Attention parents, on sort les bottes, les tuques, les mitaines, etc...

Ce billet, j'y pense depuis plusieurs jours, voir plusieurs années.   Je prends la parole au nom de mes collègues et amies et je ne vise pas un élève ou un parent en particulier, sachez-le!

 

Cette semaine, même si on ne voulait pas s'avouer que l'hiver est à nos portes, on n'a pas eu le choix de sortir la totale parce qu'il commence à faire vraiment froid le matin, il y a même de la petite glace par terre et il faut prévoir quelques minutes de plus  pour dégivrer la voiture avant de partir.

Quand on est parent, c'est aussi le casse-tête pour regrouper tout ce dont nos enfants ont besoin, on se rend compte que soudainement, les bottes sont trop petites, un trou apparaît sur le devant de la salopette et l'armoire est remplie de gants et de mitaines... Solitaires!  Est-ce que vous vous reconnaissez?

Comme enseignante, c'est une période où l'on se fait des fessiers d'enfer: on attache un manteau, on zippe une botte, on noue une tuque, on replace un bas de pantalon coincé, on se relève, encore et encore... C'est aussi le moment de revoir la routine de l'habillement, de faire des pictos, de pratiquer avec les enfants ces gestes si simples pour les grands qui deviennent de vraies épreuves pour les plus petits.

En passant du primaire au préscolaire, je n'avais pas réalisé à quel point que l'habillage, c'est vraiment du sport!  En tant que parent, je n'avais pas réalisé non plus, à quel point mes choix de consommatrice pouvaient avoir une si grande portée.   La belle petite botte avec une fermeture éclaire sur le côté, les tuques avec  avec des cordons, les foulards, les petits gants, les manteaux dont nos enfants ne sont pas vraiment capables d'attacher tout seul, ben comme dirait Lisa Leblanc, C'est d'la marde!

Oh!  Lala! Les gros mots... C'est que voyez-vous, chaque item de l'habillage comme les bottes (2), tuques (1), mitaines/gants (2), manteaux (1) et salopettes (1), pour une moyenne de 7 éléments par enfants multipliés par disons, 20 enfants, bien, ça fait 140 petites étapes à accomplir avant de pouvoir enfin aller à la récréation.  Et moi, je ne suis pas un super héros, je ne suis pas capable toute seule...

Je donne mon 100% pourtant, mais de façon réaliste, si je donne un coup de pouce à chaque enfant, c'est déjà trop!  Si ça me prend une minute par enfant (+/-20 minutes), on vient de manquer la récréation (13 minutes). Zut!  Alors, je dois trouver d'autres solutions.  Des plus grands pourraient venir nous aider, nous pourrions commencer plus tôt à nous préparer ou mieux encore, je pourrais me faire greffer quelques bras.  

Sinon, il me reste une chose à faire, écrire un mémo aux parents de mes élèves en les suppliant de de revoir la routine de l'habillement et de vérifier avec leur enfant, s'ils sont capables de mettre des gants (non?  On met des mitaines!), s'ils sont capables de nouer leurs foulards (non? On met un cache-cou), s'ils sont capables d'attacher leurs tuques (non? Là, c'est plus compliqué, on choisit un modèle sans cordon ou l'on laisse les laisse pendre sans les nouer), de mettre leurs bottes (non?  Privilégiez un autre modèle!),  s'ils sont capables d'attacher leurs manteaux (non?  Pas de manteaux!  Ha! Ha! Bien non, mais quand même vous, vous n'êtes pas capables de l'attacher, probablement que votre enfant ou même son enseignante ne sera pas capable)...

Qu'en pensez-vous?   Trop "punché"!?!

Je vais croiser mes doigts pour qu'une bonne fée passe chez tous les enfants de mon entourage (même les miens, vous savez, avec la dyspraxie, ma fille a toujours beaucoup de difficulté, même en ayant les meilleurs trucs d'ergo et les accessoires les plus simples) et peut-être que tout  rentrera dans l'ordre!?!  
Sinon, je vais l'écrire cette lettre en choisissant bien mes mots. 

En attendant, je sais que je viens d'en sensibiliser quelques uns.

Et s.v.p., quand vous irez  acheter des nouveaux items,  vérifier deux fois plutôt qu'une si c'est un bon choix pour votre enfant.  Faites-le  pour  les adultes qui travaillent avec lui (moi!!!) mais surtout pour lui qui pourra profiter pleinement de ses récréations!

Commentaires

  1. Je travaillais comme éducatrice en milieu familial avant et je t'approuve à 200%. On était 2 pour habiller 9 enfants de 9 mois à 4 ans et ça pouvait être très long. Les maudites bottes avec des zip, je déteste, les mitaines aussi d'ailleurs. C'est pas long aussi que le 1er habillé se mettait à chialer qu'il avait chaud, que les bébés pleuraient pcq incapable se tenir assit avec leur gros habit, etc. Et ça c'est sans compter les enfants qui arrivaient à moitié habillé, une chance qu'on avait du linges de rechanges! Ah les joies de l'hiver! :P

    RépondreSupprimer
  2. Est-ce que les "nouveaux" vêtements sont le problème, ou est-ce les parents qui en font un peu trop pour leurs enfants?

    Mes filles s'habillent seules, parce que je n'ai pas la patience de le faire pour elles... et parce qu'à leur âge, je me débrouillais seule aussi! Je confirme qu'à 5 ans, je n'avais ni velcro, ni mitaine facile à mettre! Mais on apprenait, parce que nous n'avions pas le choix.

    Aujourd'hui, tout est là pour leur simplifier la vie... et leur éviter d'apprendre. C'est vrai, c'est loooong les premières fois qu'ils doivent faire une boucle plutôt que coller un velcro... mais n'est-ce pas le rôle des parents de montrer ce genre de truc?

    Mes filles ont le droit d'avoir des souliers/bottes à lacets, qu'elles pratiquent à mettre à la maison. Elles ont le droit de les mettre à l'école quand elles maitrisent la manoeuvre. Crois-moi que ma plus vieille était motivée à apprendre ;)

    RépondreSupprimer
  3. Contente de travailler au secondaire ;)....Là, c'est un autre problème, ils ne s'habillent pas assez !!!

    RépondreSupprimer
  4. c'est une bonne idée d'envoyer un mot «poli» aux parents. C'est sur que l'idéal aurait été de l'envoyer plus tôt en saison - question que les parents l'ait en tête lors de l'achat de vêtement pour l'hiver puisqu'à ce moment, la plupart des articles sont achetés. Personnellement, je m'assure que mon enfant l'essaie en magasin - parce que s'il n'y arrive pas seul là, il ne sera pas capable à l'école/garderie, ni à la maison la fin de semaine... on s'en rend compte rapidement les matins et les weekends lorsque les minous ont plus besoin d'aide (c'est certain que les premières fois sont plus ardues, mais pas infaisables!)

    RépondreSupprimer
  5. tiens un truc qui m'a frappé. Je pensais que les foulards étaient interdits dans tous les écoles !!!! Ici y a que des caches-cous, j'ai toujours pensé qu'ils avaient pas le droit au foulard !!!

    RépondreSupprimer
  6. Pour les tuques à cordon, je noue les cordons en faisant un noeud coulant assez serré, donc mon garçon n'a qu'à faire glisser le noeud pour serrer sa tuque. Il a juste fallu le refaire une quinzaine de fois, le temps de pouvoir expliquer à toutes les éducatrices que le noeud était intentionnel!!!
    Aussi, pour les mamans motivées et habiles, on peut couper un des cordons à l'endroit où il rejoint les oreilles de la tuque, y fixer un velcro ou un bouton-pression, et nouer les deux cordons en double boucle. L'enfant n'aura pas à s'occuper de la boucle, simplement à attacher le velcro ou le bouton pression.

    Une maman ergo qui a décidé qu'avec 4 enfants, il fallait développer l'autonomie pour survivre!

    RépondreSupprimer
  7. Tes billets sont tellement pertinents, Julie! Merci!

    RépondreSupprimer
  8. Les parents déresponsabilisent les enfants. Un jeune de maternelle qui n'a pas de problèmes et qui n'arrivent pas a s'habiller, peut être que les parents auraient pu pousser un peu plus. Ma fille de 3 ans, s'habille et fait ses boucles seules.

    Je lève mon chapeau aux profs et éducatrices, j'ai 4 enfants, ils sont autonomes, font leurs choses seuls(sauf la petite dernière qui n'a pas deux ans, on lui pardonne) et je trouve l'habillement pénible. Je n'imagine pas à 20 avec le moitié pas autonome....

    RépondreSupprimer
  9. Je suis enseignante aussi mais j'ai la chance d'être en première année ! Fiou ! Ha ha ha !

    Ils s'habillent seuls ! :) Ils ont parfois besoin d'aide pour nouer la tuque ou la deuxième mitaine mais je dois résister à l'envie de repasser les 20 élèves à l'inspection et de replacer le pantalon de neige par dessus leurs bottes car en effet, ça prendrait trop de temps !

    Avec les plus petits, il faut prévoir beaucoup de temps. Ici, ma fille de 3 ans s'habille seule depuis longtemps ! On ne fait que repasser pour s'assurer que tu est bien mis et on lui met ses mitaines (à zip !) ! :P

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Ça me fait toujours plaisir de vous lire, ne vous gênez pas!
Merci. :-)

Posts les plus consultés de ce blog

TDAH: 20 signes qui ne trompent pas chez l'adulte!

Commencer l'année du bon pied avec des enfants ayant des besoinsparticuliers #outil #gratuit

Et où elles vont, les mamans, quand elles ont de la peine? #devinette