Quand jour gris rime avec jardin fleuri!

C'est notre deuxième printemps dans notre maison-bonheur.  L'année dernière, la plate-bande avant s'était transformée en grand terrain de jeux pour les enfants!  C'était parfait, juste au dessus du sol, les camions, seaux et pelles faisaient la joie des jeunes.  Puis, l'été est arrivé avec de belles surprises colorées: de belles vivaces se sont pointées le bout du nez.


Des mauves...


Des jaunes...


Des bleues...

Les anciens propriétaires nous ont aussi laissé une belle grande surprise, un jardin de 18 par 25 pieds. L'année dernière, j'ai bien essayé d'y faire pousser des choses (en fait, des légumes et quelques fruits!), mais ce ne fut pas un grand succès.  J'hésitais même à recommencer cette année.


  Des heureux...

Cette année, avec mes jardiniers en herbe, nous avons fait des semis (plus pour le plaisir que pour toutes autres raisons), puis avec Papabooh, nous avons travaillé la terre et depuis quelques jours déjà, nous avons fait nos plantations: maïs, concombres, tomates, oignons, poivrons,  poireaux, soucis, capucines, oeillets d'inde, citrouilles, etc...


Des oranges...

Je ne sais pas encore si ce sera une réussite du côté quantité, mais comme activité familiale, c'est vraiment un projet rassembleur.  Après le souper, à tous les soirs, Fiston m'entraîne au potager et il clame haut et fort que c'est notre plus beau jardin à vie (il a juste 5 ans, mais bon, ça fait plaisir à entendre!). 

La nouvelle émission de Ricardo Larrivée est aussi une source de découvertes et de motivation.  J'adore regarder Fermier urbain, c'est mon seul r.-v. quotidien devant le téléviseur et quand je le manque (une fois sur deux, c'est ainsi), on peut même le regarder sur le site de Radio-Canada.  Sur Pinterest, je me suis même faite un petit "Board" que vous pouvez zieuter ici

Nous ne sommes pas très doués, mes idées de citadine font bien rire mes voisins, pour le moment, mon expérience n'est pas rentable, je ne sais pas si elle le sera d'ici la fin de l'été, mais quand je sors dehors, j'oublie le temps et mes soucis. J'aime mettre les mains à la terre, soigner mes plants, observer la lumière dansante du soleil et surtout, le sourire de mes enfants.

Mes fraisiers plantés l'an dernier vont nous donner une première belle récolte, je rêve de desserts fruités, de smoothies colorés, de gâteaux des anges, de puddings aux fraises à la rhubarbe (nous en avons aussi une belle talle) tiède avec une boule de vraie crème glacée à la vanille, miam! Goûter mes premières tomates, manger mes concombres (Fillette est devenue un pro pour les couper), espérer quelques framboises, etc... 

 Bref, ce ne sont pas quelques jours gris qui vont me décourager, au contraire, je sais que c'est grâce à eux que nous aurons de belles récoltes et en attendant, ce sont mes fleurs qui nous en mettent plein la vue avec leurs belles couleurs!

Et vous, vous avez le pouce vert?
Vous aimez jardiner?
Et vos enfants, ils vous suivent dans cette aventure?

Décharge : je fais partie du programme agents de liaison pour Vivre délicieusement et je bénéficie d’avantages en raison de mon affiliation au groupe. Les opinions exprimées dans ce blogue n’engagent que moi



Commentaires

  1. Malheureusement, je n'ai jamais eu le pouce vert (il est davantage meurtrier...) Mais l'envie de jardiner est là et peut-être qu'un jour, si j'ai une maison à nouveau, je m'essaierai. Pour l'instant, mon balcon en béton n'est pas très adéquat pour les plantations!

    En attendant, je regarde avec envie celui des autres. Je te souhaite un bel été à chouchouter tes jardins et surtout, une belle récolte! Tu me garderas deux ou trois fraises!

    RépondreSupprimer
  2. Je n'ai pas du tout le pouce vert et je déteste jardiner!

    Mais nous avons quand même fait un jardin, duquel je'occuperais, (:p) pour que les enfants voient, expirementent, qu"ils réalisent.

    Et je dois bien avouer que leur motivation à eux, m'en donne pas mal!

    RépondreSupprimer
  3. J'ai renoué avec mon jardin que j'avais délaissé depuis 2 ans dû à l'arriver de ma fille. Quel bonheur de le retrouver!! À chaque jour je vais l'observer, voir les pouces, m'émerveiller devant les fleurs qui ornent ma maison.

    Je vous souhaite une belle récolte et le plaisir de manger ce que vous aurez semé.

    Annie

    RépondreSupprimer
  4. Je tente mon premier potager cette année, mais mes enfants et moi nous régalons de fraises depuis 3 ans. Ça au moins tu es certaine que ça va marcher. Une bonne terre et du soleil. J'adore. Les fraises, les mini-tomates... et les graines de crème glacée, mais ça c'est une autre histoire! ;-)

    RépondreSupprimer
  5. J'aime beaucoup tes fleurs, wow!
    Oui, j'aime beaucoup jardiner et jouer dans la terre...
    Nous avons eu un potager pendant 8 longues années...sans jamais trop de succès, étant donné l'ombre et les racines d'un immense frêne centenaire qui courent sous tout le terrain. Mais bon, nous avons eu des tomates, de la laitue, des concombres, des haricots verts (eux, ils poussaient comme de la mauvaise herbe). Nous, les parents, n'avons pas eu la chance de goûter tellement à nos récoltes : les enfants (et leurs amis) s'y promenaient bien nus, cueillaient les tomates cerises encore bien chaude et gorgées de soleil pour n'en faire qu'une bouchée. Ils en garde un bon souvenir. L'année dernière, je n'ai pas fait de potager. Plus le goût, moins de temps, les enfants plus vieux s'y intéressaient moins aussi. Je ne crois pas en faire cette année non plus. Je me sens plus ''fleurs et arbustes'' ces années-ci. Quand le goût me reprendra de faire un potager, je m'y remettrai. Et puis personne n'insiste pour que je m'y remette (lire: si les enfants m'en parlaient et souhaitaient y travailler leur pouce vert, peut-être que je céderais sous la pression ;)

    En attendant, il y a les 2 pommiers et surtout le cerisier qui nous donnent de bons fruits (si on est chanceux, Chéri et moi, les enfants et les oiseaux nous laisserons quelques cerises!)

    Je te souhaite une bonne récolte 2012!

    RépondreSupprimer
  6. La seule chose que j'ai de vert c'est un chandail. Mais je tente ma chance depuis qu'on a notre maison. Pour me donner un coup de main, j'ai seulement planté des vivaces. Pas trop d'entretien et ça pousse comme de la mauvaise herbe. Le hic, deux vivaces dévorent l'entier de ma platebande et font mourir les autres fleurs. Et dans mon autre platebande, les fleurs meurent d'elles-mêms. Il faut que je transplante, mais avec le mauvais temps, je ne fais rien et là ça devient un peu horrible...

    Fiston n'est aucunement intéressé à l'horticulture... mais bon il a seulement trois ans et n'aime pas se salir les mains... on va voir dans quelques années

    RépondreSupprimer
  7. Je fais un potager depuis des années, mais les enfants ne sont pas du tout intéressés! Sauf pour manger des fraises et des mini-tomates... C'est mon moment à moi le jardinage, autant pour le potager que pour les fleurs dans mes platebandes...

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Ça me fait toujours plaisir de vous lire, ne vous gênez pas!
Merci. :-)

Posts les plus consultés de ce blog

TDAH: 20 signes qui ne trompent pas chez l'adulte!

Commencer l'année du bon pied avec des enfants ayant des besoinsparticuliers #outil #gratuit

La toute première Tournée Imagine Nation LEGO® s’arrête à Montréal, qui veut y aller? #concours