Choisir d'être mère

Dimanche dernier, c'était la fête des mères. J'espère que vous avez célébré les mères de votre entourage avec amour, simplicité et authenticité.

Souper de la fête des mères

De mon côté, nous avons eu la chance d'aller bruncher avec ma mère et son conjoint et pour souper, mon amoureux a préparé du... Homard!


Comme repas, c'est difficile de faire plus simple et mieux à la fois!  Du pain frais, une bonne salade, du vin blanc et hop, c'était juste parfait.



Bricolage pour Yoopa.ca!







J'ai aussi écrit quelques textes sur le sujet.


Une idée de bricolage à offrir (ou s'offrir) pour la fête des mères que vous pouvez lire sur yoopa.ca ici.








Deux  articles sur la maternité pour le concours de la maman de l'année de Walmart qui seront éventuellement en ligne ainsi que 2 billets sur mon blogue chez Sympatico.ca:


Je me questionne aussi... Sur la maternité, le sens de cette fête, le côté commercial, le fait que l'on ne choisit pas de naître (je sais, c'est discutable), mais que normalement, on choisit d'être mère, notre rapport avec notre propre mère, etc...

Je suis aussi en train de retrouver la femme en moi, je ne me définis plus comme étant "seulement" une mère. Je redécouvre des talents, des intérêts et des passions qui m'habitaient avant de devenir maman et qui avec des jeunes enfants, avaient littéralement pris le bord.

Comme je fais des piges pour plusieurs médias, j'ai décidé de me faire un tableau qui les regroupe sur Pinterest, vous pouvez le consulter ici. Il n'est pas à jour, mais c'est un bon début!

Enfin, voici un texte - Ode à l'imperfection-,que j'ai particulièrement aimé cette semaine, écrit par une jeune femme des plus inspirantes, Stéphanie Deslaurier du blogue Ensemble et maintenant.

Je vous souhaite une très belle semaine, mère de coeur, coeur de mère, 
mère dans votre chair, mère dans votre coeur...
 Bref, à vous toutes!!!
-xox-


Commentaires

  1. Très beau texte Julie, moi aussi la fête des mères fut simple, mais c'était moi. Malheureusement pas vu ma mère mais comme elle est la meilleure elle a vite compris que pour moi là c'était le mieux, une mère sait ces choses là. Pour le moment, ma vie de personne à part entière est en suspend, je sais même plus ça fait combien de temps que je n'ai pas été avec les filles, seule avec mon chum, ou fait une simple sortie. Tranquillement, je sais que je vais trouver mon équilibre, comme si la personne en moi était un peu caché pour un temps, mais je sais bien qu'il reviendra sauf que à moi de le pousser un peu. Bravo et merci Julie pour la preuve, que l'on peut comme maman porter aussi le chapeau de femme.

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Ça me fait toujours plaisir de vous lire, ne vous gênez pas!
Merci. :-)

Posts les plus consultés de ce blog

TDAH: 20 signes qui ne trompent pas chez l'adulte!

Et où elles vont, les mamans, quand elles ont de la peine? #devinette

TDAH: 5 objets indispensables!