Une histoire de rigidité (en vacances), ce n'est pas reposant.

La fin de l'année scolaire plus deux congés fériés rapprochés sont toujours pour nous le moment de partir voir ailleurs si nous y sommes.

Depuis deux ans, une nouvelle tradition est même en train de s'installer, dès que les dernières heures de l'école sonnent, je "paquete les p'tits pis je flye" chez mon frère, sur la Côte-Nord.


Ne rien pour oublier


Ça implique beaucoup d'organisation parce qu'il y a une bonne différence de température, on perd souvent 20 degrés en chemin et surtout, on doit être protégé contre la pluie, le vent et le froid. Je dois aussi apporter les vestes de sécurité et les bottes d'eau isolées par ce qu'on part souvent en bateau.

Il y aussi les médicaments à ne pas oublier (ni les compotes et les cuiller pour Fillette au cas où car elle est incapable de prendre ses comprimés avec une gorgée de liquide), bref, ça fait pas mal d'affaires.

Cette fois-ci, on a eu la chance de partir en avion, mais ça venait compliquer ma planification des bagages parce que j'étais beaucoup plus limitée dans mon espace donc je devais faire des bons choix et surtout, ne rien oublier.

En même temps, je ne partais pas à l'autre bout du monde.

Heureusement, parce que Fillette est très rigide et que c'est impossible pour elle (et nous du même coup) d'utiliser un autre dentifrice que celui avec Super Mario dessus. On a bien essayé celui avec Barbies ou Dora (ils sont roses en plus!) encore celui des grands, mais rien à faire, c'était la crise.


Fillette utilise les collants qui viennent avec sa Spinbrush (et ceux de son frère) pour les mettre...PARTOUT! 
Et, bien que j'ai pensé à Olaf, son toutou préféré, à la prise pour recharger le iPad et sa Spinbrush* rose, misère, j'ai oublié (CLAVAIRE!) sa pâte à dents**.

ARGH!

Choisir ses batailles

J'avais le choix de lui imposer un nouvel dentifrice, mais comme on avait déjà beaucoup de nouveautés, que le brossage de dents revient deux fois par jour, tous les jours, j'ai décidé d'opter pour trouver LE bon tube de dentifrice.

Une chance,  il y a en presque partout. Même là-bas!


Ce tube et...rien d'autre, pff!

Je suis revenue et j'ai eu une grosse surprise, ma fille mangeait un SANDWICH au jambon. Elle n'a jamais (vraiment) mangé de sandwich tout court. On devait lui préparer du jambon d'un côté et du pain ou des biscotte de l'autre.

Bon, ce n'est pas juste une question de rigidité, c'est aussi le fait que sa demande énormément de travail pour elle, elle doit tenir la chose entre ses mains (c'est quand même trois étages), la prendre dans une assiette et l'apporter à sa bouche, ouvrir cette dernière, croquer dedans, fermer la bouche sans lâcher le sandwich, mastiquer, avaler et recommencer une dizaine de fois.

Un énorme défi pour une grande dyspraxique.

Encore un oubli


On vient de revenir chez nous et je suis toute fière en me rappelant de cet exploit. Par contre, en défaisant les bagages, j'ai réalisé que j'avais aussi oublié les brosses à dents et le dentifrice là-bas.

Bah, tant pis! Ça fera moins de choses à penser la prochaine fois. Ce soir, on prendra ceux qu'on avait déjà à la maison.

Maintenant, je pourrais aussi vous jaser des rigidités de Fiston ou encore les miennes. Je n'en ai pas beaucoup, mais quand ma nièce est revenue de la plage avec une vingtaine de capelans morts dans MA SERVIETTE DE PLAGE, j'ai assez mal réagi.

Et vous, comment gérez-vous les rigidités pendant l'été et/ou les vacances?


* Spinbrush = à sa brosse à dents à pile pour enfants Arm & Hammer
** Pâte à dents= dentifrice Oraljel Super Mario

Ce billet est présenté par Chruch&Dwight, mais les idées sont les miennes, comme toujours, n'en doutez pas!

Commentaires

  1. Nous aussi, l'histoire de la pâte à dents fait des siennes. Je dois avouer qu'il y a eu du progrès depuis quelques mois. C'est moins intense comme tiraillage quand on ne trouve pas la bonne sorte. Moi, ce sont les horaires qui me font le plus flipper! Et en vacances, on s'entend que les horaires ne sont jamais coulés dans le béton. Mon grand trouve excessivement difficile de ne pas avoir d'horaire fixe. Et s'il y a un imprévu, c'est la crise presque assurée... J'avoue que j'anticipe un peu notre prochain départ (dans 11 jours).

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Ça me fait toujours plaisir de vous lire, ne vous gênez pas!
Merci. :-)

Posts les plus consultés de ce blog

TDAH: 20 signes qui ne trompent pas chez l'adulte!

Commencer l'année du bon pied avec des enfants ayant des besoinsparticuliers #outil #gratuit

La toute première Tournée Imagine Nation LEGO® s’arrête à Montréal, qui veut y aller? #concours