Les étapes du deuil quand on a un enfant ayant des besoins particuliers #deuil #différence

Cette semaine, j'ai eu une rencontre avec une intervenante sur le deuil (les deuils) comme parent d'enfants ayant besoins particuliers.

J'ai pris des notes, j'ai reçu un document et depuis, je vois des mots dans ma tête qui dansent. Hier soir, pour la première fois depuis longtemps, j'ai pris mes crayons et un carton qui a déjà été un dos de calendrier pis je me suis laissée aller.

Deuil: enfant ayant des besoins particuliers Julie Philippon Mamanbooh
Deuil: enfant ayant des besoins particuliers par Julie Philippon 


Est-ce que vous vous reconnaissez?
Est-ce qu'il manque quelque chose?


Commentaires

  1. Oui :(
    Avec le recul pour moi ça a été déni, déclic, douleur indescriptible, tristesse, haine, isolement et puis un jour tu te couches et tu te dis que t'as passé une putain de bonne journée depuis je ne sais combien de temps et là ça commence à aller mieux et puis il y a d'autres étapes à franchir mais c'est la vie :)
    Bonne continuation à toi et ton ptit bout :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis contente d'apprendre que ça commence à aller mieux. Solidairement, Julie xxx

      *Merci pour le commentaire!

      Supprimer
  2. C'est tellement juste que j'en ai les larmes aux yeux ....Merci !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Désolée Alexandra, ça fait aussi partie des étapes du deuil...
      Juliexx

      Supprimer
  3. Et la dernière étape est sûrement l'acceptation... de ce qui est. Sans tenter de contrôler quoi que ce soit, surtout les résultats de toutes nos tentatives, essais, adaptations, etc. Pour ma part ce qui m'a le plus aidé à parcourir chacune des étapes, c'est d'alléger l'horaire et tout ce qui est superflu. De cette façon nous retrouvons l'énergie, la patience et notre positivisme... Nos enfants dys nous ramènent toujours à l'essentiel... À quelque part, c'est ce que tous les maîtres zen tentent de nous faire comprendre. De vivre dans le Ici et Maintenant, sans trop s'en faire pour demain. Décider de voir le beau... Finalement, toutes les mamans d'enfants différents ont un petit maître zen qui habite sa maison :)

    Pour ce qui est de l'Acceptation (avec un grand A), celui là... part et revient. Mais il fait des coucous de plus en plus souvent. Il faut juste accepter qu'on accepte pas toujours parfaitement..et surtout, aborder un sourire :)

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Ça me fait toujours plaisir de vous lire, ne vous gênez pas!
Merci. :-)

Posts les plus consultés de ce blog

TDAH: 20 signes qui ne trompent pas chez l'adulte!

Et où elles vont, les mamans, quand elles ont de la peine? #devinette

TDAH: 5 objets indispensables!