Paresseux ou handicapé?

On va faire un jeu vous et moi. Vous allez regarder cette photo et penser à la première réflexion qu'elle vous inspire?  Est-ce que quelque chose vous choque dans cette image?  Est-ce que quelque chose vous dérange? Avez-vous une idée de l'endroit où elle a été prise?  D'après vous, quel âge a la fillette? Est-ce vraiment important? Êtes-vous en train de me voir venir?

Une photo dérangeante

Au début de la semaine, j'ai vu passer cette photo sur Twitter accompagnée de la question suivante: "Quel âge votre ti-bébé?" Ce statut était partagé par un gars assez populaire des plus intéressants à suivre. Pendant l'espace d'une seconde, j'ai souri, puis ma face s'est allongée, ma gorge s'est serrée, je ne riais plus.

J'imagine que c'est le temps que ça a pris pour que l'information qui entrait fasse bien le tour de mon cerveau, passant par mon coeur, mon vécu personnel et écorchant en même temps quelques préjugés au passage.

Paresseux ou handicapé? Julie Philippon

Est-ce un enfant paresseux ou handicapé? Crédit photo: Reddit

Je ne suis pas la seule, voici quelques réponses qui sont apparues sur le fil Twitter*:

- Rendu là, j'irais chez mon garagisse lui demander de m'poser des suspensions sur ma poussette.
- Elle n'a peut-être pas les sous pour un transport plus adapté...
- Elle ne peut peut-être pas marcher, une chaise roulante, ça coûte très cher. #handicap #jugement #préjugés
- Possible aussi que la fillette ne puisse même pas se tenir en position assise dans une chaise roulante...
- Elle est peut-être handicapée ...
-Mais ce n'est pas plus adapté à une petite fille handicapée de cet âge!?!
-Les moyens justifient quelque fois la fin.

Cette image vient vraiment me chercher. Elle me dérange. Il me manque des informations, peut-être que la fillette n'est que paresseuse? Trop ronde? Trop fatiguée?

Et si ce n'était pas ça? Et si elle était malade?  Qu'elle ne pouvait pas marcher, trop épuisée par des traitements ou une maladie? Qu'elle avait un handicap? Qu'elle ne pouvait même pas rester assis? Que sa famille n'avait pas les sous pour lui offrir un fauteuil adapté?

Que sa maman souhaite la contenir parce qu'elle court partout? Parce qu'elle est trop fatiguée vu des problèmes de sommeil? Parce que c'est l'heure de sa sieste et qu'elles ne sont pas à la maison? Parce que la petite voulait simplement se faire pousser dans la poussette du plus jeune de la famille?


Et si c'était un handicap invisible?


Invisible comme dans "ça ne se voit pas, mais ça ne veut pas dire qu'il n'est pas là?". Il y en a tellement, c'est si facile de juger quand on ne sait pas. Demandez à tous les parents d'enfants ayant un de ces handicaps  (ils sont si nombreux, je ne peux pas tous les nommer) combien de fois par jour ou par semaine, ils sont jugés parce qu'en voyant leur enfant qui semble normal, les gens sont choqué de voir un comportement qui semble inapproprié.

Et si, avant de condamner, de soupirer, de faire des gros yeux ou d'échapper un commentaire juste assez fort pour se faire entendre et blesser, on prenait quelques minutes pour questionner, essayer de comprendre ou juste omettre de juger? 
Parfois, le travail des parents et de tous les spécialistes, les meilleures thérapies, l'amour, les médicaments, la foi et l'argent ne sont pas suffisant pour "sauver nos enfants".  Ce n'est pas une question de mauvaise volonté ou d'éducation, c'est juste ainsi.

Et c'est bien assez, quand on est confronté à une telle réalité,
la dernière chose dont on a besoin, c'est d'être jugé.
Qu'en pensez-vous?  Paresseux ou handicapé?

* La photo me dérange, mais les propos sur Twitter étaient respectueux. C'est important de le dire, de plus, cela me choque moi, mais une autre fois, ce sera une autre photo qui me laissera indifférente alors qu'elle en bousculera d'autres. Je sais.

N’oubliez pas de me suivre sur twitter  et sur ma page Facebook! Écrivez-moi, laissez-moi des messages, j’aime ça échanger avec vous!

Note: ce texte a été partagé pour la première fois sur mon défunt blogue chez Sympatico.

Commentaires

  1. Mauvais article à mon avis. Décousu, et sans but. Manque de précision car je n'y ai pas compris grand chose. Exemple: Vous dites que la photo vous dérange mais vous omettez de préciser pourquoi, ou ce n'est pas dit clairement, etc...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Bébitte pour votre commentaire. Désolée si je ne suis pas claire.

      Concrètement, c'est la réaction des gens qui jugent trop vite (comme je cite) en pensant que l'enfant est trop grand pour ce genre de poussette, donc il passe pour un enfant roi ou encore un enfant paresseux.

      En fait, j'en parle tout au long de mon billet que le jugement vs les handicaps invisibles me dérange.

      Supprimer
  2. Moi je regarde et je me dis Ailoille :((( Pauvre maman qui n'a pas un moyen de transport plus adapté pour sa fille par cve que on se le cachera pas c,est pas tout le monde qui peut se payer une poussette adaptée pour grand enfants...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Carole pour votre commentaire, c'est effectivement une de mes réflexions. Ouf!

      Supprimer
  3. Moi ce qui me dérange c'est le jugement... juste le jugement... et si simplement cette petite fille n'était ni handicapée, ni fatiguée...Si elle avait juste envie de faire un tour en poussette et que sa mère à accepter .... qu est ce que cela peut bien faire. Le jour où les gens arrêterons de juger et de se poser des questions sur tout on aura gagner! Handicap ou non comportement acceptable ou non au yeux de la société pour raison X ou Y ne jugeons pas soyons dans l'empathie ! Il y a toujours une raison raisonnable pour celui que cela concerne.

    RépondreSupprimer
  4. Nous les humains nous sommes prompts à juger sans savoir, pourtant on parle beaucoup des handicaps invisibles que ce soit sur les médias sociaux ou la télévision.Chacun devrait se tourner la langue dans la bouche avant d'émettre des commentaires qui peuvent blesser.

    RépondreSupprimer
  5. Ouf ce qui me dérange c'est vraiment le jugement cette petite fille comme tu dis est peut-être malade ou avec un handicap ou pas...et as peut-être juste le goût de faire un tour de poussette mais moi j'ai toujours eu comme philosophie handicap ou pas personne a droit de juger, c'est vraiment ma lignée de penser, je trouve que c'est trop facile de porter un jugement quand on n'est même pas capable de se respecter soi-même et qu'on pense qu'a soi-même ouf cet article vient me chercher je pourrais en dire tellement plus! Merci Julie xx

    RépondreSupprimer
  6. L'être humain est prompt au jugement, forcément ce qui est ''différent'' attire l'attention, c'est un mécanisme ''normal'' dans la mesure où on sait fermer sa ''trappe'' et réfléchir sur le sujet en cause. On ne marche que dans nos propres souliers, avec notre propre vision, notre vécu... On ne connaît rien de ''l'autre'' donc on ne devrait en aucun cas critiquer/juger/condamner sans savoir. Fermer sa trappe c'est si simple... Il faut savoir l'ouvrir quand il faut, pour se lever contre les injustices. Être humain, être bon dans ce cas-ci se serait peut-être aller voir cette mère et poser gentiment la question et éventuellement, aider... de quelle que façon que ce soit. Ce qui me choque c'est tout simplement cette photo moi, est-ce qu'elle partait d'un jugement? Pourquoi la faire circuler? (je ne parle pas de toi Julie, ton interrogation est là) À la base la personne qui la prise se posait-elle aussi la question ou c'était simplement du ''parent-shaming'' comme on en voit de plus en plus... comme on en voit trop? :/

    RépondreSupprimer
  7. Ma première réaction c'est que cet enfant n'arrive pas,à suivre sa maman dans son long et pénible magasinage. Je porte un jugement sur la mère plutôt que sur la fillette.. Je n'aime pas juger les gens mais je me suis prêté à l'exercice ;-)

    RépondreSupprimer
  8. Il pourrait y avoir tellement de raisons....ma réalité me fait penser que la petite doit avoir quelque chose pour être pris dans une poussette loin d'être adaptée pour elle. Mon fils se fait juger. Je me fais juger car il est dans une poussette adaptée. J'ose même pas penser à ce que les gens pensent , se disent ou lui disent en voyant cela!

    Caroline Turgeon de La Bulle à Zak

    RépondreSupprimer
  9. Je vois cette photo et j'ai un léger malaise et de la tristesse....
    Je m'explique, cocotte à defois besoin d'une poussette quand ont sort marcher, bois de belle rivière, marche aux puce à st-eustache, bref c'est longue période de marche, elle a 6 ans. Je sais que ont pourra toujours prendre une poussette mais sont tonus est faible....
    Oui ont se fait fixer (d'aplomb) quand ont promène notre cocotte en poussette mais ont veut sortir nous aussi (ce qui est normal)....
    Cette maman, je crois quelle fait tout en sont pouvoir pour sa fille (je crois) peut être que elle voulais prendre une marche, c'est peut être LA seule solution qu'elle a trouver aussi.....
    Ça me laisse à réfléchir à tout ça.

    Merci julie pour cette réflexion!

    RépondreSupprimer
  10. Moi c est les jugements qui me dérange as t il un âge précis pour arrêter la poussette ... Je me fait regarder de travers quand ma puce de 6 1/2 es dans sa poussette pour la simple raison que soit ses une trop longue marche pour sa scoliose ou c est elle qui me le demande car elle adore.. Malade ou pas malade .. Les gens pose trop de jugement sans savoir les info

    RépondreSupprimer
  11. Mon fils de 6 ans a eu une maladie en décembre qui l'a empêché à plusieurs reprises de marcher tellement il souffrait... Nous avions des sorties de prévues, j'avais encore la poussette à disposition, je l'ai utilisêe, mais j'ai été vraiment étonnée de voir à quel point il se souciait du regard des autres. À son âge, il a déjà le poids du jugement des autres sur les épaules.... C'est triste. Malheureusement, je pense que sans mauvaises intentions, nous avons tous des moments où nous jugerons les autres. Pas sur les choses pour lesquelles nous sommes touchées, mais sur d'autres choses que nous connaissons moins, que nous ne comprenons pas, que nous avons vécu différemment... C'est humain. Mon objectif à moi comme à bien d'autres est de faire disparaître au maximum ces moments là...

    RépondreSupprimer
  12. Moi pour avoir un enfant différent qui a un handicap invisible....mais bien présent (la dyspraxie motrice). Je comprends tout à fait ton malaise Julie. Je le partage entièrement car pourquoi juger ce que l'on voit à partir de notre interprétation.

    RépondreSupprimer
  13. Moi je te remercie d'allumer nos lumières et de nous inviter à se questionner avoir de porter jugement! C'est ce dont on a besoin! ;)

    RépondreSupprimer
  14. Pour être honnête, si j'avais vu cette même photo voilà quelques années, j'aurais été la première à juger la mère, et ce, pour X raisons. Maintenant, pour avoir un grand avec un handicap invisible (TSA-Asperger), je ne juge pas. Il peut y avoir de nombreuses raisons de mettre son enfant dans une poussette. Et pour travailler avec des enfants en difficulté, je me permets encore moins de juger les parents. Tout le monde devrait voir cette image et faire une auto réflexion sur sa perception des choses de la vie :-).

    RépondreSupprimer
  15. trop de préjugés dans notre société et les médias sociaux empirent souvent la situation malheureusement. Au départ, le pourquoi du comment ne nous regarde tout simplement pas. ;)

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Ça me fait toujours plaisir de vous lire, ne vous gênez pas!
Merci. :-)

Posts les plus consultés de ce blog

TDAH: 20 signes qui ne trompent pas chez l'adulte!

Commencer l'année du bon pied avec des enfants ayant des besoinsparticuliers #outil #gratuit

Et où elles vont, les mamans, quand elles ont de la peine? #devinette