Comptons en cuisinant!!

Hier soir, avec des copines, nous parlions d'impliquer les enfants dans les tâches du quotidien pour leur apprendre à prendre soin d'eux tout en prenant soin de nous.  Qu'on n'a pas toujours le temps de  faire des activités structurées ou des sorties spécialement destinées aux enfants pour passer du bon temps en famille et transmettre des apprentissages (pour poursuivre la réflexion cliquez ici).

Depuis une semaine, mes enfants espèrent faire des biscuits d'halloween.  J'ai bien quelques recettes de "vrais" de biscuits, mais à l'épicerie, je suis tombée sur cet emballage et il nous attendait sagement dans notre frigo depuis.

Les dimanches après-midi, depuis la rentrée scolaire,  c'est notre période de devoirs où on s'avance pour faire tous les travaux de la semaine à venir. Ainsi, les jours de semaine, il ne nous reste que les leçons (que étant un bien petit mot pour la lourdeur de la tâche).   Aujourd'hui, les enfants avaient  une motivation supplémentaire: quand les sacs d'école se retrouveraient près de l'entrée après notre période de devoirs, nous étions pour faire nos biscuits!





J'aimerais mieux vous partager une recette originale, santé et incorporant des vrais morceaux de citrouille, mais c'est plutôt sur la possibilité de faire des apprentissages qui font du sens que je veux attirer votre attention...

Mes enfants de 6 et 8 sont présentement au même niveau académique (ma fille est dans une classe de langage et mon fils est en première année du premier cycle du primaire).  On travaille des mots-étiquettes, des syllabes, les nombres de 1 à 30, les additions et soustractions de base (-1, +1, -2, +2, etc...), etc.

Alors quand j'ai ouvert l'emballage, j'y ai vu une belle occasion de revoir nos notions de mathématiques!  Diviser le contenu en deux parties égales, faire des paquets de 3 biscuits, des colonnes de 4, allumer le four à 375 degrés (reconnaître les chiffres), planifier la minuterie (11 à 15 minutes), etc...

J'ai enfin pu laisser aller mes enfants avec le minimum d'informations.  Ils ont dû réfléchir à haute voix, échanger des pistes de solutions et travailler en équipe. Une collation sucrée les attendaient, mais n'empêche qu'ils ont travaillé fort, sans s'en rendre compte!

3 heures plus tard, êtes-vous curieux de savoir combien de biscuits il nous reste?  Si on en avait 24 au départ et qu'il n'en reste que 2, ça vous donne une bonne idée? Et vous, au quotidien, est-ce que vos enfants sont impliqués dans vos tâches quotidiennes? Sauront-ils à leur tour comment allumer un four et lire une recette?

Apprendre en jouant, (et pourquoi pas en cuisinant), 
c'est aussi donner du sens aux activités de la vie courante.   
Comme maman et enseignante, c'est une de mes premières préoccupations...

Commentaires

  1. J'aime beaucoup impliquer mes enfants dans les tâches culinaires mais la motivation n'est pas toujours au rendez-vous...faut que ça leur tente et ce n'est pas toujours le cas, même si je considère mes recette super intéressantes!...J'ai deux gars, peut-être qu'avoir eu une fille, elle aurait aimé davantage cuisiner avec sa maman? Ils préfèrent aller bricoler dans le garage avec papa...

    RépondreSupprimer
  2. Quand j'ai vu tes biscuits j'étais crampée de rire. J'ai acheté aussi ces biscuits, mais j'ai découvert que je les aimais mieux pas cuits ! lol

    RépondreSupprimer
  3. Bien joué ! Éducatif, didactique, malin... ton stratagème est bon :-)
    s.h.

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Ça me fait toujours plaisir de vous lire, ne vous gênez pas!
Merci. :-)

Posts les plus consultés de ce blog

TDAH: 20 signes qui ne trompent pas chez l'adulte!

Commencer l'année du bon pied avec des enfants ayant des besoinsparticuliers #outil #gratuit

Et où elles vont, les mamans, quand elles ont de la peine? #devinette