Un cadeau précieux et inattendu!

Il y a quelques mois, lors de ma séance de photo pour mon nouveau livre, j'ai rencontré deux personnes vraiment intéressantes: Maxime Landry et Tania  Longpré. Nos livres étaient pour être publiés à quelques semaines d'intervalles.

Alors que je me faisais maquiller, Maxime est arrivé avec son sourire et sa bonne humeur et il est venu me serrer la main. Sur le coup, je me suis dit deux choses en même: - il croit que je suis "quelqu'un" et il est vraiment sympa!



Julie Philippon Maxime Landry @mamanbooh livre


Depuis, on a gardé contact sur Twitter, son livre aborde un sujet sensible pour moi, le suicide. Au fil de nos échanges, j'ai découvert une personne vraiment gentille et bonne.

Mais, j'avais toujours en tête un petit doute: - il doit me prendre pour une autre personne.

C'est facile de se dévaloriser, je suis une vraie championne dans ce domaine. Je manque de confiance  et je me sens coupable dès le réveil et ce, jusqu'au soir. Pourtant, je fonce, j'ouvre des portes, j'avance et j'ose quand même.

Il y a deux semaines, j'ai appris que la personne qui devait faire ma préface avait un empêchement, j'étais très déçue et triste, mettant en doute la qualité de mon livre (dans ma tête, ça spine vite!), alors que mon amie invoquait plutôt d'autres motifs (réels).

Quelques heures plus tard, Maxime me relançait à savoir quand il pourrait lire mon livre et là, j'ai eu une bulle qui est passée et je lui ai demandé si par hasard, il voulait le lire en avance? Qu'il pourrait peut-être même en faire la préface.

Rapidement, j'ai regretté une telle demande, le sentiment d'imposteur revenant me hanter. À ma grande surprise et aussi à mon plus grand bonheur, il a accepté. Depuis, je suis hyper émue. Encore plus depuis que j'ai lu ses mots.

C'est un beau cadeau, gratuit, précieux et qui me fait tellement de bien alors que même si moi je vais mieux, ma vie, elle, continue d'être compliquée et souvent difficile.

Alors voilà, j'avais le goût de vous partager cette belle chose qui m'arrive, ce cadeau précieux et inattendu, l'amitié de Maxime Landry.


Est-ce que ça vous arrive à vous aussi, de recevoir ainsi, 

des cadeaux précieux et inattendus?




Commentaires

  1. Awww c'est super! Il a vraiment l'air sympa! Je suis contente pour toi! :)

    RépondreSupprimer
  2. "C'est facile de se dévaloriser", oui c'est vrai et tu sais Julie, si jamais je te croise en vrai, un jour, JE vais être intimidée parce que TU ES quelqu'un, vraiment. Une grande femme d'ailleurs.

    P.S. Tu es resplendissante sur cette photo!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Marie-Noëlle! Quand on va se rencontrer, oublie ça, je serai très contente de jaser en vrai avec toi! xxx

      Supprimer
  3. Hein, génial!!! Super contente pour toi, c'est vraiment génial!!! Ça vaut la peine d'oser parfois! :)
    Souvent j'essaie de me dire: "si tu l'essaies pas, tu sauras pas, t'as rien à perdre!". :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Marie, tu as tellement raison, il faut oser, il faut essayer!
      Au plaisir,
      Julie :-)

      Supprimer
  4. C'est hors sujet, mais je ne peux m'empêcher de remarquer (et de te l'écrire!!!) que tu es de plus en plus belle. Vraiment magnifique. Tu respires quelque chose qui ressemble... au bonheur! ?

    RépondreSupprimer
  5. Chère Une femme libre, vos commentaires me font toujours chaud au coeur, et oui, on dirait que je change, que je m'embellis, je ne croyais pas écrire ça un jour.

    Je suis de plus en plus authentique, vivant ma réalité avec plus d'ouverture, cherchant le positif, même dans les pires situations, parce qu'il y en a toujours.

    Au plaisir!

    *Sur cette photo, j'avais aussi été maquillée et coiffée, ça aide!

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Ça me fait toujours plaisir de vous lire, ne vous gênez pas!
Merci. :-)

Posts les plus consultés de ce blog

TDAH: 20 signes qui ne trompent pas chez l'adulte!

Commencer l'année du bon pied avec des enfants ayant des besoinsparticuliers #outil #gratuit

Et où elles vont, les mamans, quand elles ont de la peine? #devinette