2. J'aurais bien aimé être là pour te taquiner un peu...Sérieusement, ta force d'être debout devant les épreuves qui éccueillent ta vie et celle de te relever quand le poids de ta douleur te fait fléchir inspire mon quotidien. J'essaie dans la mesure du possible d'accorder un soin particulier aux jeunes que je cotoie dans mon travail afin qu'il sache que je suis humaine et que je prends au sérieux leur situation. Merci pour ton partage autant en textes qu'en photos...je ne les commente pas souvent mais je les lis et regarde tous.

    Merci d'être à ta façon dans ma vie et j'espère sincèrement te revoir à une prochaine escapade...ou ailleurs....

    Annie x

    RépondreSupprimer
  3. Au bon moment, au bon endroit, c'est également comment je me suis sentie enfin de semaine. À tes côtés, on se sent bien. Ta douce bonne humeur, ta phrase bien placée, ta générosité sans borne, ta sensibilité, ton humour, ton sens de la répartie sont tellement agréables à côtoyer! Heureuse de t'avoir revue chère Julie. Que la force soit avec nous! Xxxx

    RépondreSupprimer
  4. Au bon moment, au bon endroit, c'est également comment je me suis sentie enfin de semaine. À tes côtés, on se sent bien. Ta douce bonne humeur, ta phrase bien placée, ta générosité sans borne, ta sensibilité, ton humour, ton sens de la répartie sont tellement agréables à côtoyer! Heureuse de t'avoir revue chère Julie. Que la force soit avec nous! Xxxx

    RépondreSupprimer
  5. Hello! A propos de "prendre soin de soi", j'ai commencé un régime! Alors bien sûr, ça ne fait ni rire ni pleurer, ce n'est pas très créatif ni très émouvant, mais purée : ça va me faire du bien! ;-) Biz

    RépondreSupprimer
  6. Prendre soin de soi pour une maman c'est souvent secondaire... Mais dans le fond, une maman qui va pas trop bien, ça a tellement d'impact sur la vie de TOUT le monde dans la maison! Faut que je m'efforce de suivre ton exemple...

    RépondreSupprimer
  7. Mes idées sont plus claires. J'ai besoin d'aide pour mon père. Mes enfants ont besoin de moi.

    Quelle belle découverte Contente que tu sois contente ;o)) Et Hop la vie!

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Ça me fait toujours plaisir de vous lire, ne vous gênez pas!
Merci. :-)

Posts les plus consultés de ce blog

TDAH: 20 signes qui ne trompent pas chez l'adulte!

Commencer l'année du bon pied avec des enfants ayant des besoinsparticuliers #outil #gratuit

Et où elles vont, les mamans, quand elles ont de la peine? #devinette