Autisme, la couleur de Laurent #30couleurs

Lisez comment et pourquoi ce projet est né, ici chez Yoopa. Pour ne manquer aucun texte cliquez ici, merci!


Autisme, la couleur de Laurent #30couleurs  Julie Philippon Mamanbooh
Laurent, 13 ans, autiste


Les couleurs de l'autisme est une initiative pour faire connaître et briller les différentes couleurs, toutes uniques, de l'autisme, pendant le mois d'avril. Voici la couleur de Laurent, écrite par Patrice, son papa.

L'autisme de Laurent

Depuis 13 ans, notre vie a pris un autre tournant. Rien de plus normal avec une naissance, n’est-ce pas? Nous étions prêts, en tant que parents, d’accueillir en notre foyer un petit poupon. Sauf que Dame Nature a devancé son arrivée de trois mois…Grand prématuré. Quel est le lien avec lautisme? J’y arrive.

Une question d’immaturité neurologique 

Pendant toutes ces années où mon épouse faisait la tournée des spécialistes, on nous parlait beaucoup d’immaturité neurologique pour expliquer sa difficulté à s’exprimer, à communiquer avec les autres, ses crises, ses problèmes à comprendre des consignes simples, sa «passion» de se compliquer la vie et d’aimer des sujets hors-normes, etc. On se disait «c’est l’immaturité neurologique et puis, il fait tellement de progrès en ergo et en ortho!» et on poursuivait notre tour dans nos montagnes russes… jusqu’à ce qu’on soit aux portes du secondaire.

En fait, jusqu’à cette crise incontrôlable survenue en vacances et qui nous a vraiment fait douter de quelque chose. Immaturité neurologique? Et si c’était plutôt l’autisme ? Avec le secondaire qui s’en vient, il faut en avoir le cœur net, d’autant plus que le test de TDAH que nous lui avions fait passer à la veille de ses 12 ans ne confirmait strictement rien en la matière. Après avoir lu sur l’autisme, nous nous sommes résolus à le faire évaluer en ce sens par une psychologue. Cela urgeait, non seulement à cause du secondaire, mais aussi parce que nous ne savions plus comment faire face à certaines situations. Fallait «sauver», manière de parler, notre vie familiale, notre vie de couple, nos relations avec les amis et membres de la famille qui nous disaient d’arrêter de nous en faire, que notre fils allait être correct et tout le reste.


Autisme, la couleur de Laurent #30couleurs  Julie Philippon Mamanbooh


Un diagnostic d’autisme et des sentiments partagés

Finalement, le verdict est tombé : autisme. De haut niveau. Un soulagement? Oui. Un sentiment de défaite? Oui aussi. Je pense à tous ces «bien-pensants» qui jugeaient, qui étaient persuadés que nous ne savions pas élever notre fils, tout ça. Sentiment de victoire? Oui, mais sur la fatalité et le désespoir. On sait ce qu’il a, on va travailler là-dessus, le collège où il va commencer son secondaire 1 est au courant… et a un peu peur! 

En juin, on nous appelle pour nous faire part de leurs inquiétudes vis-à-vis Laurent, notre garçon. On décide de l’inscrire en International parce qu’il est un féru des langues et qu’en secondaire 1, les élèves apprennent l’espagnol et l’anglais. Après une étape, malgré ses succès dans la langue de Cervantès, ça n’allait plus dans tout le reste. Depuis, il a intégré une classe TSA à l’école secondaire d’Anjou. Tout va pour le mieux, mais nous vivons encore avec certaines inquiétudes. L’avenir, par exemple. Sera-t-il entièrement autonome? Pourra-t-il un jour se trouver un travail? Les préjugés, encore et toujours. Mais surtout, un garçon attachant, qui excelle dans l’italien, la cuisine et les recherches historiques sur la bataille de Pearl Harbour!


Laurent, papa de Laurent, 13 ans, autiste


Et vous, quelle est votre couleur?



  • Pour suivre Patrice sur son blogue, Papautisme, cliquez ici
  • Pour en apprendre plus sur notre projet, lisez ceci
  • Pour ne rien manquer, recherchez le hashtag #30couleurs
  • Pour nous contacter, écrivez-nous à: 30couleursdelautisme@gmail.com

CatherineNadia et Julie, cofondatrices

Les couleurs de l'autisme " #30couleurs Julie Philippon Mamanbooh


Nous remercions Valérie Bouchard, de Minimo motivation ludique, pour le logo et  Dominique Gingras pour la révision linguistique

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

TDAH: 20 signes qui ne trompent pas chez l'adulte!

Et où elles vont, les mamans, quand elles ont de la peine? #devinette

TDAH: 5 objets indispensables!