Comment réduire sa charge mentale?

Ce n'est pas la première fois que ce sujet, la charge mentale, m'interpelle. Je viens de retrouver un billet de 2011, R.E.V.E.N.I.R,  où j'en parle, suite à une escapade d'un week-end. 


Comment réduire sa charge mentale? Julie Philippon
Cette photo prise lors d'une retraite d'écriture illustre bien une de mes idées


La tête pleine, la gorge serrée, le ventre à l'envers


Au quotidien, j'ai vraiment de la difficulté à décrocher, à m'arrêter, à prendre des pauses pour manger et bouger, quand je n'ai pas fini ma TO DO liste d'urgences (parce que j'en ai plusieurs autres qui portent d'autres noms), je me sens mal et coupable, confrontée entre mes désirs (ex. finir mes mandats dans les bons délais), mes besoins (prendre soin de ma santé mentale et physique, ce qui n'est pas rien quand même, non?) et mes attentes (tout bien faire simplement p.c.q. je crois que cela doit être fait, sans me demander si c'est réaliste, si cela me tente, etc.). Je me retrouve la tête pleine, la gorge serrée et le ventre à l'envers sous la pression de "ma charge mentale".

Comment réduire sa charge mentale? Julie Philippon

La "charge mentale" se définit comme "ce travail de gestion, d'organisation et de planification qui est à la fois intangible, incontournable et constant, et qui a pour objectifs la satisfaction des besoins de chacun et la bonne marche de la résidence." - Nicole Brais , chercheuse, Université Laval de Québec 



Il faut dire que je ne suis pas seule, la "charge mentale", le syndrome des femmes épuisées d'avoir à penser à tout" (L'Express, mai 2017), un article qui vient de paraître dans L'Express en parle de façon riche, mais aussi troublante, nous rappelant que cela "touche surtout les femmes, les mamans, qui en plus de leurs emplois, s'assurent que la boutique tourne correctement". 


De la théorie à la pratique


J'ai pourtant plusieurs astuces, je sais que je dois prendre soin de moi pour pouvoir continuer à prendre soin des autres, je maîtrise le concept d'un point de vue théorique, je pourrais même probablement écrire un livre sur le sujet.

J'ai fait beaucoup de progrès, de petits pas depuis les dernières années qui s'accumulent et pavent un assez long chemin, sinueux, sans être dangereux. Lorsque je prends le temps de m'arrêter, d'y réfléchir, de regarder d'où je viens, je suis même assez lucide pour me féliciter, reconnaître mes efforts, mes bons coups, etc.

N'empêche que c'est une notion qui reste fragile pour moi et que j'y arrive plus facilement à l'intérieur d'un groupe, d'une activité précise, d'un we à l'extérieur, qu'au quotidien. C'est pour ça que lorsque j'ai la chance de participer à une une formation, une escapade, un we de filles, de mamans ou encore un voyage de presse, je suis toujours partante. 

Mais, ce n'est pas réaliste ni très sain de toujours compter sur les occasions, les sorties, les groupes, voire les autres, pour prendre soin de sa charge mentale, au quotidien.




Comment réduire sa charge mentale au quotidien?

C'est tous les jours, quelques minutes par ici et par là, qu'on peut y arriver, qu'on peut prendre soin de sa charge mentale, en se créant de nouvelles habitudes, des rituels ou encore une sorte de routine. 

Voici quelques idées qui fonctionnent assez bien pour moi, tant qu'une urgence ne vient pas prendre toute la place. Quand ça m'arrive, j'ai besoin d'un peu de temps pour me retrouver, me rappeler de mes bons trucs. 

Je crois qu'en les déposant ici, je souhaite vous faire du bien, mais ça sera aussi pour moi une bonne façon de ne plus oublier, de ne plus m'oublier. 


10 idées qui m'aident à réduire ma charge mentale


  1. M'arrêter, dire non plus souvent aux autres et oui à moi-même, mes besoins, mes attentes, mes désirs
  2. Demander de l'aide, partager les tâches ménagères, celles reliées aux enfants, etc.
  3. Marcher, bouger, jouer dehors
  4. Prendre une boisson chaude doucement, un verre d'eau frais, une coupe de vin
  5. Prendre une photo, ce qui implique que je m'arrête, j'observe la nature, la lumière, etc. 
  6. Créer: écrire, dessiner, griffonner, gribouiller, peindre, etc. 
  7. Coller mes enfants, mon chum, m'entourer de douceur, d'amour et d'affection
  8. Dire merci, exprimer ma gratitude, pas obligatoirement dans un cahier réservé pour cela, tous les jours, à un moment précis, c'est trop rigide pour moi comme truc. Je préfère envoyer des messages vocaux sur Facebook, faire des coucous, nommer les belles choses, etc. 
  9. Faire une carte mentale dans laquelle je me place au milieu et que j'entoure de choses qui me font du bien que j'affiche à un endroit stratégique: bain, voir des amis, lecture, assister à des conférences
  10. Pratiquer la Cohérence cardiaque, quelques minutes par jour (5 min trois fois par jour, et ça abaisse l'hormone du stress de façon signifiante), j'aime bien celle-ci de Florence Servan-Schreiber ou encore la pleine conscience.

Pourquoi est-ce important de prendre soin de sa charge mentale? 


Parce que cela nous permet de réduire notre stress et tous les petits et grands bobos qui y sont reliés, de clarifier nos idées, de prendre de meilleures décisions, d'être simplement une meilleure version de nous-mêmes.

De s'aimer et aimer mieux. De se respecter et d'inspirer le respect. De se faire confiance et ciltiver cette dernière en développant une meilleure estime de soi. 


Et vous, comment y arrivez-vous? Quels sont vos trucs pour ne pas prioriser que vos tâches et responsabilités, mais aussi, et surtout, VOUS?

Pour aller plus loin:

1. Découvrez Emma,, qui a fait tout un album sur le sujet avec des dessins et des réflexions très intéressantes, on peut aussi a suivre sur Facebook ici
 2. Lisez ce Rapport de recherche sur le travail domestique et de soin réalisé par les mères et les pères d'enfants présentant un TSA au Québec (UQAM, IREF, juin 2015)

Commentaires

  1. Des astuces que j'applique également. :)
    Si vous le souhaitez j'ai publié deux billets plus ou moins sur ce thème :
    - 7 astuces pour s'organiser quand on est une maman débordée : http://apprendreavecbonheur.blogspot.fr/2016/10/7-astuces-pour-sorganiser-quand-est-une.html
    - Le risque du burn out : http://apprendreavecbonheur.blogspot.fr/2015/12/le-risque-du-burn-out.html
    Bonne soirée !

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Ça me fait toujours plaisir de vous lire, ne vous gênez pas!
Merci. :-)

Posts les plus consultés de ce blog

TDAH: 20 signes qui ne trompent pas chez l'adulte!

Commencer l'année du bon pied avec des enfants ayant des besoinsparticuliers #outil #gratuit

La toute première Tournée Imagine Nation LEGO® s’arrête à Montréal, qui veut y aller? #concours