Patin-patient, patin-patient, patin-patient

Après le fameux piano-panier, voici maintenant le patin-patient! Pour la petite famille que nous sommes, c'était une grande première aujourd'hui: nous sommes allés patiner tous les 4! Hé! Oui! On a beau bricoler et faire des belles activités, côté patin, on n'avait jamais osé à 4.



Faut dire que Fillette avait de la difficulté à tenir debout, sans tomber, sans patin, alors pour elle, on avait mis cette idée de côté. Mes hommes avaient bien fait quelques tentatives il y a deux ans, mais l'an dernier, avec le déménagement, nous n'y avions même pas pensé!

Nous nous sommes donc retrouvés avec une boîte pleine de patins qui ne faisaient plus et des cocos qui voulaient patiner. Le week-end dernier, Papabooh! a été avec les enfants régler cette question et aujourd'hui, c'était à mon tour de m'équiper.



Nous nous sommes retrouvés tous les 4 sur la patinoire, Fiston qui cherchait par tous les moyens d'avancer sans prendre le cône (je suis bon, hein!?!), Fillette qui préférait les mains de papa au cône (pas facile...) et moi, qui étaient bien heureuse d'hériter des cônes pour m'en servir en avançant (j'ai pas patiné depuis plus de 15 ans, minimum!) comme une marchette double!

Conclusion, j'ai hâte de réessayer, je pense même y aller en solo le midi pour me pratiquer un peu. C'est une des premières fois que je suis confrontée à une chose que je ne maîtrise pas, mais que j'aimerais bien que mes enfants en jouissent (comme dans pratiquent), même si ce n'est pas facile... Après tout, nous vivons au Québec, il faut bien profiter de nos hivers, non?

Alors, maintenant, répétez 5 fois, sans vous tromper patin-patient! Ça va nous en prendre de la patience pour y arriver! Mais, nos enfants sont particulièrement courageux et travaillants (et têtus), c'est pas la dyspraxie qui va les arrêter. Et moi, si je ne veux pas me retrouver sur le banc trop vite, je suis mieux de patiner de plus en plus vite!

Commentaires

  1. Une activité familiale et qui fait bouger, c'est en plein ce qu'il vous fallait. Et que ça soit difficile pour presque tout le monde est finalement une bonne chose, vous débourrerez tous ensemble. Patin-patient, bien dit!

    RépondreSupprimer
  2. super, bravo à vous 4! et je suis d'accord, il faut profiter de nos hivers québécois! Nous aussi ça été notre défis cet hiver d'apprendre à notre fils de bientôt 7 ans. Il se débrouille super bien, on est bien fiers!
    bonne journée, Sophie

    RépondreSupprimer
  3. wow bravo !! Un jour faudra que je fasse cet exploit avec mes 4 cocottes.

    RépondreSupprimer
  4. Oui, lacer les patins, relever ceux qui tombent...convaincre qu'ils sont bons même s'ils patinent sur la bottine!!! Tout un sport le patin! C'est le coup de de rendre et de se préparer, ensuite on est contents d'y être allés!!

    RépondreSupprimer
  5. Atch!!! J'ai mal partout, mais les enfants ont hâte de retourner!

    RépondreSupprimer
  6. Superbe activité à 4 et beau défi. Moi aussi j'aurai ce défi dans quelques années... quand fiston sera en âge d'embarquer sur des patins.

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Ça me fait toujours plaisir de vous lire, ne vous gênez pas!
Merci. :-)

Posts les plus consultés de ce blog

TDAH: 20 signes qui ne trompent pas chez l'adulte!

Commencer l'année du bon pied avec des enfants ayant des besoinsparticuliers #outil #gratuit

La toute première Tournée Imagine Nation LEGO® s’arrête à Montréal, qui veut y aller? #concours