Articles

Affichage des articles du mars, 2012

J'aimerais être une oie

Image
Je sais que des textes ont déjà été écrits sur le sujet, le mien me vient de ces belles oies qui s'arrêtent dans les champs voisins et de mon état d'esprit actuel....
J'aimerais être une oie pour voler en groupe et savoir qu'il y en a toujours une qui peut me remplacer quand je faiblis.
J'aimerais être une oie pour me confondre si bien dans les champs labourés pour m'y reposer, bien entourée, en sécurité.
J'aimerais être une oie pour toujours connaître instinctivement la bonne direction et m'y envoler, saisons après saisons, sans me poser de question.
J'aimerais être une oie et déployer mes ailes en toute liberté et sentir le vent glisser sur mes plumes, le soleil me réchauffer et l'eau perler sur mon dos.
J'aimerais être une oie pour couver mes oeufs avec patience et amour, sans courir dans toutes les directions pour répondre à cette vie si exigeante.
J'aimerais être une oie pour m'envoler dans le nord, le temps d'une saison. Me fo…

Prendre le temps de jouer...

Image
Jouer dehors. Jouer en dedans. Jouer ensemble. Jouer seul. Jouer avec les chats. Jouer avec les amis. Jouer avec maman, papa, papi, mamie, Fiston, Fillette, le petite voisin (dans l'âge de mes enfants), les grands voisins (qui ont la ferme), etc...
Jouer en apprenant
Jouer en silence, avec papi
Jouer en découvrant une exposition insolite
Jouer dans le bain avec les Barbies (et rire!)
Jouer toute seule, entêtée à faire un casse-tête bien trop gros (399 mx), recevoir l'aide de tout le monde et finalement le réussir avec fierté!
Avec les beaux jours qui rallongent, les jeux spontanés sont plus nombreux, la télévision et les jeux vidéos sont délaissés, on s'amuse avec un rien et surtout, on s'émerveille de cette belle nature qui se réveille.
Et vous, est-ce que cela vous arrive de vous laisser prendre au jeu?



Prendre le temps de caresser...

Image
"Dieu a inventé le chat pour que l'homme ait un tigre à caresser chez lui."Victor Hugo

Papabooh! et moi avons presque toujours eu des chats, mais lorsque notre vieux Merlin a rendu l'âme et que notre fougueux Nanuk fut blessé, nous étions soulagés... Les rares fois où nos bébés dormaient, on se faisait réveiller par nos chats qui voulaient ou rentrer ou sortir. Pfff!!! Pas cool et surtout pas sain quand on est déjà épuisé.
Depuis déjà quelques mois, Fillette nous rappelle souvent qu'elle veut une chatte (et pas un chat, bon!), qu'elle va l'appeler Princesse, que se sera sa chatte à elle, etc... Les mois ont passé et on se croisait secrètement les doigts pour que cela passe et tombe dans l'oubli. C'était bien mal la connaître (après tout, c'est ma fille!)!
Papabooh! optait plus pour un chat, Félix en parlait aussi (moi, je rêve depuis toujours d'un gros chien) et le sujet revenait souvent à la table. Parallèlement, depuis plusieurs mois…

Prendre le temps de soigner

Image
Mon père et mon frère...
Hier, nous avions le premier rendez-vous avec l'équipe de la SLA de l'Hôpital Notre-Dame. Nous sommes partis avant le réveil des coqs pour traverser villes et banlieues et ne pas être en retard pour notre r.v. qui était à 8h00. Heureusement, il faisait beau, j'étais avec mon frère venu expressément de Sept-Îles pour ça et mon père.
Cette photo a été prise dans la salle d'attente. Je trouvais touchant de voir mon frère essuyer ainsi mon papa. C'est que nous avons les "rides du sourire" développés chez nous et c'est l'endroit idéal pour que les breuvages et les aliments s'y réfugient. Alors, on traîne mouchoirs et débarbouillettes pour nettoyer le tout.
Sans rentrer dans les détails, disons que son état se détériore, il devient urgent d'organiser des services à domicile et de faire homologuer son mandat d'inaptitude, la maladie évolue et ça pleure en masse. Avec notre quotidien déjà bien rempli, j'en perds…

Prendre le temps de pleurer.

Image
Ce matin, je me réveille avec cette réflexion....
Prenez-vous le temps de pleurer? D'avoir de la peine? De vivre les émotions qui vous habitent vraiment? J'avoue que c'est plus tendance de prendre le temps de respirer, de vivre, d'être heureux, de manger, de voyager, de cuisiner, de relaxer, etc... Mais des fois, de trop rares fois, il faut aussi prendre le temps de pleurer.
Je suis une personne expressive (mes rides d'expression en sont la preuve) , je souris beaucoup, je parle, je questionne et les larmes me montent souvent aux yeux. Je les balaye de la main et espérant que mon mascara ne coulera pas, je me mouche un bon coup et je chasse le tout pour continuer à avancer.
J'expire ou j'inspire (ou je bloque...), je serre les dents, je grogne (parfois - avec discrétion!) et hop! La vie continue et moi je la suis. Puis, il arrive un moment où je devins complètement coupée de mes émotions, je parle de choses terribles (pcq j'en vis) comme si elles…

Je craque pour toi mon coco!

Image
Avec le retour des beaux jours, Fiston est retourné "aider" les voisins à nourrir les animaux et la première fois, il est revenu avec un trésor! Des oeufs frais qu'il avait lui-même "cueilli" dans le foin. Il était tellement content, excité et calme à la fois, heureux, confiant et excité, c'était beau à voir et ça me fait encore le même effet juste d'y penser.
La troisième fois, il est revenu avec 5 autres cocos, on se promet de bons oeufs brouillés pour le week-end prochain. J'ai même une option sur les poules d'un collègue (vous avez bien lu, certains élèves de mon école ont la chance d'avoir dans leur classe deux poules qui se promènent librement). Depuis que Marie-Claude Lortie parle des poules en ville, que je vis en campagne et qu'une amie me titille sur le sujet, je rêve secrètement d'avoir mes propres pondeuses...
Deux belles rousses qui se promèneraient dans ma cour librement le jour, retourneraient au poulailler pour dormi…

Opération-relâche... Réussie!!!

Image
Fillette qui observe son frère dans un manège... Fiston qui passe vite, vite, vite... On travaille sur la notion des jours de la semaine surveillé par le roi et son château... J'essayais de prendre la lune spectaculaire... La voyez-vous? On créer des insectes colorés... Dessin à 4 mains... Fiston a continué un de mes dessins pour mes élèves! Une belle cabane pour y jouer aux autos... Test de goût par ma princesse chocolat aux petits pois... Dimanche matin, pendant que maman travaille, on regarde un film ET ON MANGE DU POPCORN, même si on n'a pas encore dîné... Ne trouvez-vous pas que mon fils semble bien fier de son coup!?!
Opération relâche réussie!!! On a même eu le temps de faire des petites expériences, on vous revient avec des détails bientôt.

Mon antre...

Image
J'ai une grande chambre à coucher, un petit bureau-atelier, un bon terrain et beaucoup d'espace, mais mon antre, l'endroit que je préfère, celui qui est le coeur de ma maison-bonheur, c'est notre salle à manger.
Nous y bricolons, nous y jouons, nous y mangeons, nous y faisons les devoirs, nous y plions le linge, nous y recevons notre famille, nous y enregistrons de nouveaux souvenirs, bref, on s'y retrouve plusieurs fois par jour, pas juste pour les repas.
Il n'y a pas de rideaux, aucun voisin, j'ai suspendu un cordon pour y mettre des dessins de Noël et depuis, on y ajoute les nouveautés, les tableaux ne sont pas accrochés, le linge de table y est inexistant, mais, moi, j'y suis bien, tout simplement.
Et pour cette dernière journée de la relâche, je m'y suis installée pour corriger et planifier. Les enfants pas loin, les dernières expériences empilées sur la petite table devant la fenêtre alors que moi-même, je prenais beaucoup de place avec mes nom…

C'est moi la princesse!

Image
Hi! Hi! Il paraît que le ridicule ne tue pas, alors me voici, dans la salle de bain d'un resto. Quand j'ai vu ce miroir, je n'ai pas pu m'empêcher de m'y placer et de poser!
Heureusement, j'étais seule... :-P

Hier, aujourd'hui et demain.

Image
Hier, c'était la journée des femmes. Je n'ai jamais été aussi femme.
Femme comme dans maman, femme comme dans conjointe, femme comme dans fille, femme comme dans soeur, femme comme dans collègue, femme comme dans amie, femme comme dans une personne intuitive, sensible et créative.
Je n'ai jamais été aussi femme et pourtant, je n'ai jamais eu aussi peu le besoin de revendiquer une journée spéciale pour la femme que je suis. Je n'ai jamais fait aussi peu attention aux textes, aux manifestations et autres activités spéciales qu'il y avait pour souligner cette journée.
J'ai déjà été tellement engagée pourtant...
Mais on dirait que je ne me reconnais plus dans ces revendications. Je sais que nous ne sommes pas tous égaux. Que trop souvent, les femmes ont de moins bons salaires, plus de responsabilités autant à la maison qu'au travail et dans toutes les autres sphères de la vie sociale (parents-écoles-loisirs-sports, maladies, handicaps, réadaptations, e…

Ça fait du bien!

Image

Une journée de plein air trop courte!

Image
Aujourd'hui, j'avais inscrit mes enfants à une journée spéciale de plein air au Parc Domaine Vert organisée par la ville. J'avais besoin de faire des choses pour mon père et leur petit ami y participait lui aussi, alors l'affaire était Ketchup!
Les chanceux, ils ont eu la plus belle des journées avec du soleil mur-à-mur, une douce température, une organisation du tonnerre, etc... Mais, quelque chose, ou plutôt quelqu'un est venu brisé le party.
Et qui est le ou plutôt la coupable? Bien c'est moi! Maman! Qui est venue les chercher à 15h30 pile, alors que l'autobus laissaient descendre les pauvres enfants dont les parents n'avaient pas demandé le service de garde offert.
J'ai eu le droit à une méga baboune de ma fille, la princesse n'était pas contente, mais tellement pas: "pas chanceuse moi, amies film, pas moi, pas contente, toi pas gentille!" Pff!!! Moi qui me sentais un brin coupable ce matin de les déposer là-bas. Ça m'appren…

On relâche!!!

Image
Confidence: je n'ai jamais aussi eu hâte à la relâche... Les dernières semaines ont été difficiles et ces journées à flâner en pyjama, à jouer, perdre notre temps à faire plein de choses "inutiles", juste pour le plaisir, mais tellement agréables, je les attendais de pieds fermes!
Pas de lunch, pas de stress de 6 à 7 le matin, de 5 à 7 le soir, pas de devoirs et plein de spéciaux, le bonheur quoi! Aujourd'hui mardi, je peux dire que je commence à me sentir en vacances. Nous venons de passer une belle journée, comme je ne savais pas que cela se pouvait: resto, cinoche et souper chez des amis et ce, sans crise.

Préparer une carte d'anniversaire...

Se coller dans la veste de maman...

Se faire de nouveaux amis...

Se casser la tête, un classique des congés!

Rattraper le temps perdu... Qui a dit que les maisons en pain d'épices, c'était juste pour Noël?


Dessiner à 4 mains

Jouer
Et rejouer!
Déjà 4 jours et il en reste encore autant. Aucun gros projet, aucune thérapie…