On dirait que j'ai perdu mes couleurs et ça me fait peur


On dirait que j'ai perdu mes couleurs et ça me fait peur Julie Philippon Mamanbooh
Le manque de couleur, est-ce que cela vous fait peur? Crédit photo Julie Philippon

J'aime l'automne, sa douceur, ses couleurs, le temps des récoltes, etc. Mais cette année, notre rentrée fut intense, pleine de péripéties et depuis quelques semaines, je ressens une gêne à la base de la gorge, un sentiment d'étranglement. Je manque d'énergie. Je suis particulièrement sensible. J'ai froid.*

Vendredi dernier, je suis allée consulter juste pour être bien certaine que tout ça était seulement dû à l'anxiété: mon explication logique! Je suis sortie du bureau du docteur un peu sous le choc, ce n'était pas seulement dans ma tête le bobo, ma glande thyroïde est effectivement enflée!

Je suis allée passer une échographie en après-midi et demain matin, je vais faire des prises de sang. Depuis l'échographie, je suis un peu inquiète parce que je ne pensais pas que ça pouvait faire mal, mais chaque fois que la sonde passait à certains endroits, moi, j'avais mal. Et je pleurais.

Je ne suis pas hypocondriaque, mais je suis consciente que j'ai un truc qui ne fonctionne pas bien, que j'ai encaissé trop de stress et dans le fond, je suis inquiète. J'espère avoir les résultats rapidement, je réalise que je suis impatiente, ce qui est complètement incompatible avec ma situation de fille malade qui consulte dans un sans rendez-vous parce qu'elle n'a pas de docteur de famille.

Je me suis rappelée que mon père avait été opéré pour un goître, que ma mère prend une médication pour sa glande, bref, il y a peut-être un peu de génétique dans tout ça. Moi qui aime tant parler, je me tais, ma voix est parfois enrouée, j'ai un peu peur alors que le salon du livre arrive et que je vais participer à une table ronde des plus intéressante (je vous en reparle). 

On dirait que j'ai perdu mes couleurs. 

Un peu comme sur cette photo prise lors d'une marche. 
L'arbre m'impressionnait. C'est encore le cas. 
Il est fort et puissant, plein de vécu. 
Mais il est aussi seul, même si on devine un ami vers la gauche.


Et vous, comment vivez-vous dans l'attente?
Comment faites-vous pour ne pas perdre pied?


*c'est aussi pour ça que je suis moins présente...


Commentaires

  1. Je fais le pleins d'inspiration (du food for the soul) et je me trouve des petits projets... je médite, je fais du coloriage anti stress ou bien des mots cachés...je lis un bon livre, ou je fais le tour de ma liste de trucs qui me font du bien pour les cas d'urgences... J'espère que ces quelques trucs t'aideront un peu.... prends le temps de prendre soins de toi!! bonne journée!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Jane pour ton commentaire, tu es bien inspirante!
      :-)

      Supprimer
  2. Si c'est de l'hypothyroïdie, ça se traite très facilement avec des synthroids et tu vas te sentir renaître. Mais tu connais déjà si ta maman en prend. Tu as été pas mal attentive pour te rendre compte que quelque chose n'allait pas. Bravo pour ton intuition!

    RépondreSupprimer
  3. Bonjour chère Femme libre, finalement, c'est une infection virale de ma thyroïde, un peu plus complqiué, mais ça va aller de mieux en mieux et ça se guérit complètement, avec du temps!

    Merci pour tes encouragements.
    J'ai beaucoup souffert avant d'aller consulter, convaincue que je faisais de l'anxiété!

    Juliexx

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Ça me fait toujours plaisir de vous lire, ne vous gênez pas!
Merci. :-)

Posts les plus consultés de ce blog

TDAH: 20 signes qui ne trompent pas chez l'adulte!

Commencer l'année du bon pied avec des enfants ayant des besoinsparticuliers #outil #gratuit

La toute première Tournée Imagine Nation LEGO® s’arrête à Montréal, qui veut y aller? #concours