Parce que la vie continue

Fillette en ergothérapie - Centre de réadaptation, déficience motrice


Fiston en orthophonie - Centre de réadaptation, déficience du langage


Parce que la vie continue, que je suis une maman, que mes enfants ont des besoin particuliers, que je les aime et que je les accompagne dans ces démarches, que chaque petite victoire vaut son pesant d'or, que je suis une "kid kodak"et que depuis quelques mois, à chaque rencontre, à chaque semaine, je prends une photo derrière la fenêtre magique, que même si mon père va mourir dans un délai plus ou moins proche, on ne peut pas tout simplement arrêter de vivre et attendre, surtout pas avec des enfants...

Et qu'ils sont si beaux avec des rayures!

:::

J'ai aussi le goût d'ajouter que je remets beaucoup de choses en question, que je laisse tomber des projets et des engagements pour pouvoir être plus libre de mon horaire, profiter des bons moments qui passent, avec ceux que je j'aime, etc...

Je me donne la permission de fonctionner au jour le jour, de recevoir de l'aide,
mais aussi de prendre soin de moi, de ma peine et de ma colère.

La notion du moment présent n'a jamais eu une si grande importance.
On en profite à 100 % les bonnes journées et quand
ça ne va pas, vivement demain!

Parce que la vie continue.





Commentaires

  1. Ce que tu écris m'a donné comme un coup de fouet ce matin : ''Je me donne la permission de fonctionner au jour le jour, de recevoir de l'aide, mais aussi de prendre soin de moi, de ma peine et de ma colère.''

    Oui, elle a tellement raison Mamanbooh. Du temps, il faut plus de temps pour nos amours. Les projets sont toujours possible, ils vont attendre et de repousser l'échéancier ne fera de ma à personne, que tu bien.

    Merci!

    RépondreSupprimer
  2. Merci, tes mots me font du bien ce matin... Courage, je t'envoie à mon tour de belles pensées. En lisant ton dernier billet, je fus très touchée et émue. Bonne journée. xx

    RépondreSupprimer
  3. Merci pour ce beau billet. C'est vrai qu'on ne se rend pas toujours compte comme le moment présent est important à savourer, et qu'on croit que tout est acquis...
    Ma famille vit à 6000 km et quand je les vois, je vis intensément chaque moment en pensant comme ça va être long avant que je ne puisse les revoir. ...
    Je te souhaite que de belles choses avec tes enfants, mais aussi avec ton papa

    RépondreSupprimer
  4. C'est la meilleure philosophie de vie à mon avis, il faudrait juste que je l'applique moi aussi. Ne lâche pas, je comprends ta détresse ayant perdu mon père il y a moins d'un an. Un jour à la fois et tout ira bien.

    RépondreSupprimer
  5. C'est vrai que les rayures, ça leur va bien!
    Un très beau message plein de sens. Continue à prendre soin de toi!

    RépondreSupprimer
  6. "profiter des bonnes journées à 100%, et quand ça va pas, on attend le lendemain!"; C'est tellement une belle philosophie, pas toujours facile à appliquer j'en suis sûre, comme pour tout le monde!

    RépondreSupprimer
  7. Ah! Ça fait plaisir de lire ça! Je me demandais quand tu allais t'entendre ;-)
    C'est bon la vie. Même avec des bosses!

    PS : les habits en rayures de soleil, j'adore!

    RépondreSupprimer
  8. J'étais justement "jalouse" du beau kit rayé de ta fille!!!! Ça m'a fait rire que tu en parles sous les photos ensuite!

    Tu sembles zen intérieurement. Bonne continuité.

    RépondreSupprimer
  9. La vie continue... c'est tellement ça et vos enfants en sont la preuve, tellement beaux, vivants et porteurs d'espoir.

    RépondreSupprimer
  10. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  11. Tu es d'une sagesse! Continue à vivre le moment présent. Je t'admire beaucoup. Et merci pour le commentaire sur mon blogue l'autre jour. :)

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Ça me fait toujours plaisir de vous lire, ne vous gênez pas!
Merci. :-)

Posts les plus consultés de ce blog

TDAH: 20 signes qui ne trompent pas chez l'adulte!

Commencer l'année du bon pied avec des enfants ayant des besoinsparticuliers #outil #gratuit

Et où elles vont, les mamans, quand elles ont de la peine? #devinette