Trois indispensables pour survivre à Noël avec les enfants quand c'est...Long! #TrouvaillesDeJulie

Quand le temps des fêtes arrive, c'est une grande source de stress, de fatigue et d'abus (de toutes les sortes!) pour les parents.  Qu'en est-il des enfants?

Des fois, c'est agréable!

Des fois, c'est super agréable, ils sont au centre de toute l'attention des grands: on les met beaux, on les trimbale à droite et à gauche, ils reçoivent des cadeaux, on fait des activités avec eux (glissades, spectacle de Noël, jeux de société, etc.).

Des fois, c'est longgg!!!

Par contre, il y a beaucoup de déplacements pour aller visiter la famille et les amis, les rencontres familiales s'éternisent, les plats tardent à arriver au restaurant, bref, c'est vraiment long pour nous les grands, imaginez pour les plus petits!


Des fois, c'est longgg!!!

C'est là qu'il faut que les parents s'organisent s'ils veulent que les sorties ne virent pas en cauchemar. On prépare des livres de lecture, des collations spéciales pour la route, des lecteurs vidéos, des jeux vidéos et toutes les autres petites choses qui font une différence.

Trois indispensables




Voici ce que je sors quand décembre arrive, de la musique de Noël, des livres d'activités avec jeux, devinettes, coloriages, labyrinthe, etc. De plus, j'ai un cahier de mandalas dont je copie, à la demande, des mandalas pour les enfants, ainsi, quand janvier arrive, je range le tout jusqu'à l'an prochain.

Et vous, quels sont vos indispensables pour survivre à Noël avec les enfants?


:: Pour me suivre sur Twitter, cliquez ici et sur ma page Faceboook, cliquez là!

Commentaires

  1. Ah bien ! On est déjà bien équipé ici, j'ai déjà le livre de chansons de Noël et celui des mandalas. :) Bonnes suggestions ! :)

    RépondreSupprimer
  2. Des salopettes d'hiver pour les enfants ET pour moi.

    Maintenant attention, le truc ultime, c'est d'attendre le moment où les hommes s'accotent confortablement sur leur dossier de chaises (ce qui donne immanquablement le signal aux femmes de se lever pour faire la vaisselle) (enfin, c'est encore pas mal comme ça chez nous (sic) ) et de crier: les enfants, habillez-vous, on s'en va jouer dehors.

    Pas un parent n'ose s'opposer à ce que leur rejeton aille s'amuser dehors sous une si compétente supervision que la mienne! Et hop! je fais d'une pierre trois coups: congé de vaisselle, un bon bol d'air frais et des moments exceptionnels avec la marmaille!

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Ça me fait toujours plaisir de vous lire, ne vous gênez pas!
Merci. :-)

Posts les plus consultés de ce blog

TDAH: 20 signes qui ne trompent pas chez l'adulte!

Commencer l'année du bon pied avec des enfants ayant des besoinsparticuliers #outil #gratuit

Et où elles vont, les mamans, quand elles ont de la peine? #devinette