Autisme, les couleurs de Véronique, William et Gabriel

Lisez comment et pourquoi ce projet est né, ici chez Yoopa, pour ne manquer aucun texte cliquez ici, merci!

Autisme, les couleurs de Véronique, William et Gabriel
Autisme, les couleurs de Véronique, William et Gabriel - crédit photo Félix Vaillancourt

Les couleurs de l'autisme est une initiative pour faire connaître et briller les différentes couleurs, toutes uniques, de l'autisme, pendant le mois d'avril. Après l'histoire de Maëlle et d'Édouard, d’Antoine et de Poulet, de Lucila et son fils Luka et de Pierrick, voici celles de Véronique et de ses fils autistes, William et Gabriel. Elle est aussi la maman d' d’Olivier 2 ans.



Les couleurs de l’autisme


La vie m’a fait aimer mes enfants plus que moi-même. Puis, sans avertissement, elle m’a imposé l’autisme. Pierre par pierre, je dois les aider à construire des routes différentes de celles que je leur souhaitais. Leurs routes parsemées d’embûches. Celles que je n’imaginais pas pour mes enfants. J’avais des rêves ambitieux pour eux.  Aujourd’hui, mon seul souhait, c’est qu’ils soient heureux. Qu’on les laisse s’exprimer, être eux-mêmes. Qu’on prenne soin d’eux quand je ne le pourrai plus.

J’ai de la « chance. » Généralement, mes enfants dorment la nuit. Ils mangent aussi, même si je cuisine très souvent des macaronis. Je vais suffisamment bien au jour le jour. C’est pourquoi les « services », soit la visite d’une éducatrice pendant 1 à 2 heures par semaine, ont cessé après 1 an quand elle a senti qu’elle avait fait le tour avec nous. Pas de problématique précise à  travailler, alors on ferme les dossiers. Même avec deux enfants autistes, je ne suis pas assez dans la marde pour qu’on m’aide.

Autisme, les couleurs de Véronique, William et Gabriel

L’autisme, un jour à la fois…

Je suis maman à la maison, un choix que j’avais fait avant l’autisme. J’ai démarré ma petite entreprise de crochet après la naissance de mon deuxième. Je crois que mon entreprise m’aide beaucoup. Certains écrivent, d’autres ont besoin de s’impliquer. Mon entreprise me permet de vivre autre chose, de jaser avec des personnes qui vivent les mêmes choses que moi sans que ce soit relié à l’autisme. J’éprouve une profonde gratitude envers celles et ceux qui travaillent fort pour les personnes autistes. Mais je ne suis pas assez forte pour prendre ce poids sur mes épaules.

Le bonheur est dans les petites choses. Il me faut savoir apprécier toutes les parcelles de sourires, de calme et de lumière pour avoir l’énergie de recommencer le lendemain. L’autisme, je l’accueille un jour à la fois, sans attentes. Je ne pleure presque plus.

Véronique, maman de William, 6 ans, autiste, Gabriel, 4 ans, autiste, et d’Olivier 2 ans


Et vous, quelle est votre couleur?

  • Pour en apprendre plus sur notre projet, lisez ceci
  • Pour ne rien manquer, recherchez l'hashtag #30couleurs
  • Pour nous contacter, écrivez-nous à: 30couleursdelautisme@gmail.com

CatherineNadia et Julie, cofondatrices

Les couleurs de l'autisme " #30couleurs Julie Philippon Mamanbooh

Nous remercions Valérie Bouchard, de Minimo motivation ludique pour le logo.


Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

TDAH: 20 signes qui ne trompent pas chez l'adulte!

Commencer l'année du bon pied avec des enfants ayant des besoinsparticuliers #outil #gratuit

Et où elles vont, les mamans, quand elles ont de la peine? #devinette