Liberté et adaptation

Liberté que de pouvoir rouler cheveux au vent, sous les rayons du soleil, au milieu de nulle part.

Adaptation que de devoir revoir son emploi du temps et ses priorités alors que la donne a changé.



Petite, comme Fiston, j'ai roulé aussi, pendant presque deux étés, j'aimais tellement ce sentiment grisant de vitesse, de légèreté et de puissance.

Puis, j'ai dû m'adapter.
Encore et encore.

Ayant toujours le souvenir de cette liberté.

La roue tourne.

Commentaires

Enregistrer un commentaire

Ça me fait toujours plaisir de vous lire, ne vous gênez pas!
Merci. :-)

Posts les plus consultés de ce blog

TDAH: 20 signes qui ne trompent pas chez l'adulte!

Et où elles vont, les mamans, quand elles ont de la peine? #devinette

TDAH: 5 objets indispensables!