Articles

Affichage des articles du janvier, 2013

10 idées de bricolages pour célébrer la fête des neiges!

Image
Alors que c’est la saison de La fête des neiges, du Carnaval de Québec et des sports d’hiver, voici 10 idées de bricolages que vous pouvez faire avec vos enfants pour vous mettre dans l’ambiance en attendant la semaine de relâche !
 Toutes  mes découvertes viennent de Pinterest (sauf la première!) et en cliquant sur chaque titre vous serez automatiquement dirigés à la source. La plupart des idées ne demandent pas de matériel particulier. Pas besoin de dépenser des grosses sommes  pour bricoler avec vos enfants!


1. Bonhomme de neige à la gouache:
Un bonhomme de neige avec de la gouache en pastille, un pinceau et un morceau d'éponge pour faire la texture de la neige, réalisé par ma fille. Simple, facile et beau!



2. Flocon de neige géant:
Un cadre ou une affiche qui illustre un immense flocon de neige. On utilise du ruban cache (masking tape) qu'on colle sur un grand support (canevas, grand carton) pour  construire un flocon de neige.  Ensuite, on recouvre le tout de gouache (liquide …

Newtown, 19-2 et moi

Image
Il s'en passe des choses dans l'actualité. Avec  la fusillade de lundi soir dans 19-2, l'histoire du garçon qui a tué son frère avec un fusil la semaine dernière à Dorval  et les drames familiaux qui se multiplient, on oublie vite, vous ne trouvez pas? 
Pas convaincu? Prenons, le 15 décembre dernier, où étiez-vous ? Avez-vous oublié ? Déjà ?  Il y a pourtant juste quelques semaines d’écoulées depuis une des pires tragédies américaines.  
Mon conjoint,  ses collègues de travail et moi, nous nous retrouvions pour un délicieux souper festif. Le vin et la bonne chère aidant, les sujets banals et communs (sports-nouvelles-technos-température) ont tranquillement fait place à des sujets plus sensibles et personnels. 
Entre le repas principal et le dessert, trois des convives ont évoqué les coups de fusil, le sang et la peur qu’ils avaient connus étant plus jeunes.  Les bombardements, les sirènes, et la course aux abris. Des générations d’enfants terrorisés, de familles brisées et…

Je suis leur VOIX.

Image
Drôle de timing pour ce titre, pourtant, il germait en moi bien avant la populaire émission qui porte le même nom...

Quand j'ai commencé à écrire, on soupçonnait un trouble de langage pour ma fille, mon fils était trop petit pour qu'on en parle même si dans mon coeur  de maman (vous savez, celui qui sent les choses, celui qui sait des choses) j'avais un petit doute, et mon père était en pleine santé profitant de son statut de retraité avec passion.

Puis, les années ont passé, le trouble de ma fille est devenu de plus en plus sévère, mon fils a continué son chemin, fidèle à lui même  (j'avais bien senti les choses et malheureusement, j'avais raison), il a aussi un diagnostic et mon père a commencé à chercher ses mots, les transformer et puis les perdre un à un (aphasie primaire progressive, SLA, démence frontale).

Et moi, je parle, j'écris, je prends la parole, je blogue, je raconte des histoires et sans vraiment m'en rendre compte, je suis en train de deven…

Ton père est mort.

Non, pas le mien.

Le tien.

La première fois que j'ai fait sa connaissance, sa tignasse blanche et son sourire franc m'avaient frappée.  Il nous accompagnait à une manifestation syndicale. Assis avec nous, il chantait et moi, j'étais charmée.
Il était loin du modèle de père que je connaissais.  
Puis, j'ai appris la maladie.  Sa maladie.  Les failles d'un système incapable de lui offrir les services dont il avait besoin, pas assez de ceci, trop de cela. En y repensant, c'était la première fois que naïvement, je réalisais qu'il n'y avait pas de place pour tout le monde dans notre belle société industrialisée, démocratique et évoluée.
J'ai vu ta mère se dévouer, chercher des solutions, l'accompagner à des r.v., prendre soin de lui, s'inquiéter, mettre sa vie sur pause, etc...  Je t'ai vue suivant le même chemin, dévouée, présente et toujours prête à rebondir dans les situations urgentes qui demandaient beaucoup de sang froid.  Quelques foi…

Parce que parfois, il ne reste que le jeu.

Image
Mon père a la forme bulbaire de la SLA. Concrètement, ses muscles de la parole et de la respiration meurent tranquillement, ils s'atrophient.

Il y a un an, nous ne savions pas encore qu'il en était atteint. Il conduisait, vivait seul dans sa maison, faisait ses courses, son ménage, son lavage et il prenait soin de ses deux chats.

Depuis mai dernier, il demeure dans un CHSLD, j'ai rangé, lavé, vendu et vidé sa maison en quelques mois, je suis sa mandataire et #€^#*^ que c'est pas facile...

Il ne parle plus, il est incapable de faire des sons ou des syllabes. Il a de la difficulté à avaler, il doit manger des aliments ayant la texture "miel" et épaissir ses liquides avec de la poudre, sinon, il s'étouffe.

Il bave, ses lèvres sont devenues minces et sèches, il pleure beaucoup (un des aspects de sa maladie) et comme il l'écrit si bien, il est très sensible.

Mes enfants ne veulent plus lui faire des câlins et comme il ne comprend pas, il les serre encore p…

"Sortir de sa zone de confort..."

Cet automne, j'ai eu la chance de remplacer mon amie blogueuse chez yoopa.ca, Mylen Vigneault quelques fois.  Voici un de mes textes qui m'habite encore.  Quand je me sens si petite (je ne parle pas du poids ni de la grandeur) et ordinaire, je dois me rappeler que les consommatrices, c'est à moi qu'elles ressemblent, et non aux mannequins des campagnes publicitaires... Que c'est pour moi que ces nouveaux produits et vêtements sont dédiés. Non?
Je suis une maman.  Je suis une conjointe. Je suis une amie, une fille, une sœur. Je suis une enseignante et parfois, il m’arrive aussi d’être une blogueuse. J’écris sur ma vie de maman, de conjointe, de famille, d’enseignante.  Je suis une fille bien ordinaire qui vit des choses ordinaires. J’avoue, j’ai aussi des petits extras. Mes enfants sont des cadeaux dont l’emballage cache parfois des petits plus (maladies-handicaps).  Je suis aussi la fille d’un homme qui perd peu à peu tous ses muscles, même ceux de la parole, même …

L'émotion comme moteur de création

Image
Je ne sais pas si c'est l'âge?  Ou les deux derniers mois à combattre différents microbes (ils ont gagné, j'ai dû prendre des antibiotiques)?  Ou le fait d'apprendre que mon père a respiré, par erreur, de l'eau de javel (diluée) pendant 3 nuits dans son BiPAP ?  Ou encore que ma fille a eu une paralysie de Bell vendredi dernier? Toujours est-il que présentement, je trouve difficile de faire mes journées.

Particulièrement vers 7h25, juste avant d'accueillir mes élèves, après le marathon du matin, quand je croise des collègues, j'ai de la difficulté à dire que ça va bien et depuis 2 jours, mes yeux se mouillent...

Pourtant, j'ai été choyée le week-end dernier, mon Homme m'a offert un cadeau précieux, il a invité mes plus vieux amis (3 amis du secondaire et leur famille) pour un souper, à la maison, qu'il a préparé pour les 14 personnes présentes.  C'était bon, c'était simple, c'était agréable: c'était parfait!

Mais depuis, je me co…

Nelligan, je te comprends...

Image
Je n'ai rien inventé, mais ce matin, j'ai été frappée par la beauté du givre qui envahissait ma fenêtre...





Une nouvelle année, une chandelle de plus, des souhaits...

Image
Ça y est, demain, je recommence à travailler, les enfants retournent à l'école, c'est la vraie routine qui s'installera pour les 8 prochaines semaines, jusqu'au prochain congé scolaire...


Me voici toute souriante, les cheveux comme raides des spaghettis (selon ma fille),  pour commencer une nouvelle année alors que je me dirige vers un brunch  pour souligner mon anniversaire.

Un souhait...

Et des cadeaux.  À gauche ceux de ma fille pour mon anniversaire  (deux livres de ma biblio et 0,15$) et à droite, celui de Dame  Nature  pour m'encourager à sortir prendre l'air.  C'est beau, hein?
Pour 2013 et mes 40 ans, je souhaite renouer avec mes amis.
Depuis les dernières années, j'ai mis beaucoup de choses de côté, je me suis isolée pensant que ce que je vivais était trop difficile à comprendre, à partager et que je n'avais plus rien à offrir.
Avec un peu de recul, un peu plus de stabilité et du temps de réflexion, je réalise que ces personnes me manquent…

Mot phare ou mot-phare? Qui dit vrai?

Image
Je suis toute mélangée, ça me prendrait une petite discussion avec M. Bertrand pour élucider la question. Quoi qu'il en soit, le mien, je l'ai trouvé depuis plusieurs semaines déjà!



Il n'est ni glamour, ni vraiment beau.  Il n'inspire peut-être pas à sa première lecture, mais il sera mien et je ne pense pas que je pouvais mieux choisir.   

Cette année, je souhaite "ReCAdreR" les situations difficiles sur lesquelles je n'ai pas de pouvoir.
Cette année, je souhaite "ReCAdreR" les mauvaises nouvelles sur lesquelles je n'ai pas de pouvoir.
Cette année, je souhaite "ReCAdreR" les  appels dérangeants sur lesquelles je n'ai pas de pouvoir.
Cette année, je souhaite "ReCAdreR" les  rencontres désagréables sur lesquelles je n'ai pas de  pouvoir.
Cette année, je souhaite "ReCAdreR" les anecdotes rocambolesques sur lesquelles je n'ai pas de pouvoir.
Cette année, je souhaite "ReCAdreR" les évènements pé…